Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
309 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1531Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

La fontaine à deux eaux-2


février 28, 2016 par GoDieu

 

L'eau dans la Bible


Clairement l'eau est d'abord source et puissance de vie: sans elle la terre n'est qu'un désert aride, pays de la faim et de la soif, où hommes et bêtes sont voués à la mort. Il y a pourtant aussi des eaux de mort: l'inondation dévastatrice qui bouleverse la terre et engloutit les vivants, l'eau polluée par des immondices, et l'eau empoisonnée par des ennemis. L'eau, enfin, lave les personnes et les choses de toutes souillures, de la saleté physique aux souillures spirituelles sous l'Ancienne Alliance de la Loi. Sous la Nouvelle Alliance de la grâce elle détient un aspect figuratif pour nous décrire la purification des péchés dans le sacrifice de Christ, et aussi la nouvelle naissance d'en haut d'après le choix et la puissance du Saint-Esprit. Ainsi l'eau, tour à tour vivifiante ou redoutable, toujours purifiante, est intimement mêlée à la vie humaine et à l'histoire du peuple de Dieu à travers les âges.

 

L'eau est source de vie

La représentation du monde faite dans le livre de la Genèse distingue les «eaux d'en haut», contenues par une membrane translucide appelée firmament, qui forment le ciel, et les «eaux d'en bas», sur lesquelles repose la terre, qui constituent les mers et les réserves souterraines d'où jaillissent sources et fontaines. Dès le début l'eau est présente sur tous les corps célestes dans notre système planétaire, et possiblement au-delà même. Avant même le processus de la Création, il est dit que «l'esprit de Dieu planait au-dessus des eaux» (Genèse 1:2), quoique le terme représente plutôt l'aspect fluidique ou gazeux de la matière primitive qui était animée par le Souffle de Dieu. C'est Dieu qui est maître des eaux: Il donne la pluie au temps voulu, Il retient l'eau des mers qui au début étaient d'eau douce, Il abreuve la terre et la comble ainsi de richesses (Psaumes 65:9-10). De nombreux récits montrent l'importance des puits, en particulier dans les lieux quasi désertiques. Il y est aussi question de querelles pour l'usage de l'eau, comme par exemple dans l'Exode, où Moïse aide sa future épouse à abreuver les troupeaux (Exode 2:16-22). Le même Moïse, plus tard, fera jaillir l'eau dans le désert, quand le peuple se plaint d'avoir soif (Exode 17:1-7).

 

L'eau est puissance de mort

Mais l'eau a aussi un côté terrifiant, lorsqu'elle recouvre la terre. C'est le cas du Déluge (Genèse 6:5-8,22), qui noie tout et d'où ne sortent que quelques êtres vivants. Ou de la Mer Rouge refluant sur les Égyptiens qui sont immergés sous les eaux (Exodes 14:28; 1 Corinthiens 10:1-2), tout comme les évangéliques sont immergés sous les eaux de leurs aberrations. Le peuple hébreu superstitieux pense d'ailleurs que la mer est un endroit peuplé par les démons et les forces mauvaises, sans doute parce qu'elle est changeante: la houle rend malade le marin, les tempêtes sont violentes, les lacs eux-mêmes attirent les orages. Le miracle de la tempête apaisée exprime la supériorité du Christ sur ces forces: «Qui est-il celui-là, pour qu'il commande même aux vents et aux flots, et qu'ils lui obéissent?» (Luc 8:25), miracle qu'aucun taré charismatique ne pourra jamais reproduire.

 

L'eau lave et purifie

Si l'eau sert à étancher la soif, elle permet aussi de laver les aliments, les vêtements, les corps. Elle devient alors expression d'une purification intérieure, quand l'être humain se sait sali par ses manquements, ses défaillances, son péché. Les rites d'ablution baptismaux sont nombreux dans le culte hébraïque, soit lors des cérémonies au Temple, soit dans l'usage quotidien. C'est ainsi qu'on lave les objets contaminés par une souillure matérielle ou légale (par exemple ce qui a été au contact du sang). Tout comme la secte des Esséniens, on se plonge aussi dans l'eau pour exprimer la conversion, marquant ainsi que l'on meurt pour changer de vie par une stricte obéissance à la loi. Mais le baptême par aspersion ou effusion proposé par Jean surpasse la signification de ce rituel en détenant un élément anticipatoire d'un changement d'Alliance dans la venue du Messie promit. Le baptême avait pour but unique d'annoncer la venue du Messie (Jean 1:31). Son but étant accomplit, l'ordonnance du baptême d'eau n'était plus nécessaire et fut annulée sous la grâce du sacrifice de Christ (Colossiens 2:14). Il n'existe donc aucun baptême chrétien à l'image de celui de Jean, comme les imposteurs prétendent depuis de nombreuses générations, puisque Christ est déjà venu accomplir tous les éléments anticipatoires de la loi. À noter que la loi et la grâce ont coexisté temporairement jusqu'à la destruction du temple et de Jérusalem en l'an 70 par les armées romaines, ce qui fit que les premiers disciples, tous des juifs qui observaient la loi, continuèrent à pratiquer ce rituel de la loi dans cette période transitoire dont la consommation mit fin à tout ce qui était éphémère de l'Ancienne Alliance. Les transgressions de la loi demandaient un châtiment. Pour les enfants de la promesse de l'Israël spirituelle, les élus, ce châtiment tomba sur Christ en leur faveur. Mais pour les rebelles et les incrédules de l'Israël selon la chair, ce châtiment tomba sur le peuple, le temple et Jérusalem (Deutéronome 28:15-68; Daniel 9:26). Il est à remarquer que le baptême d'eau par immersion est une pratique funeste contraire au baptême par aspersion ou effusion de l'Ancienne Alliance, et est la porte d'entrée dans toutes les sectes prétendument chrétiennes, et cela depuis les anciennes religions à mystères de l'antiquité d'où ce baptême tire sa source (Voir: Le seul vrai baptême). Que certains juifs au premier siècle pratiquaient cette infamie pour se faire des prosélytes, indique clairement la perversion de cette doctrine néfaste qui s'oppose à la révélation biblique de l'aspersion du sang de Christ pour le rachat particulier de ses élus, ce qui exclu tout le reste dans le décret de réprobation (Voir: L'expiation limitée des péchés, ainsi que: La prédestination à la perdition). Dans les Saintes-Écritures, l'immersion est toujours en rapport avec la destruction des ennemis de Dieu et cela n'a pas changé de nos jours car leur condamnation est assurée (2 Pierre 2:1-3; Jude 1:4).

 

L'eau est signe de la Vie

L'eau a été trouvée dans des nuages interstellaires dans notre galaxie, la Voie lactée. On pense que l'eau existe en abondance dans d'autres galaxies aussi, parce que ses composants, l'hydrogène et l'oxygène, sont parmi les plus abondants dans l'Univers. Les nuages interstellaires se concentrent éventuellement dans des nébuleuses solaires et des systèmes stellaires tels que le nôtre. L'eau initiale peut alors être trouvée dans les comètes, les planètes, les planètes naines et leurs satellites. La forme liquide de l'eau est seulement connue sur Terre, bien que des signes indiquent qu'elle soit (ou ait été) présente sous la surface d'un des satellites naturels de Saturne, Encelade, sur Europe et à la surface de Mars. Il semblerait qu'il y ait de l'eau sous forme de glace sur la Lune en certains endroits, mais cela reste à confirmer. Si l'on découvre de l'eau en phase liquide sur une autre planète, la Terre ne serait alors peut être pas le seul endroit que l'on connaît à abriter la vie. Vu ses propriétés chimiques, l'eau qui contient de l'hydrogène et de l'oxygène et que la science moderne peut maintenant transformée en carburant pour des moteurs à propulsion nucléaire, est donc vitale pour le voyage spatial et l'expansion de la race humaine dans l'étendue de l'univers. Toutefois, au niveau spirituel, l'idéal biblique est de bénéficier de l'eau, signe de fraîcheur et donc de bien-être, source de fécondité. Bibliquement parlant l'homme juste est «comme un arbre planté près d'un ruisseau» (Psaumes 1:3), comme une brebis menée par Dieu «près des eaux limpides» (Psaumes 23:2). Dans l'Évangile, Jésus s'entretient avec la Samaritaine au bord d'un puits, et lui propose «l'eau vive» (Jean 4:1-15). Cette eau est le symbole de la Sainte Présence de Dieu qu'est l'Esprit Saint: «Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive, celui qui croit en moi! Comme le dit l'Écriture: De son sein jailliront des fleuves d'eau vive. Il parlait de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croient en Lui» (Jean 7:37-39). Les prophètes avaient d'ailleurs annoncé cette eau. Ainsi le prophète Ézéchiel voit l'eau jaillir du côté droit du Temple, qui assainit tout ce qu'elle touche (Ézéchiel 47:1-12), et le prophète Ésaïe annonce une période de prospérité: «Je répandrai de l'eau sur le sol assoiffé, des flots sur la terre desséchée; je répandrai mon esprit sur ta race, ma bénédiction sur ta postérité» (Ésaïe 44:3).


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés