Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
550 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1607Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Le royaume millénariste spirituel de Jésus-Christ-01


août 26, 2009 par GoDieu

Les aspirations messianiques

Tous les Chrétiens reconnaissent Jésus comme le Messie annoncé par les prophètes (Christ est la traduction grecque du mot hébreu Messie). Cependant, la signification que la doctrine chrétienne réelle donne à ce titre est radicalement différente de la signification juive originelle. Selon le Judaïsme, tout comme nous voyons dans la doctrine prémillénariste et dispensationnaliste du christianisme contrefait des sectes dites Évangéliques, le Messie doit venir pour instaurer le Royaume de Dieu sur la Terre, c'est-à-dire le règne de Son amour et de Sa justice. Il représente le pionnier d'une Nouvelle Alliance avec Dieu, qui doit transformer Israël avant de s'étendre au monde et établir son gouvernement central sur la terre à partir de la ville de Jérusalem. Le terme hébreu «Messie», qui signifie «oint», se réfère étymologiquement à l'onction sacrée par laquelle les prophètes intronisaient symboliquement les rois d'Israël. En effet, l'attente du Messie se fondait, entre autres, sur la promesse de Dieu au roi David, que sa descendance n'aurait pas de fin et régnerait pour toujours, mais il n'est pas mentionné que ce règne serait sur la terre: «Ainsi ta maison et ton règne seront assurés à jamais devant tes yeux; ton trône sera à jamais affermi.» (2 Samuel 7:16). Cette promesse prophétique a été faite au roi David qui en a jamais vu l'accomplissement de ses yeux, et elle se comprend mieux lorsque nous réalisons que le nom de David signifie littéralement dans l'Hébreu «Bien Aimé», titre qui est donné au Seigneur Jésus lors de son baptême (Matthieu 3:17). À l'époque de la naissance de Jésus, la ferveur messianique du peuple juif était à son apogée. Les juifs croyaient fermement que le Messie viendrait pour délivrer Israël du joug de l'empire Romain et qu'Israël dominerait sur le monde entier. Ils attendaient un roi souverain et tout-puissant qui renverserait les nations, et non un Sauveur humble et plein de compassion qui renverserait les cœurs. Leur position messianique fut leur défaite et leur ruine, tout comme elle sera la défaite et la ruine de tous ceux qui attendent un royaume terrestre de mille ans. Les aspirations d'un royaume terrestre sont contraires à celles d'un Royaume céleste, tout comme le salut par les œuvres est contraire au salut par la grâce seule. Ceux qui veulent un royaume terrestre sont retranché du Royaume céleste, tout comme ceux qui veulent se justifier par les œuvres sont retranché de la grâce.

Les Chrétiens authentiques ont une vision entièrement différente du rôle du Messie. Pour eux, la royauté du Christ est purement spirituelle. Jésus est venu apporter un Salut qui ne trouve sa pleine expression que dans l'autre monde, comme dit le Seigneur Jésus: «Mon royaume n'est pas de ce monde» (Jean 18:36). Les Évangiles enseignent clairement que le Salut et le Royaume ne sont pas deux éléments séparés, celui qui est sauvé est dans le Royaume et celui qui est dans le Royaume est sauvé, telle est la vérité essentielle enseignée par le Seigneur Jésus sur la nouvelle naissance (Jean 3:3-5). Et l'instrument de ce Salut n'est autre que la Croix, prélude à la Résurrection à une vie nouvelle et éternelle. Celui qui connaît de près le contenu de l'Évangile a sûrement remarqué que l'objet principal de la prédication de Jésus est le Royaume de Dieu: c'est autour de ce concept que tournent la plupart de ses paroles. L'annonce de la venue du Royaume de Dieu est ainsi au centre du message de Jésus. Le Royaume de Dieu se fait plus proche par Jésus qui est lui-même Dieu manifesté dans la chair comme Fils de Dieu. La venue de Jésus inaugure le Royaume de Dieu prédéterminé avant la fondation du monde. Par la présence et les actions de Jésus, Dieu est entré dans l'histoire d'une manière complètement nouvelle. L'avènement du Christ est donc la présence même du Royaume de Dieu, car le Royaume c'est aussi le Roi de Gloire. Dieu vient et Il règne. Il règne à cause qu'il est Roi d'un Royaume spirituel qui n'est pas de ce monde temporel, un Royaume céleste et éternel. Cela ne signifie aucunement que sa souveraineté serait limité aux choses spirituelles et ne s'étendrait pas sur tous les royaumes de la terre, car la terre et tout ce qu'elle contient est à lui (1 Corinthiens 10:26,28; 29:11), il a créé toutes choses et est Maître absolu sur toutes choses, sur tous les évènements et sur toutes les circonstances, rien n'arrive sans sa volonté souveraine (1 Chroniques 29:11). La Royauté de Dieu et la Souveraineté de Dieu sont inséparables, en fait les termes «royauté» et «souveraineté» sont des synonymes, ils signifient une seule et même chose, tout comme les mots «roi» et «souverain» sont identiques. Donc le message du Royaume de Dieu est la même chose que le message de la Souveraineté de Dieu ou encore le message de la Royauté de Christ, il n'y a aucune différence entre ces expressions et il est grand temps que les chrétiens se réveillent pour le réaliser. Une telle réalisation éliminerait par ce fait même un grand nombre de fausses doctrines sur ce sujet critique et essentiel qui détient un rapport étroit avec le salut par la grâce seule.

