Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
207 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Démon-cratie-6


avril 29, 2018 par GoDieu

 

Les espions du Vatican et le socialisme

Chaque gouvernement démon-cratique est infiltré par des espions. Un espion, ou encore un agent secret, est un individu qui pratique l'espionnage ou, de manière plus générale, une activité relative à la collecte clandestine de renseignements ou d'informations secrètes classifiées, le plus souvent pour les livrer à un État. Par extension, on appelle aussi espion ou agent secret, toute personne exerçant une activité clandestine au service d'un État, comme le sabotage, la destruction, la capture de matériel, l'assassinat, l'enlèvement ou encore l'exfiltration de personnes.

Dans les services du renseignement, la terminologie distingue:

les officiers traitants, qui sont membres permanents d'un service du renseignement, c'est-à-dire des fonctionnaires civils ou des militaires en activité, chargés de recruter et de manipuler des agents;

les agents, qui fournissent à proprement parler les renseignements à la demande des officiers traitants, en général contre rétribution.

La confusion entre ces deux rôles, pourtant totalement différents, est presque la règle dans les œuvres de fiction, alors que cette distinction est un fondement de l'activité des services du renseignement. Au-delà de la fonction stricto sensu d'officier traitant, tous les fonctionnaires travaillant dans un service du renseignement (cadres, analystes, direction) sont en général qualifiés d'espions.

Parmi les agents et les membres des services du renseignement, on distingue:

pour les agents:

agent dormant: un individu installé en toute clandestinité sur un territoire et attendant d'être activé pour une mission;

transfuge (ou défecteur): un membre des services secrets qui fuit son pays pour se réfugier dans un autre pays, auquel il propose les renseignements qu'il détient;

walk-in: un individu appartenant à une organisation considérée comme intéressante par les services du renseignement (service du renseignement adverse, cellule terroriste, etc.) qui vient spontanément proposer sa collaboration à ces derniers;

agent double: un agent d'un service du renseignements qui est également agent pour un second service du renseignements, adversaire du premier, pour découvrir ses méthodes, ses officiers traitants, et le genre de renseignements qu'il recherche. En revanche, un officier d'un service du renseignements qui espionne pour un service du renseignement adverse n'est pas un agent double, mais une «taupe» (formellement, en anglais, un agent de pénétration ou un agent-in-place);

agent illégal;

agent provocateur;

agent d'influence;

agent de pénétration: un agent recruté pour s'intégrer dans une organisation dont il n'est pas membre à l'origine;

honorable correspondant: un individu collaborant avec un service du renseignement par patriotisme;

indicateur.

Pour les membres des services du renseignement en général:

officier de renseignement;

chef de poste;

analyste de renseignement.

Dans ce domaine d'intrigues politiques, les maîtres de l'espionnage, de la désinformation, de la déception et de la corruption sont les agents secrets du Vatican, à savoir les Jésuites. Il importe de remarquer que le Vatican est un État reconnu officiellement par les Nations-Unies. L'État de la Cité du Vatican prit naissance avec Mussolini et les négociations du traité de Latran (1926-1929) pour mieux consolider le régime fasciste, en vertu duquel le Vatican est devenu un État souverain à Rome.

Les Jésuites, fondés par Ignace de Loyola en 1534, sont les maîtres de la déception et de la corruption. Loyola communiquait avec les démons qui éclairaient son esprit sous le contrôle de Satan pour former la branche la plus importante de l'ordre des Jésuites, «les Illuminés» souvent désignés sous le terme «Illuminati». Le Dr Alberto R. Rivera, (The Force), ancien Jésuite, nous dit que Loyola savait par l'influence des démons, c'est-à-dire de ses délires psychotiques, que les Illuminés viendraient éventuellement à contrôler l'économie du monde entier, les puissances militaires, l'occultisme et les religions; amenant l'humanité entière à ses genoux au service du Pape, l'Antichrist qui siège à Rome. Au cour de l'histoire, les Jésuites ont infiltrés tous les gouvernements, ils sont devenus les conseillers des rois et des grands et ont pris le contrôle de l'éducation et de l'information dans toutes les nations de la terre, étant aussi la source de nombreuses révolutions meurtrières (voir: «Histoire secrète des Jésuites» ainsi que «Les Jésuites, espions et assassins du Vatican»). Leurs tactiques n'ont jamais changé et vous pouvez être assuré qu'ils sont encore actifs de nos jours dans tous les gouvernements démon-cratiques. Il n'est pas difficile à concevoir que le mot "Illuminés" détient la signification de "répandre la lumière qui éclaire l'entendement". De ce fait, il est relié au mot "serpent" qui en Hébreu est "nachash" et dont la signification est "le brillant, l'intelligence, le raisonnement", celui qui donne la lumière de la connaissance du bien et du mal; c'est-à-dire "Satan", l'esprit de la chair qui s'oppose à la lumière de Dieu et s'attaque de plein gré à sa Souveraineté. Ce même mot est relié à «Lucifer» ou «porteur de lumière», c'est-à-dire «un souverain» (l'intelligent) ou «un draco» (un grand dragon), titre de Nemrod, souverain de l'ancien empire babylonien où il fonda «le culte de l'Intelligence», c'est-à-dire «le culte du Soleil intérieur» ou «déification de l'esprit de l'homme», édifiant l'homme au niveau de la divinité, surtout les élites d'une nation considérés comme étant d'une intelligence supérieure au-dessus du peuple commun qu'ils dirigent comme des pantins.

La Parole de Dieu nous indique que Caïn est celui qui forma le premier Gouvernement Civil en construisant la première Cité ou Ville:

«Alors Caïn renonça à la présence de l'Éternel, et établit le monde déréglé, hostile à l'édification gracieuse. Puis Caïn connut sa femme, qui conçut et enfanta Hénoc; et il bâtit une ville, et appela la ville Hénoc, du nom de son fils» (Genèse 4:16-17). Ce qui est intéressant ici est que le mot "ville" qui en Hébreu est "Ayar" signifie "un gardien illuminé", un "surveillant ou protecteur exalté"; et que le mot "Hénoc" signifie "instruction ou initiation". Caïn, qui selon l'Écriture fut le premier meurtrier et le père du mensonge (Jean 8:44), devint le maître de ceux qui sont hostile à la Grâce par l'illumination d'instructions subversives qui renversent la Souveraineté de Dieu. Ainsi nous dit Rousas John Rushdoony, (Revolt against Maturity):

«La Cité de Caïn, tout comme la Cité moderne, fut conçue pour défier Dieu et le garder à l'extérieur».

Par un Gouvernement qui maintient Dieu à l'extérieur de ses fonctions, l'homme devient son propre dieu et valorise le concept de la Démon-cratie qui dit "l'homme est la mesure de toute chose"; et le "Vox Populi, Vox Dei", "la voix du peuple est la voix de dieu" est sans équivoque dans un système de loi civile qui se veut l'autorité suprême. Rushdoony nous dit, (Law & Liberty), qu'il existe un dieu derrière chaque système de loi:

«Pour trouver le dieu d'un système, il faut localiser la source de la loi dans ce système. Si la source est l'individuel, donc l'individuel est le dieu de ce système. Si la source est le peuple, un président ou un premier-ministre, donc ceux-ci sont les dieux de ce système. Si la Cour Suprême est la source de notre loi, donc la Cour Suprême est notre dieu. S'il n'existe aucune loi au-dessus de l'homme, alors l'homme est son propre dieu; ou bien les institutions qu'il a créées deviennent ses dieux. Lorsque vous choisissez votre autorité, vous choisissez votre dieu... Notre loi n'est point chrétienne, mais humaniste et démon-cratique. Son but est d'établir la volonté de l'homme démon-cratique comme l'autorité ultime. Notre système de loi est antichrétien et hostile à la Souveraineté de Dieu. Ceux qui rédigent nos lois disent en effet: "Faisons Dieu à notre image, selon notre ressemblance"... Les politiciens de notre monde se sont séparés eux-mêmes du christianisme authentique, parce qu'ils ne reconnaissent aucun besoin pour le seul vrai Dieu manifesté dans la chair, à savoir Jésus-Christ, le Roi Suprême de l'Univers. Ceci tout simplement parce que les politiciens planifient de devenir les nouveaux dieux d'un ordre nouveau. Ils veulent abolir le péché et la culpabilité, la maladie et même la mort; et se créer un nouveau paradis sur la terre ou sur une autre planète. La nouvelle politique est une politique de contrôle total; elle hait Dieu parce qu'Il est un obstacle à son pouvoir. Dieu est donc l'ennemi qui doit être détruit pour que l'homme devienne son propre dieu».

Il est évident que lorsque nous parlons de loi, nous parlons aussi de justice. Ne nous y trompons point, la loi de l'homme n'est point la Loi de Dieu; et la justice de l'homme n'est point la justice de Dieu. En effet, la loi de l'homme est une perversion et sa justice n'est que du vol licencié; car sans Dieu il n'y a aucune loi, et sans Christ il n'y a aucune justice. Même Augustin avait dit:

«Il n'y a aucune différence entre une nation sans justice et une bande de voleur»;

ce qui caractérise très bien nos poli-ti-chiens modernes, cette race répugnante de vampires qui se nourrissent des faiblesses de la nature humaine et qui occupent inutilement la terre des vivants. Mais gloire soit rendue à Christ qui leur réserve les souffrances les plus atroces du feu éternel.

Rushdoony nous dit sur ce système d'escrocs:

«Sans la justice de Christ, la loi devient une forme d'escroquerie et un instrument d'extorsion et d'oppression dans les mains de ceux qui la contrôlent. La seule différence entre un syndicat criminel et l'État moderne est que la majorité du peuple d'une nation approuve le Gouvernement tandis que la Mafia est minoritaire».

Il faut dire que le peuple a de plus en plus de difficulté à faire la différence entre les deux; car à vrai dire, il en n'existe aucune. Mais ainsi est exprimé la volonté du peuple dans sa majorité démon-cratique qui maintient une loi humaniste qui ne reconnaît aucun bien ni aucun mal absolu. Ainsi nous dit Rushdoony:

«À cause que l'humanisme n'a aucun bien ni aucun mal suprême, sa loi est une loi démon-cratique; c'est-à-dire qu'elle exprime simplement la volonté du peuple. Mais la volonté de l'homme, qu'elle soit individuelle ou collective, est selon la Parole de Dieu une volonté pécheresse. L'homme pécheur n'est pas intéressé dans la justice; il est intéressé à lui-même, à se procurer de plus en plus ce qui a de mieux pour lui. Lorsque la volonté de l'homme pécheur est la seule source de la loi, comme elle l'est pour l'humanisme, alors la loi devient du vol légalisé; ce qui est la définition la plus simple du socialisme».

«Avec le socialisme, c'est-à-dire "le vol licencié", l'appétit de voler ne fait qu'augmenter. Comme résultat, les politiciens trouvent que dérober plutôt que de travailler est le chemin du progrès, et ainsi le vol devient de plus en plus nécessaire à un État socialiste de voleurs. Vivre par le vol licencié leur est profitable et ils s'y acharnent de plus en plus. Quoique le socialisme se dise l'État du travailleur, il est en réalité un État de voleur où les voleurs licenciés, politiciens et industrialistes, vivent des travailleurs et insistent que ceux-ci les remercient pour ce nouveau paradis. Nulle part les travailleurs sont plus oppressés que sous le socialisme qui leur demande constamment de louer et remercier les voleurs qui vivent à leur dépend».

Toutes ces choses nous indiquent que les administrateurs de la justice démon-cratique, qui n'est qu'une supercherie renforcée par leur Gestapo policière, sont coupables d'avoir brisé la Loi de Dieu sur tous les comptes; car ils sont sans exceptions. Le jour viendra où ils devront répondre devant Dieu à des charges de trahison, de subversion, d'extorsion, d'oppression, de diffamation, de corruption, de perversion, de manipulation; et cela n'est que le commencement lorsque nous considérons que nos gouvernements sont impliqués dans le marché de la guerre, des armes, l'espionnage, le trafic de la drogue, les assassinats dissimulés, et une gamme d'autres crimes trop odieux pour mentionner. C'est en effet parmi les Élites de la société et sa force policière que nous trouvons les pires criminels, et non point dans les ghettos où nous trouvons les forces de l'opposition. Il n'est donc pas difficile à voir que nos gouvernements sont infiltrés par les Illuminés qui mettent en marche les principes odieux des Protocoles des Sages de Sion.

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés