Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
255 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1479Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

La tornade de Dieu-1


novembre 13, 2018 par GoDieu

 

Puissance naturelle?

Que se passe-t-il dans l'atmosphère lors d'un orage? Qu'est-ce que la foudre? Comment se déclenche un cyclone? Comment se forment les grêlons? Pourquoi y a-t-il des inondations ou de la sécheresse? Sait-on prévoir les catastrophes dues au climat? Pour comprendre les phénomènes climatiques les plus extrêmes et les plus violents, peut-on réellement découvrir leurs causes, leur déroulement et leurs effets grâce aux méthodes actuelles de la prévision météorologique? Voyez aussi comment le climat a pu changer au fil du temps mais aussi les conséquences de l'activité humaine sur le climat. Tempêtes, tornades, sécheresses, blizzards... sont abordés, sans oublier le phénomène El Niño, qui perturbe tant le climat mondial, ni l'impact du prétendu réchauffement global de la terre.

Il existe dans notre monde de nombreuses formes de tempêtes, depuis les fortes pluies qui arrosent les champs aux orages qui font trembler les vitres, en passant par les tornades, les ouragans et les cyclones dévastateurs qui ont la puissance de réduire nos plus grandes villes en gravats et d'emporter des milliers de vies. Que pouvons-nous apprendre de ces puissants phénomènes? Avec tout le potentiel de destruction et de dévastation qu'ils peuvent apporter sur nos peuples et les villes que nous avons construites, de quelle utilité pourraient-ils être de nos jours?

Comme tout aspect de la création dans laquelle nous vivons, les tempêtes ont assurément quelque chose à nous enseigner. Alors que nous sommes toujours incapables de maîtriser les tempêtes, celles-ci ont en revanche un Maître. Pour elles comme pour nous, tout cela est l'œuvre de Ses mains, rien n'arrive sans la toute-puissance de Sa volonté souveraine sur toutes choses, et il est important de s'en rappeler au milieu de la tempête.

Les tornades (de l'espagnol «torna» qui signifie «tourner») sont des phénomènes capables de générer des vents de plus de 500 km par heure, un record dans les phénomènes naturels. C'est pourquoi, elles peuvent causer des dégâts importants et tuent environ de 300 à 400 personnes par an dans le monde. Le monde scientifique profane, incroyants, non-chrétiens et chrétiens nominatifs nous dit qu'une tornade est «un phénomène naturel» pour éviter de dire «un phénomène surnaturel», mais le chrétien authentique sait mieux. Le non chrétien explique ces catastrophes par des explications purement matérielles et scientifiques, mais le chrétien authentique en plus de l'aspect scientifique sait bien que Dieu gère l'univers et que rien ne s'y passe sans son autorisation et sa décision.

Scientifiquement parlant, les tornades se forment au milieu de nuages orageux, mais ce ne sont pas tous les nuages qui en forment. La transformation s'effectue lorsque l'air chaud et humide, à la surface de la terre, rencontre de l'air froid et sec. L'air s'élève brusquement du sol et commence à tournoyer, c'est alors qu'un tourbillon s'élève à l'intérieur du nuage. Les tornades se forment donc à la base d'un énorme nuage d'orage, un cumulonimbus ou supercellule avec au départ de petits vents tourbillonnants qui se transforment en une véritable colonne d'air tourbillonnante appelée mésocyclone. De l'air chaud et humide est aspiré par le cumulonimbus, en s'élevant, il rencontre de l'air plus froid ce qui libère de la vapeur d'eau sous forme d'un nuage. C'est ce nuage et la poussière qui est aspirée qui permettent de voir la colonne d'air tourbillonnante. Par contre, il est impossible de savoir à quel endroit «l'entonnoir» de la tornade touchera le sol. Les tornades résultent donc de la formation de masses orageuses le long d'un font froid, au point de rencontre de courants d'air froid et de vents chauds.

Les vents circulaires ainsi générés peuvent atteindre 500 km/h et l'on estime qu'ils dépasseraient parfois 1 200 km/h à l'intérieur du tube. Le diamètre du vortex varie de 100 m à 1 km (le plus souvent entre 50 et 100 m). L'air, centrifugé par la vitesse, s'enroule sur lui-même et la pression diminue rapidement à l'intérieur du vortex pour atteindre moins de 800 hPa. Elles se déplacent de 40 à 100 km/h et vivent en moyenne de 5 à 30 minutes, mais certaines peuvent durer plusieurs heures. Ce fut le cas aux États-Unis, en mars 1925, de la Tornade des trois états. Partie du Missouri, elle a traversé l'Illinois et l'Indiana à 100 km/h avant de disparaître. Enfin, les tornades sont accompagnées de pluies torrentielles, de tonnerre et d'éclairs.

Les tornades sont les vents les plus destructeurs de notre monde. Elles peuvent aspirer et reposer des objets ou des personnes brutalement, ou plus en douceur grâce aux courants ascendants qui sont assez puissants pour amortir la chute. Une tornade fait généralement des dégâts massifs sur la zone où elle sévit notamment à cause de ses basses pressions si importantes qu'elles peuvent faire exploser une maison! En effet, la différence de pression soudaine entre la tornade et l'intérieur de la maison entraîne son explosion.

Enfin, aussi étrange que cela puisse paraître, une tornade peut détruire une ville entière et en survoler une autre sans laisser aucune trace de son passage. Elle peut également arracher le toit d'une maison et laisser le sol intact. Enfin, elle peut aussi avoir une pointe si fine, qu'elle démolira un seul côté de la rue.

Dorénavant, les conséquences sont principalement matérielles (en milliards de dollars ou d'euros par an) et affectent les cultures, les infrastructures et les habitations. En outre, les tornades tuent environ de 300 à 400 personnes par année dans le monde.

Les tornades se forment aux latitudes moyennes (entre 30 et 50° au nord comme au sud) et touchent de nombreux pays: Bangladesh, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, Chine, Afrique du Sud, Argentine et même dans le sud de l'Europe, mais c'est sans aucun doute les États-Unis qui sont les plus frappés. Les États-Unis sont particulièrement sinistrés par les tornades: entre 700 et 1 200 par an, principalement entre avril et juillet où pour le seul mois de mai, on peut en dénombrer jusqu'à 400.

Le mois de mai est particulièrement propice à la formation des tornades avec la présence d'un air chaud très instable conjugué à un fort cisaillement vertical du vent. Ainsi, 30% des super-tourbillons sont recensés chaque année dans les grandes plaines et notamment la Storm's Alley (l'allée des tornades), à la rencontre des courants froids venus de l'Alaska et du Groenland et des masses d'air chaud remontant du Mexique. Elles tuent environ 80 personnes par an aux États-Unis, un chiffre en diminution avec l'utilisation de matériaux de construction plus résistants et l'importance de la prévention.

 

Une puissance inimaginable

Considérons un instant la dévastation provoquée par le largage de la première bombe atomique en situation de combat sur la ville japonaise d'Hiroshima, vers la fin de la Deuxième Guerre mondiale. En une seule explosion, cette bombe du nom de «Little Boy» (petit garçon) rasa presque entièrement la ville d'Hiroshima, faisant des dizaines de milliers de morts et détruisant environ 60 000 bâtiments en un instant. Dès lors, l'humanité montra — de manière terrifiante et meurtrière — qu'elle avait commencé à puiser dans de nouvelles sources de puissance autrefois inaccessibles.

Cependant, une telle puissance n'est rien comparée à la puissance d'un ouragan. «En prenant en compte l'ensemble de la masse de nuages d'un ouragan «moyen», l'énergie quotidienne libérée sous forme de pluie et de vent est de 13 000 mégatonnes — environ le potentiel de destruction de toutes les armes stockées par les États-Unis et l'ex-Union soviétique dans des silos à missiles pendant la guerre froide. Cela représente un million de bombes d'Hiroshima, à raison de 10 bombes par seconde — 20 Little Boy pour chacune des 50 000 villes (estimées) sur la terre» («The 13,000-megaton storm», The Globe and Mail, 3 septembre 2005).

Bien que l'humanité se considère souvent comme le maître de ce monde, de telles tempêtes sont un effroyable rappel que ce n'est assurément pas le cas. Malgré toute la force de destruction et la peur que ces tempêtes puissent inspirer à ceux qui partagent la planète avec elles, elles sont un témoignage de Celui qui est plus grand qu'elles. Le Dieu de la Création est le Seigneur des tempêtes.

 

La dangereuse puissance des tempêtes

Un américain nous dit:

«Le fait de voir la majesté et la puissance d'une tempête à distance respectable peut être une vision inspirante. Même des phénomènes plus "courants", comme les orages, avec des éclairs qui déchirent le ciel et des trombes d'eaux qui tombent des nuages, peuvent nous émouvoir et générer un sentiment d'émerveillement. Mais pour ceux qui ont connu la douleur et la souffrance que les tempêtes peuvent apporter, la puissance de ces systèmes climatiques est ressentie encore plus intensément. En 2011, ma famille et moi avions dû nous réfugier à la cave lorsque les médias relayèrent un avertissement concernant une tornade locale. Beaucoup de nos amis furent personnellement affectés par cette catastrophe qui rasa des rues entières de la ville de Joplin, dans le Missouri, aux États-Unis. D'un diamètre supérieur à 1 km et se déplaçant lentement sur une distance de 21 km, cette spirale meurtrière transforma certains quartiers de Joplin en désert et tua 161 personnes.

Aussi impressionnant que fut cet événement, ce n'était rien comparé à la puissance de destruction des tempêtes. Prenez l'exemple des ouragans. Les ouragans, les typhons et les cyclones désignent le même phénomène mais dans des zones géographiques différentes. Ils représentent une des forces les plus puissantes et les plus destructrices sur notre planète. En novembre 1970, le cyclone de Bhola dévasta totalement la région occupée de nos jours par le Bangladesh en tuant plus de 500 000 personnes en une seule journée. Les images satellites modernes nous donnent l'occasion de voir de telles tempêtes depuis l'espace. Il est presque impossible de ne pas être impressionné par la taille et l'ampleur de ces monstres océaniques — d'un diamètre moyen de 160 km. Cependant, leur taille colossale ne révèle pas totalement la puissance que ces tempêtes représentent.»


Marque de commerce © 1999-2018 GoDieu.com - Tous droits réservés