Les textes définissent le Royaume de Dieu comme une réalité présente d'une part et une promesse d'autre part, présente par la Présence de Christ en nous et promesse d'une gloire à venir: «Le mystère qui était caché dans tous les siècles et dans tous les âges, mais qui est maintenant manifesté à ses saints élus; À qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la richesse de la gloire de ce mystère parmi les Gentils; savoir: Christ en nous, l'espérance de la gloire.» (Colossiens 1:26-27) Le Royaume de Dieu est donc un «déjà» et un «pas encore». La venue du Royaume de Dieu se vit d'une manière personnelle. Entrer au royaume de Dieu, c'est entrer dans une relation personnelle avec notre Dieu, le Seigneur Jésus-Christ, mais le mystère du Royaume de Dieu ne s'épuise pas dans une relation confiante et aimante avec le Christ Jésus. Il ne s'épuise pas non plus dans une vie communautaire placée sous la promesse du Christ. L'histoire terrestre de Jésus s'accomplit par la croix. La plénitude du Royaume de Dieu n'est pas de ce monde. Le Royaume de Dieu a une dimension qui dépasse notre vécu actuel. Dans cette perspective Jésus nous demande de prier: «Que ton règne vienne!» (Matthieu 6:9; Luc 11:2) Puisque le Royaume de Dieu est «le cœur du message de Jésus», on ne peut le réduire à une eschatologie, ni à une pure intériorité du croyant en qui son Esprit demeure, encore moins à une sorte de projet politique de paix universelle. Le Christ nous le fait souvent comprendre dans les Évangiles: le Royaume, c'est Lui, le Roi de Gloire, c'est le Dieu vivant, présent, au milieu de ses élus. Les paroles que Jésus adressait à ses contemporains les ont souvent laissé sur la grève, surpris et confus. Il ne comprenaient pas ce qu'était le royaume de Dieu, parce qu'ils avaient des attentes terrestres différentes, tout comme les Évangéliques détiennent de nos jours. Les Juifs attendaient un roi juif qui les libéreraient des Romains, mais Jésus leur parlait d'établir le Royaume de Dieu sur terre. Pour Jésus, le royaume de Dieu n'était pas un lieu géographique, mais un domaine spirituel où nous partagerions la vie éternelle d'enfants de Dieu dans l'unité d'un Corps Céleste qu'est le Nouvel Homme, une race d'hommes complètement nouvelle. Jésus parlait d'un royaume éternel et spirituel, et non d'un royaume terrestre qui pourrait être renversé ou détruit. Il ne l'a pas décrit comme l'église visible, mais comme l'invisible règne de Jésus-Christ dans le cœur des hommes et des femmes qu'il a élu avant la fondation du monde.


Marque de commerce © 1999-2021 GoDieu.com - Tous droits réservés