0 Shares

Dernière mise à jour le 4 mois par GoDieu.com


L’enfant Moïse enlève la couronne de la tête du roi. — Balaam change encore de pays.

70:1
¶ Dans la troisième année de l’âge de Moïse Pharaon était à manger, ayant à sa droite Alpharaonith, la reine, et à sa gauche, Bathia, qui tenait Moïse sur ses genoux. Balaam, fils de Béor, avec ses deux fils et tous les grands seigneurs du royaume, avaient pris place à la table du roi.

70:2
Tout à coup le jeune garçon étendant la main s’empara de la couronne du roi, et se la posa sur la tête.

70:3
Le roi et les princes, saisis de ce fait, se regardaient avec étonnement.

70:4
Enfin, le roi, s’adressant aux seigneurs, dit: Que pensez-vous d’une chose pareille? Et quel traitement mérite l’audace de ce petit Hébreu?

70:5
Alors Balaam, fils de Béor, prenant la parole, dit: Rappelle-toi, Ô roi mon maître, le songe que tu as eu, il y a longtemps, et comment ton serviteur te l’a interprété (1414).

70:6
Considère que ce garçon appartient aux Hébreux, qui possèdent l’Esprit de Dieu. Et ne va pas t’imaginer, seigneur mon roi, qu’étant si jeune, ce garçon a dû agir sans discernement.

70:7
Il suffit qu’il soit de la race des Hébreux pour que nous nous persuadions que tout jeune qu’il est, il a fait cette chose avec réflexion, afin d’acquérir un droit à la royauté d’Égypte.

70:8
Car telle est l’allure des Hébreux d’employer des voies détournées pour surprendre les rois et leurs ministres.

70:9
Ne sais-tu pas que par les mêmes moyens Abraham leur père est parvenu à détruire l’armée de Nemrod, roi de Babylone, et à tromper subtilement Abimélech, roi de Gérare, en sorte qu’il a acquis la propriété du pays des enfants de Heth, et de tout le royaume de Chanaan.

70:10
Descendu ensuite en Égypte, il faisait passer Sara, son épouse, pour sa sœur, afin de tendre un piège aux Égyptiens et à leur roi.

70:11
Ainsi faisait aussi son fils Isaac en venant demeurer à Gérare. Il y parvint à surpasser la puissance d’Abimélech, roi du pays.

70:12
Il voulait, lui aussi, attirer un malheur sur la terre des Philistins, en disant de Rébecca, sa femme: Elle est ma sœur.

70:13
Jacob n’a pas moins usé de ruse envers son frère pour le dépouiller de son droit de primogéniture, et lui enlever sa bénédiction.

70:14
Il se transporta ensuite en Mésopotamie de Syrie, auprès de Laban, son oncle maternel, et s’empara subtilement de ses filles, de ses troupeaux, de tout son avoir, et s’enfuit avec tout cela au pays de Chanaan auprès de son père.

70:15
Son fils Joseph, vendu par ses propres frères, servait comme esclave en Égypte, où il avait été amené. Mais sa perversité le fit mettre en prison. Il y était depuis douze ans (1415)

70:16
lorsque Pharaon l’ancien eut certains songes. Ce roi le fit tirer de prison, et l’éleva en dignité au-dessus de tous les seigneurs nationaux, parce qu’il lui avait interprété ses songes.

70:17
Quant la famine régnait sur toute la terre, Joseph fit venir en Égypte son père, ses frères et tout le personnel de leurs maisons, et il les nourrit aux dépens du pays. Bien plus, il acquit la propriété de tout le sol égyptien et réduisit les habitants de ce pays à la condition d’esclaves.

70:18
Maintenant, mon roi, sois persuadé que ce garçon s’élève en Égypte à la place de ses pères, pour en faire autant. Il jouera le roi et tous ceux qui sont revêtus de l’autorité publique.

70:19
Si cela plaît au roi, répandons son sang à terre, de peur qu’en grandissant il ne s’empare de la royauté, ce qui serait la perte de l’Égypte.

70:20
Le roi dit à Balaam: Appelons encore tous les juges et tous les sages, afin de nous assurer si cet enfant est véritablement digne de mort; s’il en est ainsi que tu le dis, nous le ferons périr.

70:21
¶ Le roi fit donc mander devant lui tous les sages de l’Égypte, et ils arrivèrent ayant parmi eux un ange de Jéhova, qui avait pris l’extérieur de l’un d’eux.

70:22
Pharaon leur ayant exposé la chose,

70:23
† (70:24) l’ange, sous l’apparence d’un des pages du roi,

70:24
dit en présence de toute l’assemblée:

70:25
Que le roi ordonne d’apporter un vase contenant des diamants, et un autre vase rempli d’une braise ardente.

70:26
Suivant que l’enfant prendra de l’un ou de l’autre, nous jugerons s’il agit, ou non, avec discernement.

70:27
Tous ayant approuvé ce conseil,

70:28
les deux vases furent apportés et posés devant Moïse.

70:29
L’enfant allait étendre sa main vers les diamants, mais l’ange la poussa invisiblement vers la braise, et en même temps l’éteignit. L’enfant en prit une poignée et la porta à la bouche; et ses lèvres et sa langue furent en partie entamées par la chaleur que la braise conservait.

70:30
(70:29) C’est de là qu’il est devenu lourd de bouche et pesant de langue (1416).

70:31
Le roi et les seigneurs décidèrent de laisser vivre l’enfant.

70:32
¶ Et Moïse continuait à demeurer dans la maison de Pharaon. Il était élevé avec les fils du roi, et était vêtu de pourpre.

70:33
Bathia, fille de Pharaon, le regardait commue son enfant. Il était honoré par tous ceux du palais, et les Égyptiens le respectaient.

70:34
Devenu plus grand, il se rendait chaque jour à Gessen, où étaient ses frères.

70:35
(70:37) Ceux-ci lui apprirent que c’était par l’instigation de Balaam, fils de Béor,

70:36
qu’on les accablait de travaux qui leur laissaient à peine le temps de respirer;

70:37
et que le même Balaam avait engagé Pharaon à le faire mourir, lorsque, encore enfant, il avait ôté la couronne de la tête du roi.

70:38
Et Moïse irrité contre Balaam, cherchait à le tuer, et en épiait l’occasion chaque jour.

70:39
Après un certain temps il fut dit à Baladin: Sois sur tes gardes; car voici que le fils de Bathia en veut à ta vie, et te guette pour te l’ôter. Balaam eut peur; et il quitta l’Égypte avec ses deux fils, et ils se réfugièrent auprès de Cicanus (1417), roi d’Éthiopie.

À la prière de Moïse, Pharaon accorde aux enfants d’Israël le repos du septième jour.

70:40
¶ Moïse vivait librement dans le palais du roi, et Jéhova le rendait agréable à Pharaon, à ses serviteurs et aux Égyptiens, qui tous l’aimaient beaucoup.

70:41
Un jour Moïse étant allé visiter ses frères à Gessen, fut extrêmement peiné de les voir assujettis à de si durs travaux.

70:42
À son retour, il alla se prosterner devant le roi,

70:43
et lui dit: De grâce, mon seigneur, je viens t’adresser une petite demande: ne me refuse pas. Pharaon lui dit: Parle.

70:44
Alors Moïse dit: Qu’il te plaise d’accorder à tes serviteurs les enfants d’Israël, qui sont à Gessen, un jour de la semaine, pour s’y reposer de leur travail.

70:45
Le roi répondit: Voici que je t’exauce: Il sera fait selon ton désir.

70:46
Aussitôt Pharaon fit publier dans toute l’Égypte et à Gessen, savoir:

70:47
À vous, tous les enfants d’Israël. Faites votre ouvrage pendant six jours, et le septième jour vous jouirez d’un repos absolu. Ainsi l’ordonnent le roi et Moïse, fils de Bathia.

70:48
(70:49) Or, ceci fut ainsi disposé par Jéhova, qui commençait à se souvenir des enfants d’Israël, en faveur de leurs pères, pour les délivrer de la servitude de Pharaon.

70:49
(70:48) Et Moïse se réjouit beaucoup de son heureux succès.

70:50
Et Jéhova fut avec Moïse, et son renom se répandit dans toute l’Égypte.

70:51
Il était en estime aux yeux des Égyptiens et aux yeux des enfants d’Israël. Et il était attentif à faire du bien à son peuple auprès du roi.


Notes sur le Livre de l’Exode

1414 Voyez plus haut: colonne 1257.
1415 Voyez: colonne 1201.
1416 Gravis enim pre, et gravis lingua ego (Exode 4:10), d’après le texte hébreu.
1417 Texte, קיקנוס. Le livre de la vie de Moïse a, Nicanus.

0 Shares