Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
274 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1531Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

L'Évangile de disgrâce-3


février 18, 2010 par GoDieu


La liberté en christ

L'enseignement de Paul, de par sa richesse, est parfois difficile à comprendre pour certains. Il en est d'ailleurs conscient, aussi, donne-t-il des précisions pour éviter que ses lecteurs aillent d'un extrême à l'autre. Oui, il a affirmé que la foi étant venue, le croyant était dégagé du précepteur de la loi (Galates 3:25). Ils avertit même les Galates en ces termes: «Tenez-vous donc fermes dans la liberté, dont Christ vous a rendus libres, et ne vous remettez pas de nouveau sous la dépendance de la servitude de la loi.» (Galates 5:1). En recevant ces paroles, les Galates risquaient de passer de la justification par les œuvres dans le respect légaliste de la loi, à la licence et au dérèglement. Quelqu'un a déjà dit: «Une personne détachée de la loi est comme un chien détaché de sa chaîne, il court partout sans aller nul part», tel est le cas de plusieurs qui se disent christien lorsqu'ils parviennent à la connaissance de la vérité qu'ils sont libre sous la grâce. Souvent ils préfèrent retourner sous l'esclavage de la loi car ils ne sont pas à l'aise avec la liberté, ils aiment mieux se faire dire quoi faire, comment penser, comment se conduire, quand s'assoir et quand se lever, quoi dire et quand chanter, qui croire et qui ne pas croire, qui fréquenter et qui ne pas fréquenter, etc. C'est pourquoi Paul donne cette instruction: «Frères, vous avez été appelés à la liberté; seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte pour vivre selon la chair; mais soumettez-vous les uns aux autres par le renoncement.» (Galates 5:13). Le renoncement est nul autre que l'amour en action, il nous indique qu'il faut renoncer à soi-même pour Christ et les frères. Or la foi est elle même un renoncement, car elle implique dans son essence de délaisser toute confiance en soi-même pour faire confiance à Christ. En fait, sans renoncement il est impossible d'être un disciple de Christ: «Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et me suive.» (Matthieu 16:24); «Ainsi quiconque parmi vous ne renonce pas à tout ce qu'il a, ne peut être mon disciple.» (Luc 14:33) Mais aussi ce qui semble être un paradoxe est en réalité un équilibre, car le juste milieu est celui de la liberté qui se tient entre la loi et la licence. Le christien est libre de la loi, il n'a plus à obéir à aucune de ses exigences, il n'a plus à faire aucun effort pour tenter de plaire à Dieu, mais il n'est pas sans loi, par la foi il est maintenant sous la loi de la vie en étant esclave de Jésus-Christ. Aussi paradoxale que cela puisse être, l'esclavage, non de la loi mais de la foi en Christ, est ce qui nous affranchit de la puissance et de la condamnation du péché. En d'autres mots, pour être véritablement libre il faut être esclave. Ainsi dit le Seigneur Jésus: «Si donc le Fils vous affranchit, vous serez véritablement libres.» (Jean 8:36); de même Paul nous transmet l'essence du message de cette liberté glorieuse en ces paroles: «Il a effacé ce qui était contre nous, l'obligation des ordonnances de la loi qui nous était contraire; et il l'a entièrement annulée, en l'attachant à la croix.» (Colossiens 2:14)

Ceci dit, il demeure un danger subtil qui guette la victime d'une secte dite christienne, généralement une personne croyante ou plutôt crédule. Le crédule, ayant mit sa confiance en un faux Jésus aux apparences bibliques qui y est proclamé, un Jésus qui est un exemple à suivre et qui est venu sauver tous les hommes si seulement ils le veulent bien, car il ne peut le faire sans leur permission et leur coopération, tombe inconsciemment et subtilement sous l'influence néfaste d'une relation d'œuvres avec Dieu dans sa vie de tous les jours. Il pense avoir foi en Christ et être sauvé par grâce, mais sa foi n'est que défiance et la grâce qu'il dit avoir n'est qu'une disgrâce basée sur la justification par les œuvres ou validité d'efforts personnels. Il reconnait que ses meilleurs efforts ne peuvent lui donner accès au ciel, car la Bible l'indique clairement, mais il est conditionné à penser qu'il peut obtenir des bénédictions par son obéissance ou sa persévérance, et ainsi il est placer de nouveau sous la malédiction de la loi. Ce dilemme est causé par la prédication d'un faux évangile très subtil et très raffiné qui est en vogue parmi les sectes dites Évangéliques, et qui a influencé le crédule et l'a séduit pour qu'il mettre sa confiance dans des efforts personnels pour se sanctifier, dans le but de plaire à Dieu et de paraître bien aux yeux des autres qui font parti de son église ou de son groupe particulier. Or il devient évident que croyant ne signifie pas nécessairement christien sauvé par grâce, car la foi est fausse lorsque la confiance est placée dans des œuvres ou des efforts personnels, que ce soit avant une conversion ou après une conversion, surtout en considérant qu'en ces milieux malsains une conversion n'est qu'une transformation psychologique basée sur des sentiments exacerbés et des émotions à fleur de peau. Une rectification est nécessaire ici dans la pensée du crédule pour qu'il soit réveillé à la lumière de la vérité, et que la grâce de Dieu pénètre réellement en son cœur afin qu'il obtienne le salut et la vie éternelle. Ce travail est celui de l'Esprit de Christ, il ne nécessite aucunement l'accord ou la coopération de la personne. Si la personne en question est une des élus, le processus de régénération qui a débuté dès l'origine avant la fondation du monde, engendrera la foi réelle en elle et lui donnera la conviction de la vérité. Si non elle sera délaissé et comme tous les disgraciés elle fera son chemin sur la base de fausses assomptions pour être condamné avec tous les réprouvés. Certains crieront injustice ici comme si Dieu leur devrait le salut, surtout après tous les efforts qu'ils y ont mis à étudier la Bible, à se repentir, à prier et à réclamer les promesses divines, mais Dieu dit: «Je ferai miséricorde à celui à qui je ferai miséricorde, et j'aurai compassion de celui de qui j'aurai compassion. Cela ne vient donc ni de celui qui veut, ni de celui qui se presse; mais de Dieu qui fait miséricorde.» (Romains 9:15-16) Généralement, le crédule ne comptera pas sur les œuvres de la loi pour son salut, sauf quelques exceptions. Mais une attitude pharisaïque parmi les sectes dites Évangéliques prend facilement le dessus dans sa vie, et n'oublions pas surtout «qu'il ne peut faire autrement car il est poussé irrésistiblement à cela par sa nature humaine déchue qui désire le contrôle sur tous les aspects de sa vie, que ce soit au niveau matériel comme au niveau spirituel, rien n'échappe à cette démangeaison qui irrite son âme au plus profond de lui-même». Ceci est d'autant facile en ce que le crédule répond à la tendance naturelle de l'homme à la religion. La méthode légaliste à son attraction, si la voie de la justice consiste en des procédures bien déterminées qui peuvent être vérifiées, c'est une simple affaire pour l'individuel de s'appliquer de tout cœur à une telle programmation que de se donner à la discipline d'une foi personnelle. Les œuvres sont alors considérées comme des conditions sine qua non de la démonstration d'un vie christienne véritable, et rien n'est plus néfaste que cela.

Cette façon de penser amènera des dérèglements majeurs dans la vie de la personne crédule, des déséquilibres psychologiques sont courants parmi les Évangéliques, surtout au niveau des Charismatiques et des Pentecôtistes où la névrose est évidente chez la majorité de ceux qui se donnent à des pratiques extatiques issues du mysticisme. Sa perception de l'amour de Dieu à son endroit sera tributaire de sa capacité ou non de respecter les “lois” qu'il se sera données sous l'influence de ses dirigeants spirituels pour se considérer christien. Il est à remarquer, comme nous venons de dire, que ces “lois” lui sont généralement suggérées par son entourage dit chritien et qu'elles ont seulement une apparence biblique dans le but de déstabiliser sa conscience afin de détruire sa résistance. De plus, si par bonheur le crédule réussit à remplir les conditions de vie qu'il s'est imposées, alors Dieu est alors tenu de le bénir sous la base de promesses de fidélité mentionnées dans la Bible. S'il ne le fait pas, si des épreuves arrivent dans la vie du crédule, alors Dieu est considéré injuste. Le crédule sera alors tenté de tout abandonner et on dira qu'il a perdu la foi et son salut dans le but de le culpabiliser pour qu'il demeure dépendant de leurs présomptions. S'il décide de les quitter par cause de vérité qu'il a reçu de l'Esprit de Christ, il subira rapidement toutes sortes de médisances, d'intimidations et de pressions, il sera trahi par ses amis, et on tentera de détruire sa vie de couple s'il est marié. Tel est l'amour dit christien parmi les Évangéliques. Il est clair que ces gens n'ont pas renoncé à eux-mêmes et que l'esprit qui les anime est celui du monde et de la chair.


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés