Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
408 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1598Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Entre Christ et Satan-2


septembre 9, 2011 par GoDieu


2. Cartomancie

Historiquement, l'emploi des cartes dans la bonne-aventure peut être retracé à travers bien des centenaires. Les Romains déjà possédaient un système de petites tablettes avec des symboles écrits. Puis, au huitième siècle, les cartes apparurent. La technique de la bonne-aventure par le moyen des cartes est très simple. Certaines cartes ont certaines significations. Par exemple, le 7 de cœur est la carte de l'amour; le 10 de cœur signifie un désir réalisé; le 10 de pique est une carte chanceuse; etc. Avec 52 cartes de jeu il y a des milliers de combinaisons. Maintenant, faisons la connaissance des problèmes principaux de la cartomancie au moyen de quelques exemples.

Exemple 6.

Un évangéliste de la Mission de la tente allemande donna une conférence dans laquelle il parla contre la bonne-aventure et la cartomancie. Ensuite, un officiel de l'église qui avait été présent appela l'évangéliste et lui demanda: «Que signifie votre protestation concernant la cartomancie? Je la pratique moi-même. C'est un passe-temps social inoffensif.» Nous pouvons ajouter ici un exemple semblable venant de Suisse.

Exemple 7.

Un pasteur suisse tint un bazar. Dans la salle de paroisse plusieurs loges fient érigées. Une des loges portait le nom "Bonne-aventure". Pour unе minime pièce de monnaie les enfants pouvaient entrer et entendre la bonne-aventure les concernant dite par une diseuse de bonne-aventure. Un des anciens de l'église fut chagriné par ceci et il en parla au pasteur. «C'est une blague inoffensive», fut la réponse. Cependant, un garçon qui entra dans cette loge ecclésiastique de bonne-aventure s'entendit dire qu'il allait avoir un accident à bicyclette la semaine suivante. Plusieurs jours après la chose arriva vraiment et le garçon se brisa la jambe. La femme dit à une fille: «Ton instituteur ne t'aime pas.» Par la suite la fille souffrit beaucoup de cette prétendue aversion de son maître.

Ces deux premiers exemples montrent que la cartomancie ne peut être considérée comme inoffensive. Les deux enfants devinrent les victimes d'une suggestion. Les deux pasteurs étaient les victimes de la théorie rationaliste de leur éducation universitaire, laquelle laisse un vide désastreux dans le domaine de la magie (la maîtrise de la matière au travers de la pensée ou de l'âme) et l'art de la bonne-aventure.

Si la cartomancie ne s'occupe pas seulement de faire de l'argent facilement mais implique en fait des capacités paranormales, alors la télépathie (la lecture des pensées, etc.) et la communication subconsciente joueront une part en elle. Un exemple devrait rendre cela clair.

Exemple 8.

Une fille de seize ans se rendit chez une cartomancienne. Elle voulait savoir combien de temps elle devrait attendre avant de rencontrer son futur mari. La femme la regarda sérieusement et dit: «Votre frère a eu un sérieux accident de moto il y a une année, n'est-ce pas?» «Oui», répondit la fille. «Votre mère a une maladie de cœur. Est-ce vrai?» Une fois de plus «Oui». «En ce moment vous ne vous entendez pas bien avec votre père. Est-ce vrai?» «Oui, mais comment savez-vous tout cela?» «Par les cartes.» En réalité la femme possédait le rare don de télépathie et par conséquent elle avait lu ces déclarations de la fille. Mais dès ce moment la jeune cliente en était venue à se confier en la diseuse de bonne-aventure complètement, et ainsi la femme se mit à lui annoncer l'avenir. La fille crut les déclarations ambiguës et se prépara intérieurement à leur accomplissement. Dans sa superstition elle devint victime d'une contrainte d'accomplissement. Comme le dit la Bible, c'était: «Qu'il te soit fait selon ta foi.» L'exact récit du passé déclencha le processus psychologique d'accomplissement à travers le subconscient.

Une autre forme de cartomancie est basée sur d'authentiques capacités médiumniques. Le mot "médiumnique" vient du mot latin "medium" (moyen, milieu). Par "médiumnique" on désigne la capacité mystérieuse de certaines personnes de décrire ou d'expliquer certains événements d'une façon qui semble être au-delà de l'étendue des cinq sens. Le cas suivant d'une cartomancienne devrait nous montrer la signification du mot.

Exemple 9.

Questionnée, une diseuse de bonne-aventure dit que pendant qu'elle était en train de dire la bonne-aventure elle était dirigée par un pouvoir étrange. Cet esprit venait sur elle et elle était forcée alors de dire des choses dont elle n'avait précédemment aucune connaissance. C'était un sentiment comme d'être possédée mais après avoir dit la bonne-aventure elle était de nouveau complètement normale.

Cet exemple est proche de celui qui est rapporté dans Actes 16:16-18. Paul était en tournée missionnaire à Philippes. Une fille possédant un esprit de divination le suivait journellement. Elle criait continuellement: «Ces hommes sont les serviteurs du Dieu Très-Haut, et ils vous annoncent la voie du salut.» Pourquoi Paul n'était-il pas content de cette déclaration? Pourquoi l'a-t-il empêchée? La réponse, c'est que l'apôtre vit immédiatement que le pouvoir de dire la bonne-aventure agissant en cette fille ne venait pas de Dieu. Il se tourna vers la fille et commanda: «Au nom de Jésus-Christ, sors d'elle.» Aussitôt la fille fut libérée de ses pouvoirs de divination et de diseuse de bonne-aventure. Cet incident, au début de l'œuvre missionnaire de l'Église, éclaire beaucoup notre sujet. Premièrement, nous apprenons qu'il existe d'authentiques pouvoirs de diseuse de bonne-aventure et qu'au moins tout n'est pas tromperie. La fille avait dit la vérité. Elle avait reçu sa connaissance d'autres intelligences que les humaines, des puissances démoniaques. En plus, il devient clair que la bonne-aventure peut aussi avoir une atmosphère religieuse. Trop souvent l'occultisme sait se camoufler avec des ornements chrétiens. L'apôtre, cependant, reconnut de suite la source de ce pouvoir de divination. Il avait le don du discernement des esprits. Son autorité spirituelle, comme un des représentants et missionnaires de Christ, se montra. Le nom de Jésus était et est encore l'égal de toutes les puissances du monde des ténèbres. La victoire complète de l'évangile sur le monde païen orienté vers les démons fut démontrée. Au nom de Jésus les chaînes et les fers se brisèrent; le pauvre être humain opprimé fut libéré. Les nombreux facteurs révélés dans cette histoire apparaissent encore et toujours sous différentes formes dans le domaine de la bonne-aventure.

La cure d'âme chrétienne ne s'occupe pas autant des aspects scientifiques que des effets de la bonne-aventure sur les gens, et des moyens de vaincre ces effets. Plusieurs exemples clarifieront ceci.

Exemple 10.

Pendant une session de cure d'âme, une étudiante confessa qu'elle avait eu plusieurs dérangements psychologiques. Elle souffrait de peur des examens, avait des symptômes de paralysie et manquait de force de concentration. Il semblait que ses facultés intellectuelles et émotives étaient complètement divisées. Questionnée, elle admit qu'elle avait souvent eu la bonne-aventure tirée des cartes. Ses parents et grands-parents avaient aussi recherché l'avis des diseurs de bonne-aventure.

Exemple 11.

Pendant bien des années, un diplômé d'une université chrétienne pratiqua la cartomancie pour lui-même, sa famille et pour d'autres membres de son église. Après sa mort sa femme devint alcoolique. Toute sa pension était employée pour la boisson. Sa maison était décorée d'une armée de bouteilles. En plus de ceci, la femme commença à se lancer dans la magie blanche, continuant ainsi la tradition de son mari. La fille à son tour suivit les traces de ses parents. Elle aussi fut prise par les habitudes superstitieuses de sa mère. Quand la fille atteignit l'âge de 17 ans, elle tomba malade mentalement et fut conduite dans un asile. La magie et la superstition avaient détruit toute la famille.

Exemple 12.

Un jeune homme chrétien me raconta sa vie dans les services. Il avait été caporal dans une unité dont le sergent avait tiré les cartes pour tous. Au début, le caporal s'était élevé contre la bonne-aventure mais finalement il s'était soumis à son supérieur. Le cartomancien prophétisa qu'il recevrait la nouvelle d'une mort le jour suivant, et qu'il pourrait s'attendre à recevoir un chèque dans un proche avenir. En fait, le jour suivant il apprit que son oncle était mort et cinq jours plus tard il reçut aussi l'argent annoncé. Les parents n'avaient jamais eu l'habitude d'envoyer de l'argent à leur fils. C'était un événement unique. Après cette session avec le tireur de cartes, le caporal ressentit des dépressions et sa vie de prière fut brisée. Il s'était alors rendu chez un homme chrétien pour de l'aide et après que l'homme eût prié et lui eût imposé les mains, les sérieuses perturbations émotives disparurent complètement.

Ces exemples impliquent plusieurs problèmes. Le plus simple groupe de questions est de nature parapsychologique ou psychologique, la parapsychologie étant la science des expériences de la limite extrasensorielle. Le sergent de l'équipe possédait-il des capacités authentiques de diseur de bonne-aventure? Ceci n'est pas évident par soi-même dans l'exemple ci-dessus. Le caporal connaissait peut-être la sérieuse maladie de son oncle et il avait pu jouer avec l'idée que ses parents lui enverraient de l'argent comme un cadeau de félicitation pour sa récente promotion. Le sergent n'aurait alors eu besoin que de la perception extrasensorielle, ou quelque faculté télépathique, pour retirer les informations du caporal. Cela n'a pas du tout l'allure d'une véritable prévision.

Le deuxième groupe de questions est d'un ordre médical. Les troubles furent-ils causés ou déclenchés par la bonne-aventure ou n'était-ce pas plutôt une maladie émotionnelle latente ou même une maladie mentale qui vint à la surface au moment de l'expérience de la bonne-aventure? La coïncidence pourrait-elle être prise pour la cause? La cause a-t-elle été prise pour l'effet? Ce sont les objections qui ont toujours été soulevées par la psychiatrie — la science des maladies mentales et émotives. Derrière ces objections se trouvent de lourds problèmes bibliques et théologiques. Beaucoup de docteurs et de théologiens contestent l'idée que les pratiques occultes puissent causer des troubles psychiques et nerveux et endommager la foi d'une personne. Et plus loin encore il y a la question de savoir si vraiment il existe des puissances d'un autre monde ou démoniaques dont les effets touchent à la vie humaine. En ceci, les psychiatres, presque sans exception, regardent les rapports du Nouveau Testament sur les gens possédés comme des cas sérieux d'hystérie. Beaucoup de théologiens suivent cette ligne, et parlent de la possession comme d'une maladie ou d'un défaut. Certains n'ont pas été capables de se débarrasser de la coquille d'œuf rationaliste de leur théologie libérale. Parmi eux on trouve en particulier tous les disciples de la théologie de Bultmann. Ils manquent les vrais faits des récits bibliques entièrement. Ils n'ont pas d'organe de réception pour les événements des Écritures. La prostitution spirituelle avec les tendances du passé et du présent les a insensibilisés contre le Saint-Esprit. Il est en effet embarrassant, lorsque même un théologien positif de Bâle, qui développe de bonnes pensées bibliques dans un petit livre appelé "Salut et guérie", continue en appelant la capacité de dire la bonne-aventure un défaut. Ceci est le résultat et l'influence de doutes psychiatriques. Bien qu'il y ait ce qu'on pourrait appeler des défauts ou maladies guéries dans le Nouveau Testament, ceux qui sont possédés des démons sont aussi délivrés par le nom du Seigneur Jésus. La jeune femme de Philippes avec l'esprit de divination n'avait pas un défaut mais un esprit démoniaque. Paul, par conséquent, ne la guérit pas par l'imposition des mains et la prière mais il commanda à l'esprit impur de sortir d'elle au nom de Jésus. Le remède particulier que Jésus et ses disciples employèrent montrait clairement de quoi le patient souffrait. Pour les malades physiques, l'imposition des mains et la prière étaient appliquées, tandis que les esprits impurs et les démons étaient reçus avec autorité et avec le commandement de sortir.

Si nous retournons maintenant aux questions médicales, nous voyons que l'opinion de la Bible n'est pas d'accord avec celle de la psychiatrie moderne. La médecine doit toutefois concéder que beaucoup de maladies mentales ont un facteur de magie. Ceci est apparent dans la conversation avec des schizophréniques qui affirment qu'ils sont soit magiquement persécutés ou ensorcelés. Nous ne devons pas manquer le fait que dans beaucoup de cas la magie est la cause première, et les troubles psychiques en sont les effets et les conséquences. 20,000 cas examinés soigneusement ne peuvent être rejetés à la légère. En outre, nos parapsychologues, comme par exemple le Dr. Bender de l'Université de Fribourg, connaissent des maladies qui sont apparues après des pratiques occultes. La psychose médiumnique a besoin d'être mentionnée comme un exemple seulement. La cure d'âme chrétienne révèle clairement que des activités spirites, magiques ou de bonne-aventure déclenchent des troubles qui peuvent souvent être prouvés médicalement. En plus, dans presque chaque cas la foi de la personne en question peut être vue comme endommagée. Ceci indique que l'origine du dommage est premièrement de nature spirituelle, comme les Écritures voudraient que nous le sachions. Pour le traitement, donc, le pasteur qui comme chrétien croit à la Bible est le plus qualifié. Après lui viendrait un psychiatre croyant.


Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés