Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
338 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

La Loi de l'Ancienne Alliance-1


août 19, 2009 par GoDieu

La loi au niveau des juifs et non-juifs

Tout semble indiquer que «la loi de l'Ancienne Alliance» a autant d'interprétations que le diable a de faces. Elle est mal comprise par presque tous ceux qui se disent chrétiens, un grand nombre cherchant encore ses applications en vue de leur salut ou de leur sanctification. Pour enlever toute ambiguïté, mentionnons dès le début que «LA LOI DE DIEU OU LOI DE L'ANCIENNE ALLIANCE A ÉTÉ DONNÉE AU PEUPLE D'ISRAËL SEULEMENT ET NON À TOUTES LES NATIONS DE LA TERRE», et ceci il est important de le comprendre le plus rapidement que possible (Exode 19:1; 20:1-2; Deutéronome 4:10). La Bible est très claire sur ce sujet. Bref, à moins que vous soyez de l'ancienne nation d'Israël, la loi que les anciens Hébreux ont reçu de Dieu par l'entremise de Moïse, ne s'applique point à vous. Avant qu'un idiot dise «mais cela voudrait dire que l'on peut tuer, voler, ou sauter la femme du voisin avec ses gros nichons», mentionnons que pour le restant de nous, croyants comme non-croyants, tous ceux qui ne font pas parti du peuple hébraïque ou juif, la Bible dit que nous faisons notre loi nous-mêmes, selon notre propre conscience (esprit de vie) en laquelle est écrit depuis le début des temps (Genèse 2:7) les principes de la loi de Dieu qui régissent notre comportement (Romains 2:14-15). S'il ne serait ainsi la race humaine se serait éteinte depuis longtemps, même que nous avons tendances à notre propre destruction car le cœur de l'homme est tortueux au-dessus de toutes choses et entièrement dépravé depuis la Chute en Éden. Sans loi interne pour guider notre conscience, quoique la lumière de celle-ci est profondément obscurcie, nous n'aurions aucune restreinte et serions pire que les animaux, même que ces derniers ont souvent plus de sens que les êtres humains. Quand la nation hébraïque et judaïque d'Israël fut détruite de la face de la terre en l'an 70 par les armées romaines (Deutéronome 28:50-57; Daniel 9:26), ses lois ou prescriptions cessèrent évidemment d'être en vigueur puisqu'elles se rapportèrent uniquement à ce peuple et non aux Gentils (non-juifs). Israël fonctionnait d'après un système théocratique et non un système démocratique et ses principes ne peuvent être appliqués au sein d'une nation moderne, malgré toutes les prétentions qui existent à ce niveau. Nos systèmes de justice en sont que des caricatures grossières et lamentables qui dépendent plutôt de la philosophie des anciens grecs sur la démocratie (puissance des démons du peuple) qu'ils tordent à leur gré, car nous sommes devenu nos propres dieux et maudit soit celui qui ne marcherait pas selon nos raisonnements divins.

Ce que les juifs appellent la «Loi» est un ensemble de 613 commandements qui s'appliquent à tous les domaines de la vie quotidienne ou sociale. Les détails les plus intimes comme les plus officiels sont prévus, codifiés, réglementés par la loi. Parmi ces 613 commandements, il y en a 10 qui sont considérés comme essentiels. Ils sont souvent nommés «le cœur de la Loi», ceux qu'il faut absolument respecter, sans négociation, sans discussion possible. Ainsi 10 commandements absolus d'un côté, et 603 qu'il est possible d'interpréter librement de l'autre. Littéralement il s'agit dans la Bible non de 10 commandements mais de 10 paroles (Hébreu = DABAR = déclarer, ordonner, commander, avertir), mais des paroles qui détenaient une autorité souveraine de la part du Dieu Tout-Puissant et qui demandaient une obéissance absolue sous peine de mort. Lorsque des paroles détiennent une telle autorité, ce sont obligatoirement les termes «lois, commandements, statuts, ordonnances, décret, etc...» qui sont utilisé variablement pour les décrire. En d'autres mots, il n'y a pas de différence à la base entre «une loi, un commandement, un statut, une ordonnance, un décret» car, quoique ce sont différents mots, ils représentent tous une seule et même chose. L'un et l'autre peuvent être utilisé dans un texte, le choix dépend du rédacteur pour exprimer ses idées dans un contexte donné. Nous présentons cette règle rudimentaire car il faut tout mâcher pour certains qui ne se donnent même pas la peine de comprendre les mots de leur propre langage. Quelques-uns, surtout parmi les sectes dites Évangéliques, dissocient même les dix commandements de la loi de Dieu pour justifier leur fausse doctrine que ceux-ci ne feraient pas parti de la loi dans le but de leur donner une continuité sous la grâce, comme nous voyons avec ceux qui s'obstinent à vouloir suivre le Sabbat. Pour ceux-ci une loi n'est pas un commandement et un commandement n'est pas une ordonnance, ce sont des choses complètement différentes dans leur cerveau hébété. Pour leur facilité la tâche, quoique nous savons qu'ils ne comprendrons jamais rien car la seule loi pour eux est leur raisonnement détraqué, voici les différents synonymes des mots «commandement» et «loi» dans le Dictionnaire Crisco:

— Commandement: autorité, avertissement, conduite, contrainte, décalogue, décret, demande, dette, devoir, direction, exploit, impératif, injonction, loi, obligation, ordre, pouvoir, précepte, prescription, puissance, recommandation, règle, responsabilité, sommation, ultimatum.

— Loi: acte, arrêt, autorité, bill, canon, code, commandement, constitution, contrainte, décret, devoir, discipline, dogme, droit, édit, exigence, impératif, législation, norme, obligation, observance, ordonnance, précepte, prescription, principe, proposition, puissance, règle, règlement, statut.

Un grand nombre de questions théologiques ont ébranlé le christianisme à travers son histoire, surtout au niveau de la divinité de Christ, de la Trinité Ontologique, des sacrements ou ordonnances, de l'administration et de la discipline dans les prétendues églises, mais la polémique opposant les concepts de «loi» et de «grâce» est celle qui a provoqué le plus de conflits. En fait cette controverse nous révèle la base de toutes les fausses doctrines qui surgirent depuis le temps des apôtres. Elle est exactement la même contestation entre la Souveraineté de Dieu et la liberté de l'homme qui se veut souverain et maître de son propre destin et qui a engendré plus d'une guerre au cours des siècles. De nos jours, le christianisme se divise en deux camps: ceux qui croient que le salut dépend des œuvres ou de leur choix personnel; et ceux qui croient que le salut est une pure grâce de Dieu qui repose sur sa souveraineté absolue. Même si ceux qui disent croire que la grâce de Dieu est l'unique moyen de parvenir au salut ont raison, il y a encore un sérieux problème. Bien des supposés chrétiens prétendent connaître cette doctrine biblique en profondeur, mais dans la pratique, ils échouent lamentablement. Alors qu'ils aiment proclamer tout haut que le salut est une pure grâce de Dieu, ils sont fort habiles à y ajouter des clauses personnelles qui en compliquent la réception. Autrement dit, ils présentent le salut comme une grâce, en y ajoutant plusieurs conditions qu'ils jugent essentielles à son obtention: «C'est gratuit à condition que tu fasses ceci et cela, et que tu ne fasses plus ceci ni cela.» Subtilement, ces faux chrétiens proposent donc un salut par les œuvres déguisé en salut par pure grâce.

Un autre fait doit aussi être éclairci: la Loi de Moïse est indivisible. Autrement dit, nous ne pouvons prendre que ce qui nous plaît, en rejetant ce que nous aimons moins de cette loi. À cet égard, lisons ce qui dit l'apôtre Jacques à ce sujet: «Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous» (Jacques 2:10). Lorsqu'on lit des textes de l'Ancien Testament qui traitent de la Loi de Moïse, il est fréquent d'y lire que cette loi doit être prise dans son ensemble. Toute la loi devait être observée, car transgresser un seul de ses commandements équivalait à la transgresser entièrement. Certains systèmes théologiques présentent une idéologie arbitraire face à la Loi. Même si la loi n'est pas le moyen d'être sauvé, ils y adhèrent quand même partiellement. Pourquoi? C'est que la loi valorise les efforts personnels dans une vaine tentative de plaire à Dieu, lorsque le seul moyen de plaire à Dieu est par la foi seule (Jean 6:28-29; Hébreux 11:6). Ni pouvons-nous interpréter les œuvres de la foi au même niveau que les œuvres de la loi, car les œuvres de la foi, tout comme le respire de nos poumons, sont les agissements normaux de la foi en action dans des œuvres de confiance en Christ pour toutes choses dans notre vie, elle ne proviennent pas d'obligations à observer de notre part mais de la puissance de la grâce qui agit en nous pour nous libérer de l'esclavage de la loi et de sa condamnation. Simplement dit ce n'est pas ce que nous faisons qui compte, mais ce que Christ à fait pour nous à notre place qui compte. Souvenons-nous que même si nous ne sommes pas sous la Loi de Moïse, nous sommes néanmoins sous la loi de Christ. (1 Corinthiens 9:20-21), non une loi d'obligations mais une loi de vie et de liberté (Romains 8:2; Jacques 1:25). Sous la Nouvelle Alliance dans laquelle tous participent, contrairement à l'Ancienne Alliance qui était réservée uniquement au peuple juifs, il n'y a plus aucune obligation à observer quelques ordonnances de la loi, mais seulement un esprit de liberté et de bons conseils avantageux pour marcher dans une confiance certaine en Christ. Les obligations de la loi ne sont pas imposer aux chrétiens non-juifs (les Gentils), même que les apôtres indiquent cela très clairement dans Actes 15:17-29. La Loi de Moïse est souvent utilisée par des sectes chrétiennes comme standard dans le but de mériter le salut à travers une vie de sanctification par l'obéissance nécessaire à des principes bibliques sortit hors de contexte. Mais à la lumière de la Parole de Dieu, nous avons aussi vu que l'œuvre de Jésus-Christ à la croix est l'unique moyen que Dieu donne à ses élus pour l'obtention du salut et l'assurance de la gloire éternelle. Ainsi, le salut n'est pas reçu grâce aux bonnes œuvres ni à cause d'une décision personnelle, ou même à cause de notre fidélité à observer les Dix Commandements, mais comme un pur don gratuit. La Loi est un. Dans les textes bibliques, le mot hébreu pour désigner la loi est «Torah». Ce dernier, lorsqu'il est appliqué à la Loi de Moïse est toujours au singulier. C'est la même chose avec son équivalent grec Nomos pour les textes du Nouveau Testament. Ce fait est fort important parce qu'il démontre que la Loi est indivisible. Autrement dit, elle n'est pas simplement un code renfermant plusieurs lois, mais bien une seule loi qui renferme plusieurs ordonnances. Voilà qui nous aide à comprendre que la Loi doit être prise d'un seul bloc. Ainsi, on ne peut en retirer que ce qui fait notre affaire, comme le font un grand nombre de faux chrétiens qui sont déchus de la grâce pour leur persistance à vouloir se justifier par la loi.


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés