Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
361 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1657Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Interprétations des prophéties sur la fin des temps-07


juillet 19, 2021 par GoDieu

 

Qui retient l'homme du péché d'apparaître?

Lorsqu'on mentionne les trois positions millénaristes classiques, au regard du retour de Jésus-Christ, soit le pré-tribulationisme, le mi-tribulationisme, le post-tribulationisme, ceux qui ne se font pas trop bien à l'enseignement de Scofield, s'imaginent d'autres déviations que, conformément au sens des mots, le pré-tribulationisme consiste seulement à croire, que l'Église ne traversera pas cette période de la fin des temps, appelée communément, la Grande Tribulation. Ils se trompent grandement, et les conséquences en seront désastreuses.

Le souci d'un fondamentaliste Scofield n'est pas tant de soutenir, que l'église sera enlevée avant la tribulation, que de faire passer l'idée, que l'église sera enlevée avant l'apparition publique de l'homme du péché, le fils de la perdition, qui est communément appelé, l'Antichrist, quoique ce dernier terme ne se trouve pas dans ce contexte. La distinction est, encore une fois, très importante. Nous savons d'ailleurs que l'Antichrist n'est pas un homme ni une nation, mais une doctrine qui est l'apanage de tous les Évangéliques, incluant les Darbystes. Tous sont marqués du sceau de cette doctrine dangereuse, qui les conduit droit en enfer, mais nous savons aussi, qu'ils ont été désignés à cela.

On sait que dans la deuxième épître aux Thessaloniciens, Paul fait allusion à une puissance, qui retient la manifestation publique de l'homme du péché. Les Thessaloniciens savaient de quoi Paul parlait, mais on veut nous faire croire, que Paul s'exprime en termes volontairement voilés, et que nous en sommes aujourd'hui réduits à des conjectures. En d'autres mots, le chrétien authentique moderne serait un ignorant, qui est privé des lumières de la grâce et de la vérité, et que Christ en lui, ne peut l'enseigner ni lui accorder, la révélation de ce qu'il lit dans les Saintes-Écritures. Bien des suppositions, sur ce sujet, ont été faites au cours des siècles.

Du temps d'Origène, certains avancèrent que le Retenant pouvait être le Saint-Esprit; Origène répondit avec raison: «si cela avait été le cas, Paul l'aurait dit». Or, l'enseignement de Scofield prétend, lui aussi, identifier le Retenant avec le Saint-Esprit, mais avec une nuance qui change tout, le Saint-Esprit dans l'Église. En termes clairs, pour ces reprouvés, le Retenant c'est l'Église. On atteint là, le cœur de la doctrine Scofield, qui n'est pas le pré-tribulationisme en soi, ni même le dispensationalisme, ils n'en sont que des aspects secondaires, son fondement réel se situe dans la «révélation spirite», qui advint dans les milieux Irvingiens au début du 19e siècle, comme quoi, l'Église empêchait la manifestation de l'Antichrist. D'autres «révélations spirites», eurent lieu à cette époque sur le départ imminent de l'Église, qui évidemment se sont avérées fausses.

On sait que l'église d'Irving donna par la suite, naissance à l'église néo-apostolique, très hiérarchisée, dirigée par 12 nouveaux apôtres ayant à leur tête un patriarche. Le plus remarquable d'entre eux fut le pasteur Bischoff, qui prophétisa son enlèvement de son vivant. Il est mort en 1960, et le collège des apôtres écrivit alors une circulaire à tous les membres, dans laquelle, ils confessaient leur incompréhension devant «la décision insondable de Dieu, qui avait modifié sa volonté».

Aussi incroyable que cela paraisse, après un tel camouflet public, l'église néo-apostolique subsiste jusqu'à nos jours. Mais faut-il s'en étonner, quand le darbysme et la doctrine Scofield, issues de la même racine, sont encore là aujourd'hui? Il est toujours possible naturellement de contester une question historique, mais lorsqu'on se réclame de la pensée protestante, attachée indéfectiblement à la Parole, comment soutenir que l'Église empêche la manifestation de l'Antichrist? Ce passage est la véritable bête noire, le Textus Belli, des fondamentalistes Scofield, il reste cependant incontournable. Paul y parle indubitablement, de ce qui semble être un enlèvement, dans les traductions conventionnelles:

«Pour ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser ébranler dans votre bon sens...»

Certains Scofieldiens ont essayé de traduire le «pour ce qui concerne» en un «nous vous écrivons en faveur de l'enlèvement», comme s'il fallait convaincre les Thessaloniciens, qu'un enlèvement aurait bien lieu. C'est syntaxiquement et logiquement inadmissible, et on peut réellement dire, qu'ils sont «ébranlés dans leur bon sens», tellement ils dévient de la vérité.

D'autres ont voulu faire une distinction entre «jour du Seigneur», qui serait le retour de Jésus pour juger, et «jour de Christ», qui serait celui de l'enlèvement. Malheureusement pour eux, le Textus Receptus porte justement «jour de Christ», au verset 2, à la place de jour du Seigneur, renversant ainsi totalement leur argument, qui par ailleurs, ne tient pas face à d'autres passages.

D'autres encore ont inventé le scénario suivant: les Thessaloniciens redoutaient que l'enlèvement n'eût déjà eu lieu, et qu'ils n'aient été laissés derrière. Paul écrirait pour les rassurer. Il est difficile d'imaginer plus absurde. Car comment les Thessaloniciens auraient-ils pu croire que Paul, lui-même, et tous les apôtres, avaient eux aussi été laissés derrière? Et qui donc avait été enlevé dans ce cas? Ensuite, si Paul leur avait précédemment enseigné, que l'Église retenait l'apparition de l'Antéchrist, il ne pouvait leur écrire, pour les rassurer: il faut auparavant qu'on ait vu paraître l'homme impie. Sans doute certains d'entre eux, s'étaient laissés persuader que le «jour de Christ», ou le «jour du Seigneur», jour de colère et de jugement, était arrivé; alors Paul leur aurait dit, dans la logique Scofield: c'est impossible, parce que vous n'avez pas été enlevés! Mais à l'inverse il leur dit: c'est impossible, parce qu'on n'a pas vu paraître encore l'homme impie!

Nous voyons donc, que ce texte s'oppose complètement à ce que l'Église soit le Retenant. On aurait tort de penser, qu'il s'agit là d'un point mineur dans l'enseignement Scofield, c'est au contraire la pierre angulaire de tout le système. Preuve en est l'attitude de ses partisans, dès qu'on remet en cause ce point. Plusieurs missionnaires de mouvements fondamentalistes, verraient leur soutien coupé, s'ils osaient exprimer leurs doutes face à 2 Thessaloniciens 2. Ce fut le cas pour Marvin Rosenthal, l'auteur de «Pre-wrath Rapture».

L'axiome principal de la doctrine Scofield étant donc reconnu, s'expliquent toutes sortes de bizarreries dans ses interprétations. Un exemple:

Jésus mourant sur la croix, remet sa mère aux bons soins de Jean: «Jésus, voyant sa mère et auprès d'elle le disciple qu'il aimait dit à sa mère: Femme voilà ton fils. Puis il dit au disciple: Voilà ta mère.» (Jean 19:26-27) On sait ce que les catholiques romains ont tiré de cette parole. Ils concluent que Marie est devenue Mère de l'Église, représentée dans la personne de Jean.

Dans l'Apocalypse, Jean a une vision, il écrit au chapitre 4: «Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j'avais entendue, comme le son d'une trompette, et qui parlait me dit: Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite.» Les fondamentalistes Scofield, concluent qu'il s'agit de l'enlèvement de l'Église, représentée dans la personne de Jean. Comment ne pas reconnaître la similitude des deux procédés, ou plutôt leur identité? Si l'on en rejette un, on ne peut accepter l'autre. Ce sont deux manières fantaisistes, de violenter le texte biblique pour lui faire dire, ce dont on est déjà persuadé.

Nous voyons aussi que la doctrine de Scofield, repose sur la tentation de singularité élitiste, et le désir d'exercer une pression sur l'auditoire. Il n'y a là rien de surprenant, on retrouve deux traits essentiels de la carrière de Darby, son principal promoteur. Rappelons que pour cet homme, l'Église, ayant échoué dans sa mission avait été rejetée de Dieu, et qu'il était appelé, lui Darby, à rétablir le vrai ministère, et la vraie interprétation des prophéties, tout comme le font plusieurs faux prophètes de nos jours. On peut ne pas être d'accord avec cette appréciation sur sa personne, mais une chose demeure incontestable: Paul n'enseigne nulle part dans ses épîtres, la doctrine de Darby. Et si l'on prétend, que c'est quand même ce qu'il croyait sans l'avoir écrit explicitement, je demande comment il se fait, dans ce cas, qu'il n'attache pas à cette doctrine l'importance centrale, que lui a donné son inventeur.

Néanmoins, nous ne laisserons pas le lecteur sur sa faim, vis-à-vis du titre: le Retenant. Si on n'y apprend point directement, qui il est dans ce deuxième épître aux Thessaloniciens, n'oublions pas un des principes fondamentaux de la Réforme, à savoir, que l'Écriture s'interprète elle-même, et s'il semble y avoir quelque obscurité dans un passage, le Saint-Esprit, qui n'est jamais en contradiction avec lui-même, s'exprime plus clairement dans un autre, de telle sorte que le doute ne subsiste, que pour ceux qui veulent obstinément demeurer dans l'ignorance. Devons-nous nous résigner à ignorer ce que les Thessaloniciens savaient, et ce que nous devrions savoir, si nous avons réellement l'Esprit de Christ en nous? Avant cet événement glorieux de l'apparition finale de Christ, une position dogmatique ne serait-elle pas permise? Et si l'on a la réponse à cette question, est-il prudent, aujourd'hui encore, d'en parler, ou faut-il se taire, de crainte de déranger le piètre confort doctrinal, de ceux qui déforment la vérité? Évidemment que non, et vous trouverez ce que vous cherchez dans «La vérité enfin dévoilée», plus bas dans ce document.


Marque de commerce © 1999-2021 GoDieu.com - Tous droits réservés universellement