Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
217 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1531Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

L'Évangile de disgrâce-2


février 18, 2010 par GoDieu


Au nom de la loi je vous arrête!

La révélation la plus formidable dans tout le texte des Écritures, surtout dans le Nouveau Testament, est que la loi est totalement contraire à la grâce de Dieu qui nous est donnée gratuitement par le moyen de la foi de Jésus-Christ. La loi ne produit pas le salut mais la condamnation, la justification par les œuvres de la loi donne la mort, tandis que la justification par la foi en Christ donne la vie. La loi est un décret arrêté de Dieu, une obligation à observer toutes ses prescriptions dans les moindres détails, à défaut duquel c'est la mort. La perfection de ses exigences est hors la portée de l'homme à cause de sa nature corrompue par le péché depuis le début des temps. En fait la loi a été donnée pour manifester le péché en l'homme qui tente de se justifier par l'accomplissement de ses œuvres, comme le dit si bien l'apôtre Paul: «...je n'ai connu le péché que par la loi; car je n'aurai point connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point.» (Romains 7:7); «...personne ne sera justifié devant lui par les ouvres de la loi; car c'est la loi qui donne la connaissance du péché.» (Romains 3:20) En d'autres mots, «...la puissance du péché, c'est la loi.» (1 Corinthiens 15:56), et ce fait essentiel est grandement négligé par la majorité des gens qui se disent christiens. Il en advient que la croyance la plus hostile à l'Évangile de Jésus-Christ, c'est la loi, la justification par les œuvres de la loi, nommée aussi justification par le choix d'efforts personnels, est l'opposée de la justification par la foi de la grâce de Dieu en Jésus-Christ. Lorsque nous parlons de loi, nous signifions par cela l'observance ou plutôt l'obéissance aux commandements de Dieu par laquelle plusieurs cherchent encore à se justifier, c'est ce que l'on nomme du légalisme. On appelle cela la loi des œuvres, les œuvres de mérites et de justifications, la valorisation des désirs et des efforts, c'est-à-dire la justification des efforts de la volonté ou de choix personnels qui se nomme aussi «la justification par le choix». Ce problème était courant dans les assemblées du Nouveau Testament. La lettre aux Galates est probablement la lettre qui donne le plus de détails sur ce sujet; elle en parle du début jusqu'à la fin. Dans ce livre on nous dit que la loi est hostile à l'Évangile pour au moins cinq raisons fondamentales:

  1. elle donne gloire à l'homme dans sa tentative de valoriser ses efforts et pas vraiment à Dieu (Galates 5:2-4);

  2. elle inspire davantage la confiance en soi et non celle en Dieu (Galates 5:13-16);

  3. elle trouve sa puissance dans la force de caractère de l'homme et non dans la puissante grâce de Dieu (Galates 5:2-6);

  4. elle méprise le faible et glorifie le fort (Galates 6:12);

  5. elle décourage le pécheur repentant et encourage l'homme qui se pense plus juste que les autres (Galates 4:29).

Or nous ne sommes plus sous la loi mais sous la grâce, «Car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tout croyant.» (Romains 10:4). Ainsi par la foi en Christ qui a accompli parfaitement la loi comme notre substitut, nous établissons la validité de la loi et nous sommes délivré de son esclavage, de ses exigences et de ses condamnations: «Anéantissons-nous donc la loi par la foi? Nullement! Au contraire, nous établissons la loi...» (Romains 3:31), et cela à cause que Dieu «justifie celui qui a la foi en Jésus.» (Romains 3:26)

Pourquoi donc revenir à la base des principes essentiels de la loi et de la grâce si ce n'est pour corriger une faille majeure de compréhension dans ces domaines. Il est très commun de nos jours de voir des gens qui se disent christiens sauvés par grâce, persister par après dans des tentatives futiles de justifier leurs agissements pour plaire à Dieu par l'obéissance aux commandements et par leur persévérance d'efforts personnels pour maintenir leur foi active dans une vie supposément sanctifiée, ce qu'ils désignent comme porter des fruits, notion qui incorpore souvent aussi la pratique des dons surnaturels comme le parler en langues, la prophétie, la guérison, ou l'exorcisme. Pour un grand nombre de ces réprouvés, mais non pour tous, manquer dans ces domaines implique le résultat horrible de la perte du salut. Or on ne peut être sauvé par grâce puis après ajouter à cette grâce la justification par les œuvres d'efforts personnels pour plaire à Dieu, sans déformer le sens réel de l'Évangile. Ceux qui marchent dans cette voie tortueuse indique par ce fait qu'il n'ont jamais connu réellement la grâce du salut, mais une imposture approximative très subtile qui en a séduit un grand nombre. La persistance à rechercher la validation ou justification d'efforts personnels est ce qui a ouvert la porte à toutes les aberrations mentionnées dans le premier chapitre et auxquelles s'ajoutent de nouvelles à tous les jours, car «...la puissance du péché, c'est la loi.» (1 Corinthiens 15:56), ce qui signifie que plus les gens veulent se justifier par leurs œuvres, leurs fruits ou leurs efforts, plus le péché est manifesté dans toutes ses formes grossières. Tel sont les éléments de l'Évangile de la Disgrâce tributaire par rapport à l'Évangile de la Grâce souveraine. Ne vous y trompez pas, l'Évangile de la Disgrâce est un faux évangile, un évangile déformé qui donne la gloire à l'homme et non à Dieu, sans négliger que par cette aberration diabolique l'homme s'élève au même niveau que Dieu, se disant maître de son destin, de son salut comme de sa perdition. L'Évangile de la Disgrâce est tributaire à l'homme en ce qu'il est assujetti à ses pouvoirs, il est sous la dépendance de ses désirs et gratifie sa vanité d'un libre-arbitre illusoire qui valorise la dignité humaine. L'être humain n'est jamais satisfait, il ne l'a jamais été depuis le début des temps et ne le sera jamais, il recherche toujours à valoriser ses efforts pour donner un sens à sa vie afin d'obtenir la sécurité et le bien-être pour lui-même et ses proches, et pour cela il va employer tous les moyens possibles allant même jusqu'à la destruction de ceux qui entraveraient son but ultime. Cela se voit de nos jours à tous les niveaux de la société, surtout dans les nations dites démon-cratiques, que ce soit dans la politique, les entreprises, ou les religions, et le christianisme n'en est pas exempté. Il ne peut faire autrement car il est poussé irrésistiblement à cela par sa nature humaine déchue qui désire le contrôle sur tous les aspects de sa vie, que ce soit au niveau matériel comme au niveau spirituel, rien n'échappe à cette démangeaison qui irrite son âme au plus profond de lui-même. Pourquoi donc être surpris de voir qu'il s'est même inventé un faux évangile pour satisfaire à ses besoins, un évangile tellement subtil et raffiné qu'aucun ne peut en discerner la perversion à moins d'une intervention divine. Cet évangile de contrefaçon est celui qui est proclamé aujourd'hui mondialement par tous les mouvements Évangéliques, surtout par les Charismatiques et les Pentecôtistes qui ont tellement déformé la vérité qu'elle n'est presque plus reconnaissable, mais ne négligeons pas de mentionner que le christianisme traditionnel en est aussi responsable depuis des millénaires, quoique jamais dans l'histoire de la race humaine une telle perversion de la vérité a atteint un niveau global comme c'est le cas de nos jours.

Tant que l'adversité contre la vérité sera libre d'exercer sa duplicité et sa domination en ce monde (Apocalypse 20:7-9), tous les vrais élus serons attaqués et la saine doctrine sera dénigrée, et la seule manière de résister est de vivre l'Évangile de la Souveraineté de Dieu en faisant confiance à Christ pour toutes choses dans notre vie, même si nous ne comprenons pas tous les enjeux et même si parfois nous sommes porté au découragement à cause des épreuves et de la faiblesse de notre chair. La domination du christianisme contrefait prendra fin bientôt, le faux peuple de Dieu récoltera ce qu'il a semé et sera jeté dans le lac de feu, entretemps il faut s'armer de patience et persister dans le combat pour la vérité en exposant l'ennemi et ses tactiques de manipulation, de séduction, et de subversion. Les gens sont portés à croire qu'il y a un seul évangile lorsqu'en réalité il y a deux évangiles, un vrai Évangile et un faux évangile, l'Évangile de la grâce et l'évangile de la disgrâce. Le mot «Évangile» est très bien connu en ce monde, par les christiens authentiques, par les faux christiens, et par les non-christiens, mais très peu en connaissent la vraie signification et ont été séduit par une approximation. Dans tous les milieux de la christienté on entend dire que le mot Évangile signifie «Bonne Nouvelle» et il fut même traduit ainsi dans plusieurs bibles modernes. Mais cela est complètement faux, l'Évangile est un message de souffrances et de mort. Il faut être complètement cinglé pour s'imaginer autrement, seul un malade mental peut détenir la notion que l'Évangile est une bonne nouvelle. Cela serait comme dire qu'un père et une mère envoient leur fils à la guerre et que celui-ci est capturé, torturés atrocement et finalement tué d'une manière odieuse, et que les parents se réjouiraient de cela comme étant une bonne nouvelle. Ne dirions-nous pas que ces gens seraient des insensés et des sans-cœurs, des gens cruels et sans compassion, et nous aurions raison de le dire. On comprend pourquoi le christianisme moderne est dans un si piètre état, lorsque ceux qui se disent christiens donnent une telle signification au mot Évangile. Le mot Évangile ne signifie aucunement «Bonne Nouvelle», il signifie littéralement «message de la grâce». Ce message est celui de la souffrance et de la mort de Jésus-Christ sur la croix comme notre substitut, afin que par la foi en Lui nous soyons délivrés de la condamnation de nos péchés et obtenions la vie éternelle. On s'imagine difficilement une personne au pied de la croix se réjouissant et dansant de joie devant de telles atrocités commises au Prince de la Vie, notre Sauveur et notre Roi. Le christianisme contrefait met toujours l'emphase sur la joie de la délivrance car un tel message est plaisant aux oreilles des réprouvés, mais cette délivrance qui nous est donnée gratuitement par le moyen de la foi est plutôt un sujet de tristesse et d'horreurs dans des souffrances les plus atroces que l'on puisse s'imaginer.

Le vrai christien est appelé non seulement à croire en Christ mais aussi à souffrir avec lui: «Parce qu'il vous a été gratuitement donné dans ce qui a rapport à Christ, non seulement de croire en lui, mais encore de souffrir pour lui.» (Philippiens 1:29). Lorsque l'apôtre Paul fut projeté en bas de son cheval par «une lumière céleste» (Actes 9:3-4) et qu'Ananias lui fut envoyé pour le guérir (Actes 9:10-15), le Seigneur n'a pas dit: «Je lui monterai comment se réjouir, danser de joie, et me louer à cause que je l'ai délivré», mais il a bien dit: «Je lui monterai combien il doit souffrir pour mon nom» (Actes 9:16). L'apôtre Paul nous indique le vrai Évangile lorsqu'il déclare aux Philippiens: «Et que je sois trouvé en lui, ayant, non point ma justice, celle qui vient de la loi, mais celle qui s'obtient par la foi en Christ, la justice de Dieu par la foi; Afin que je connaisse Christ, et l'efficace de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort; Pour parvenir, si je puis, à la résurrection des morts.» (Philippiens 3:9-11) Pour le christien réel, l'Évangile est un message de souffrances et non une «Bonne Nouvelle», et sa vie en abonde: «Car, comme les souffrances de Christ abondent en nous, ainsi notre consolation abonde par Christ.» (2 Corinthiens 1:5) S'il y a une «réjouissance de participer aux souffrances de Christ» (1 Pierre 4:13), cette réjouissance est en anticipation de recevoir et de participer à la révélation de la gloire de Christ, comme l'atteste le Grec original, et non une réjouissance des souffrances mêmes comme étant une Bonne Nouvelle: «Mais autant que vous participez aux souffrances de Christ, recevez aussi la révélation de sa gloire, pour que vous receviez aussi une joie abondante.» Vous dites que vous êtes des christiens sauvés par grâce, hey bien voici la mesure de votre foi et le discernement qui en affirmera la vérité. Le message de l'Évangile n'est pas: «Venez et acceptez Christ comme votre Sauveur personnel», mais «Humiliez-vous et recevez les souffrances de Christ en vous, afin que vous y participiez de tout votre être comme étant votre vie même, pour que vous soyez donné la gloire éternelle, car par la foi vous êtes une même plante avec Lui dans sa mort et sa résurrection». Bref, ce message ce résume en ce que «Christ est mort pour nos péchés et ressuscité pour notre justification». Le vrai appel au salut est: «Venez et je vous montrerez combien vous devez souffrir pour son nom». Si vous pensez que la vie christienne est une bonne nouvelle, une vie de plaisance remplie de joie, de louanges, et d'amour fraternel, vous vous trompez, vous avez été séduit par un faux évangile. La vie christienne réelle est une nouvelle brutale, une vie remplie d'afflictions, d'affronts, de combats, de traitrises et de découragements, et cela est la réalité. Si vous n'avez jamais eu de problèmes dans votre vie auparavant, devenez christien et on va vous en servir à grands plats, vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer. Mais dans toutes ces choses nous marchons par espérance de participer à la gloire éternelle, car le salut nous est assuré et rien en ce monde de ténèbres ne pourra nous séparer de Christ. Si votre vie christienne est dans la ouate et les roses, posez-vous la question si vous n'êtes pas des réprouvés, «Car le Seigneur châtie celui qu'il aime, et il frappe de ses verges tout fils qu'il reconnaît. Si vous souffrez le châtiment, Dieu se présente à vous comme à des fils; car quel est le fils que son père ne châtie pas? Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des bâtards, non des fils légitimes.» (Hébreux 12:6-8)

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés