Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
447 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1598Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Entre Christ et Satan-1


septembre 9, 2011 par GoDieu


CHAPITRE 1


La bonne-aventure

Depuis des milliers d'années la bonne-aventure a été un bâtard du paganisme, né de la peur, de la curiosité et de la superstition. Aujourd'hui, la bonne-aventure est un problème à plusieurs faces comprenant le folklore, la psychologie et la théologie. Les chapitres suivants ont eu leur origine dans le travail de conseiller d'un ministre et théologien évangélique. Un tel ministère est une source continuelle de matériel nouveau dans ce domaine. Mon classeur de cas occultes comprend déjà plus de 20,000 cas. Dans ce livre-ci nous éviterons les dissertations scientifiques. Cette approche-là se trouve dans mon livre: "Occultisme et cure d'âme", mais ici nous nous occuperons principalement d'exemples de première main, afin que le lecteur puisse former sa propre opinion. Le secret professionnel ne sera pas violé puisque la permission a été accordée pour la publication des exemples trouvés dans ce livre. Dans ce premier chapitre les aspects suivants de la bonne-aventure seront discutés: l'astrologie, la cartomancie, la chiromancie, la divination au moyen de la verge et du pendule, la magie par le miroir, la psychométrie; et finalement nous considérerons la position prise par la Bible et le chemin de la libération de l'assujettissement occulte.


1. Astrologie

Exemple 1.

Une femme se présenta à un poste de police et déclara qu'elle venait de tirer sur son fils et l'avait tué. Un astrologue lui avait dit dans un horoscope écrit que son fils ne retrouverait jamais sa pleine santé mentale. Désireuse d'épargner au garçon ce terrier avenir, elle l'avait tué. La femme fut arrêtée et finalement condamnée après un long procès. L'astrologue s'en alla libre.

Cette expérience journalière montre les pouvoirs suggestifs et les effets qu'ont les horoscopes. Mais avant d'entrer dans ce champ problématique, ayons une brève introduction historique.

On comprend par astrologie la prédiction du caractère humain et de la destinée au moyen des étoiles et de leurs constellations. C'est la superstition la plus répandue de notre temps. L'Institut de Recherches de l'opinion Publique du lac de Constance a établi au moyen d'un questionnaire qu'environ 63% du peuple allemand s'occupe d'astrologie une fois ou l'autre. Très peu d'entre ces gens connaissent la soi-disant forme scientifique de l'astrologie et la plupart d'entre eux souscrivent seulement à l'horoscope des points solsticieux.

Dans le monde ancien l'astronomie (l'exploration des étoiles) et l'astrologie (l'interprétation des constellations des étoiles) n'étaient qu'une seule science. Dans l'ancien Empire babylonien c'était la science des prêtres. À l'origine les horoscopes n'étaient établis que pour les rois. Étant donné que l'astrologie peut aussi être retracée jusqu'à l'ancienne culture mexicaine, on pense qu'elle est un phénomène humain commun et un archétype. Les Grecs et les Romains la reprirent des Babyloniens. Naturellement, dans ce temps-là il y avait déjà des penseurs rationalistes qui ridiculisaient l'astrologie. Le poète Ennius déclara: «Les horoscopes coûtent une drachme, et ils coûtent une drachme de trop.» Le père de l'Église, Augustin, appelait l'astrologie la plus stupide tromperie de l'humanité.

Pendant le Moyen-Âge, l'Europe fut étreinte par l'astrologie. L'Empereur Frédéric II (1194-1250) fut particulièrement influencé par elle. Des chaires professorales furent établies. Le réformateur Philippe Melanchthon même en avait une. Luther, cependant, l'appela "un art fripé". On raconte l'histoire de l'astrologue Stöffler qui en ce temps-là se fit passer pour un complet insensé. Il prédit une inondation diluvienne pour le mois de février 1524. La population était terrifiée. Personne ne voulait plus travailler. Les champs n'étaient pas moissonnés. Les riches se faisaient construire des bateaux ou se retiraient pour leur sécurité dans les montagnes. Même l'Électeur de Bran-denbourg fit des préparations pour échapper à l'inondation diluvienne.

Le grand astronome Kepler n'était pas libre non plus de la contamination de l'astrologie. Un exemple bien connu de ceci est sa prédiction que Wallenstein mourrait d'une mort paisible dans sa 70ème année. Mais il fut tué dans sa 50ième année. Pourtant, Kepler ne s'engagea dans l'astrologie que par nécessité économique. Il écrivit: «L'astrologie est pour moi un esclavage insupportable mais nécessaire. Pour garder mon gain annuel, mon titre, et mes appartements, je dois répondre à l'ignorante curiosité. L'astronomie est la mère sage, et l'astrologie la fille folle qui se donne à quiconque la paie, afin qu'elle puisse soutenir sa mère sage.»

Depuis l'âge du rationalisme (1750), cependant, l'astrologie a perdu de son influence. L'astronomie et l'astrologie se séparèrent finalement. Mais deux guerres mondiales l'ont fait s'enflammer de nouveau. En 1930, des horoscopes étaient déjà établis pour Hitler mais ils étaient très contradictoires. Ils disaient qu'après 1933 son influence allait décliner. La "vérité" de ces horoscopes, nous l'avons certainement expérimentée. Ils contenaient un mauvais calcul d'environ douze ans, et quels désastreux douze ans ils furent. L'horoscope de Rudolf Hess prophétisa qu'il était destiné par la fatalité à apporter une réconciliation avec l'Angleterre. La "vérité" de cet horoscope est aussi connue que celle de l'horoscope d'Hitler.

Et quelle est la position de l'astrologie aujourd'hui? On doit distinguer entre une soi-disant forme scientifique que Alfred Rosenberg, par exemple, (Signes dans le ciel) recommande, et une forme populaire, appelée horoscope des points solsticieux. Cette habitude mentale contagieuse est si répandue que les grands journaux et magazines doivent la prendre en considération. On nous dit qu'aux États-Unis environ 170 journaux et magazines impriment des horoscopes journaliers. On sait aussi qu'il y a quelques 25,000 astrologues bien payés au monde aujourd'hui.

Un exemple amusant nous donnera un coup d'œil sur la situation.

Exemple 2.

J'assistai à une conférence de ministres protestants à laquelle les éditeurs de certains grands journaux et beaucoup d'autres journalistes furent invités. La discussion concernait le niveau intellectuel et la conception de la vie des journaux. Un pasteur fit remarquer que les journaux suédois ne contiennent pas d'horoscope, et que c'est là la pratique acceptée en Suède. Pourquoi n'était-il pas possible d'adopter la même attitude à travers l'Allemagne et les autres pays? L'explication suivante fut donnée par le rédacteur en chef d'un grand journal. Il dit que personnellement il était convaincu du non-sens de l'astrologie mais que c'était une question de finance. Le journal qui n'inclut pas d'horoscope hebdomadaire dans son édition du dimanche doit s'attendre à des annulations nombreuses d'abonnements. Aucun journal ne peut se permettre cela. Il continua en racontant une expérience amusante. Un certain vendredi l'horoscope de l'astrologue n'arriva pas à temps. Dans son dilemme il se rendit aux entrepôts et prit un vieil horoscope. Comme il ne connaissait pas l'ordre du Zodiaque, l'horoscope était faux. Malgré cela, aucun lecteur ne vit l'erreur. Comme tout alla bien, il épargna l'honoraire de l'astrologue, et dans 22 occasions il employa des horoscopes faux des années précédentes. Aucun des centaines de milliers de lecteurs ne le remarqua, jusqu'à ce qu'enfin quelqu'un écrive, disant qu'il était impossible que le signe du Scorpion règne en juillet. Maintenant son truc avait été découvert. Il dut de nouveau se tourner vers les "experts" pour de l'aide. Ayant raconté son histoire, l'éditeur ajouta avec un sourire: «Pendant le temps des faux horoscopes, tout alla bien. Cela ne dépend pas de l'horoscope mais de ce que les gens croient.»

Quelles raisons avons-nous comme chrétiens de ne pas reconnaître l'astrologie comme étant providentielle pour nos vies et nos destinées? Premièrement, nous devrions être repoussés par son arrière-plan païen. Avec les peuples de l'antiquité l'astrologie avait un accent religieux. Les étoiles étaient équivalentes aux dieux. Les païens se sentaient conduits, influencés et menacés par ces dieux planètes, et bien qu'au cours des années le caractère religieux de l'astrologie ait connu un recul, les vieilles règles furent retenues.

Voici une deuxième raison pour la rejeter. La conservation de ces vieilles règles comprend une contradiction insoluble. Chaque 26,000 ans, l'axe de la terre prescrit la superficie latérale d'un cône (précession). L'astrologue d'aujourd'hui ne voit pas les planètes dans la même position que ses collègues d'il y a 4000 ou 5000 ans. En outre, plusieurs autres planètes ont été découvertes; Uranus en 1781, Neptune en 1839, et Pluton en 1932. Étant donné que ces changements ont manqué de secouer le système astrologique d'une manière quelconque, les astronomes d'aujourd'hui rejettent l'astrologie comme une des plus grandes tromperies de tous les temps.

Mais il y a encore plus d'impossibilités à considérer. Les rayons des étoiles tombant sur un enfant au moment de sa naissance sont considérés comme décisifs à l'égard de son destin. Mais cette assertion conduit à plusieurs contradictions. Notre terre est arrosée surtout par de la lumière et des rayons cosmiques. Pourtant, ni l'une ni les autres n'ont leur source dans les planètes, qui par elles-mêmes n'émettent pas de lumière qui leur soit propre. La source de la lumière se trouve plutôt dans les étoiles fixes, tandis que les rayons cosmiques ont leur origine dans la Voie Lactée. Les planètes, comme notre terre, n'émettent ni l'une ni l'autre.

En plus, le moment où le cordon ombilical est coupé devrait être d'une importance décisive. Ainsi, si un docteur retarde le retranchement du cordon, l'enfant devrait recevoir un destin différent. Par conséquent on devrait consulter un astrologue pour déterminer le moment le plus favorable pour couper le cordon. Et alors la prochaine question c'est: pourquoi les 240 personnes dont les cordons sont coupés au même moment n'ont-elles pas le même destin? Pourquoi n'y avait-il qu'un Shakespeare, et rien qu'un Jean Sébastien Bach, parmi tous ceux qui naquirent au même moment qu'eux? Il est ironique, cependant, que l'abbé Moritz Warburg, qui est un ouvrier de recherche en astrologie, ait dit: «L'astrologie ne peut tout simplement pas être discréditée.»

Un mouvement de réforme en astrologie veut éclaircir ces difficultés. On l'appelle Cosmo-Biologie, et ses quartiers généraux se trouvent à Aalen, au Wurtemberg. L'hérédité de l'homme doit être considérée en même temps que les étoiles, disent-ils. Ceci n'est qu'un compromis entre la vieille astrologie et la biologie moderne.

Naturellement, il n'y a pas de doute que de quelque manière les planètes affectent notre terre. Les marées et autres phénomènes naturels sont causés ou affectés par elles. Mais de suggérer que ces effets influencent nos vies et destinées reviendrait au même que d'affirmer que les cadrans lumineux de nos montres-bracelets pourraient causer notre mort par la radioactivité.

Toutefois le problème principal qui nous concerne en astrologie est celui de ses effets tels que nous les rencontrons dans la cure d'âme chrétienne. On peut l'énoncer en trois mots! Tromperie, Suggestion, Occultisme. Je veux donner un exemple de chacun d'eux pris dans mon propre travail.

Exemple 3.

Un étudiant en psychologie à l'université de la Sorbonne à Paris voulait écrire sa thèse. Il mit une annonce classifiée et se fit passer pour un astrologue. Pour une somme payée à l'avance de 20 Francs, il allait établir un horoscope détaillé pour chaque souscripteur. Il se fit environ 400 clients et fut capable de financer de cette manière ses propres études. Il donna le même horoscope à tous ses 400 clients, ne prêtant aucune attention aux signes du Zodiaque. Sa seule considération était l'aspect psychologique: il disait à chacun qu'un bon avenir se trouvait devant lui, et il impliquait des traits de caractère positifs en chacun, car les gens aiment à croire de telles choses, et ainsi ils ne regretteraient pas d'avoir payé ses honoraires. Il reçut beaucoup de lettres de vive appréciation, car l'horoscope couvrait la situation de presque chacun. L'étudiant écrivit alors sa dissertation et passa son examen avec honneur. Dans ce cas l'astrologie était une simple tromperie. Le jeune Français gagna un tas d'argent et reçut son diplôme grâce à la stupidité et à la superstition de ses compatriotes.

Exemple 4.

Je fis la connaissance du plus absurde exemple de la maladie de l'horoscope dans la personne d'un jeune théologien. Comme jeune homme ce ministre avait été commerçant. Il s'était fait établis un horoscope détaillé dans lequel il était dit qu'il changerait trois fois de profession. Le jeune ne se le fit pas dire deux fois. Il assista à l'école du soir, et étudia ensuite la théologie protestante et fut plus tard consacré comme pasteur. Il se maria mais n'eut heureusement pas d'enfants. La raison pour laquelle c'était heureux se verra bientôt. Après quelques années il se convertit à la foi catholique et il fut reçu comme prêtre. Sa femme reçut la permission de demeurer avec lui comme bonne. Déjà deux changements étaient derrière lui. Aujourd'hui il explique qu'il n'a pas encore atteint sa dernière position dans la vie. Il sent le besoin d'entrer dans une autre profession. Ses plans doivent encore s'accomplir. Cela n'ira pas longtemps avant que le changement ne prenne place. Dans ce cas, l'homme infortuné est devenu la victime de la suggestion. Il vit son propre horoscope. Il est lié et forcé par sa prédiction astrologique.

Exemple 5.

Un ministre qui pensait que sa mission était de lutter contre la superstition fit établir son horoscope afin de l'étudier. Il voulait prouver que l'établissement d'un horoscope n'était que superstition et tromperie. Il eut à payer une forte somme parce qu'un horoscope détaillé fut établi pour lui. Il attendit ensuite avec confiance, croyant que l'horoscope ne se réaliserait pas. Mais il fut stupéfait de voir que les prophéties se réalisaient. Pendant huit ans il remarqua que toutes les prédictions s'accomplirent, même jusqu'aux plus petits détails. Il se sentit de plus en plus mal à l'aise et réfléchit au problème. Son idée préconçue avait été vraiment que tout cela était basé sur la suggestion et la superstition. Et pourtant il savait que comme chrétien il n'avait pas été la victime de la suggestion. Finalement, il ne vit pas d'autre issue que de se repentir et de demander la protection de Dieu. La pensée lui vint qu'il avait péché par cette expérience, et qu'il s'était placé lui-même sous l'influence des puissances des ténèbres. Après sa repentance, il découvrit à sa surprise que son horoscope n'était plus correct. Par cette expérience le ministre comprit clairement que les pouvoirs démoniaques peuvent être actifs en astrologie. La personne qui s'expose à ce danger peut en périr.

Comment les experts de différents champs jugent-ils l'astrologie? La médecine reconnaît déjà le dommage qui peut être causé pas l'astrologie. Le surintendant médical de Wiesbaden, le Docteur Schrank, écrit dans un article sur la psychologie de la superstition: «Nous pouvons voir combien dangereuse est l'astrologie par la manière dont elle produit de sérieux troubles psychiques, une peur de la vie, le désespoir et d'autres désordres chez les personnes sensibles. L'astrologie paralyse l'initiative et les pouvoirs de jugement. Elle stupéfie et encourage la superficialité. Elle façonne la personnalité pour qu'elle reçoive un mouvement souterrain qui se développe bien avec des platitudes.»

Les astrologues eux-mêmes l'ont exprimé encore plus clairement. L'astrologue important Wehrle désigne l'astrologie comme l'art de dire la bonne-aventure. Ainsi, en astrologie nous faisons face en partie à une tendance occulte, avec tous les effets secondaires que les choses occultes portent avec elles.

La Bible rend absolument claire l'attitude qu'on devrait avoir envers l'astrologie. Dans Deutéronome 17:2-5 il est commandé: «Il se trouvera peut-être au milieu de toi... un homme ou une femme... allant après d'autres dieux... et tu lapideras ou puniras de mort cet homme ou cette femme.» Le prophète Ésaïe parle encore plus en détail sur l'astrologie. Il écrit dans Ésaïe 47:13-14: «Tu t'es fatiguée à force de consulter: Qu'ils se lèvent donc et qu'ils te sauvent ceux qui connaissent le ciel, qui observent les astres, qui annoncent, d'après les nouvelles lunes, ce qui doit t'arriver. Voici, ils sont comme de la paille, le feu les consume, ils ne sauveront pas leur vie des flammes.»

Selon la Bible, l'astrologie doit être mise au même rang que le culte païen des idoles, le blasphème et l'apostasie loin du Dieu vivant. Le second commandement est oublié par ceux qui s'en occupent: «Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.»


Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés