Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
289 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1531Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Les jours de Noé et du déluge-03


novembre 7, 2017 par GoDieu

 


Chapitre 3


Les jours de Noé

La vie des peuples avant le déluge se déroulait de quelle façon, car il y a de nombreuses preuves que leur civilisation était très avancée et possédait une technologie qui possiblement surpassait la nôtre de très loin, le voyage interplanétaire leur était même connu. Il importe de mentionner que les jours de Noé sont de la Chute de l'homme dans le Jardin d'Éden et se termine avec le déluge universel, c'est-à-dire de la transition de l'innocence à celle de la destruction. Cette période est celle des différentes générations de la race adamique initiale dans ses différentes phases de rébellion contre Dieu et son Alliance Messianique. À travers d'innombrables théories, des spéculations sauvages et des idées bizarres, il y a beaucoup plus à l'histoire de Noé que ce que la plupart des gens peuvent le réaliser. Nous reprenons ici un texte de Samuel C. Baxter qui dit: «Il était une fois, il y a bien longtemps...» Sauf si vous êtes à l'école primaire, cette première ligne usée est généralement un signal pour changer de canal. Une histoire pour un enfant doit généralement suivre. Le conte inclura probablement des héros et des méchants mangeurs de biscuits, une demoiselle en détresse et peut-être un géant ou deux. Il s'agit généralement d'un mythe très improbable, une légende ou une parabole. C'est ainsi que la plupart des gens voient l'idée d'un Déluge qui aurait recouvert toute la terre. L'histoire a capturé l'imagination de presque toutes les cultures depuis des millénaires. Dans la tradition sumérienne, imprimée sur des tablettes cunéiformes, Ziusudra monte dans un immense bateau. L'ancien conte babylonien présente Utnapishtim dans le rôle principal, avec sa femme et des animaux sur l'embarcation. Dans les deux cas, les personnages principaux deviennent des immortels après le Déluge. La culture aztèque a une version de 52 ans avec un seul homme et une femme, Tata et Nene, survivant en se réfugiant dans un immense cyprès. Par la suite, le dieu Tezcatlipoca les transforme en chien pour avoir désobéi aux ordres. Au fil des ans, le récit du Déluge a été transformé à plusieurs reprises, avec presque toutes les cultures préservant une histoire des eaux recouvrant toute la terre, généralement pour détruire une humanité méchante. Il y a aussi le mythe grec de Deucalion et la légende indienne de Manu. Il n'y a pas deux versions vraiment identiques. Cependant, pour ceux qui croient en la validité de la Bible, un seul compte-rendu est exact: L'histoire de l'arche de Noé. En résumé, le livre de la Genèse affirme que ce serviteur de Dieu a placé sa famille et au moins deux membres de chaque espèce animale (Genèse 6:19-20) dans un bateau gigantesque. Il a ensuite plu pendant 40 jours et 40 nuits, et un Déluge a recouvert la terre. En fin de compte, l'arche s'est échouée sur la crête d'une montagne et Dieu a dit qu'Il n'inonderait plus jamais le monde entier. Il utilisa un arc-en-ciel pour symboliser sa promesse».

Il semble que si une quelconque histoire mérite de commencer par «Il était une fois, il y a bien longtemps», c'est bien celle-ci. Mais, il existe un problème. Si quelque chose s'est produit il y a bien longtemps, comment peut-on savoir exactement ce qui s'est passé? On ne peut pas le demander à des témoins oculaires et il n'existe pas de vidéos de cette période sur Internet. Cela signifie que même ceux qui croient dans le compte-rendu de la Bible peuvent errer sur ce qui s'est réellement passé, surtout en ce qui concerne les conditions avant le déluge.

Un point de discorde se trouve dans Genèse 6:4: «Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu'elles leur eurent donné des enfants: Ce sont ces héros qui furent fameux dans l'antiquité.» Le verset 2 dit que les fils de Dieu ont pris les filles des hommes comme femmes. Ces versets ont fasciné les lecteurs de la Bible pendant des siècles: Qui étaient ces «géants sur la terre» et les «fils de Dieu»? Qu'en est-il de ces «hommes forts»? Plus important encore, qu'avaient-ils alors à voir avec la décision de Dieu d'anéantir l'humanité par un déluge universel?

Une des réponses préférée chez les réprouvés des sectes dites évangéliques est que «les fils de Dieu» sont «des anges déchus» qui ont procréés avec les femmes humaines pour créer une super race de démons maléfiques. Or cette notion n'est qu'une fantaisie théologique qui cherche à expliquer pourquoi Dieu a été contraint de détruire l'humanité. Malheureusement cette fausse notion est très populaire de nos jours parmi les imposteurs qui ont reçus une puissance d'égarement venant de Dieu pour croire au mensonge. Cette idée n'a rien de véridique et on le réalise pleinement quand on lit le texte attentivement. Pour le moment il suffit de dire que les anges ne sont pas «les fils de Dieu» mentionnés dans ce texte de la Genèse et aussi dans le livre de Job. Ces derniers sont plutôt des hommes de chair et de sang et non des entités spirituels et incorporels céleste de la cour de Dieu.

D'autres sources ajoutent à cette théorie, comme le Livre d'Hénoch, un document controversé écrit en l'an 300 avant Jésus-Christ. Ce livre, quoique intéressant à lire, est un apocalypse fictif composé par des juifs qui demeuraient à Babylone et donc portant l'influence de cette culture avec ses mythes fabuleux. Également, un film hollywoodien à gros budget sur Noé décrit ces êtres angéliques comme des géants de 11 pieds de hauteur avec six bras, comme si de telles stupidités seraient la vérité. Mais vrai que les imbéciles vont croire en toutes sortes de sottises qui stimulent leur imagination fébrile et pathétique. Pourtant, Jésus-Christ révèle une faille évidente dans l'idée d'une progéniture ange/humain: «Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel.» (Matthieu 22:30). Bien que le contexte de cette citation se rapporte à une résurrection future, elle indique clairement que les anges ne se marient pas. Ce sont des êtres spirituels sans sexe et il est impossible pour eux de procréer, ils en ont même pas le besoin, la présence de Dieu leur suffit pleinement. S'ils le pouvaient, la société serait pleine de ces exemples, mais, il n'y en a pas! Par conséquent, les fils de Dieu qui ont pris des épouses parmi les filles des hommes ne peuvent pas être des anges. La Bible raconte qu'il y avait des géants avant et au cours des siècles après le déluge, mais, ils étaient des êtres humains en chair et en os! Le mot «fameux» dans Genèse 6:4 ou «gens de renom» dans plusieurs autres traductions, est «shem» dans l'Hébreu, terme qui signifie «fameux, réputation, renommée, souvenir, monument» et qui correspond exactement au fils de Noé, «Sem», dont la signification est précisément «renommée». Considérant aussi que l'expression «fils de Dieu» signifie aussi dans l'original «puissants constructeurs» nous voyons clairement qu'il s'agit ici de la génération de Sem qui engendra la détérioration dans la nature humaine de la race entière des générations d'Adam. Cela nous indique que la génération de Sem détenait une grande réputation avant le déluge. Ils furent de puissants intrépides, des puissants constructeurs reconnus comme des décadents réputés. En d'autres mots ils étaient des gens à l'esprit corrompu. Ainsi il est écrit: «Et L'ADMIRABLE vit que la malice de l'homme était grande sur la terre, et que toute l'imagination des pensées de son cœur n'était que mauvaise en tout temps.» (Genèse 6:5). Puisque Noé, le père de Sem, était un prédicateur de la justice, on peut s'imaginer qu'il entraîna son fils dans la bonne voie avant que le désastre du déluge s'abattre sur la race adamique initiale pour tous les détruire. Avec Sem on trouve aussi la source de la construction des monuments mégalithiques étranges comme Stonehenge et les pyramides, retrouvés ici et là dans le monde. Puisque ces gens étaient littéralement des géants, on est pas surpris qu'ils puissent construire de telles structures.

Pourtant, la notion que les fils de Dieu sont des anges n'est qu'une des nombreuses fausses idées sur le compte-rendu avant le déluge. Pour bien comprendre comment c'était dans les jours qui précédaient le Déluge, il faut creuser dans le texte de la Bible. Ceci crée une image vivante des jours de Noé et son importance cruciale pour le monde moderne. Les conditions mondiales. Une image de cette période commence à émerger en poursuivant la lecture, comme nous avons vu dans Genèse 6:5 qui nous indique la corruption de la race humaine à cette période. Toute l'imagination des pensées du cœur des hommes était vers le mal. Comment en était-on arrivé à être aussi mauvais n'est pas surprenant, puisque l'homme voulait son indépendance de Dieu pour se faire lui-même maître de son destin (Genèse 3:1-6). Avant le déluge, les gens vivaient depuis des siècles. Les premiers hommes de l'époque ont vécus pendant 930 ans, ce qui était une décennie ou deux de plus que la durée de vie moyenne de ce temps. Essayez d'envelopper votre esprit autour de vivre pendant presqu'un millénaire. Imaginez si une personne avait 900 années pour apprendre quelque chose comme jouer du violon. Elle pourrait éventuellement atteindre et même dépasser ce qui est considéré comme le niveau de virtuose aujourd'hui. Alors que chaque personne polissait de nouvelles compétences, ce n'était pas fait dans le vide. Ils collaboraient avec d'autres pour accélérer le processus d'apprentissage. Remarquez Genèse 6:1: «Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées...» Le mot original hébreu traduit par «multiplier» signifie «augmentation» et «à multiplier par des myriades», selon la Concordance de Strongs de la Bible. En d'autres termes, la terre a connu une énorme explosion de population. En raison de leur durée de vie prolongée, le nombre de personnes aurait augmenté entre 5 et 17 milliards de personnes à l'époque de Noé.

Joseph Flavius, le grand historien Juif du premier siècle, mentionne que les gens de la période d'avant le Déluge "furent les inventeurs de cette sagesse particulière qui concerne les corps célestes et leurs ordres; ils avaient des inventions qu'ils utilisèrent dans l'astronomie et les découvertes géométriques". Lorsque nous considérons qu'une personne vivait de huit à neuf cent ans dans cette période, il n'y a aucun doute que la capacité intellectuelle et la technologie de ce temps, surpassaient de loin celles de notre civilisation moderne (Ecclésiaste 1:9-11). Le Seigneur notre Dieu, l'Esprit des vivants, a même dit par la bouche de l'Ecclésiaste: «Ce qui a été, c'est ce qui sera; ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, et il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Y a-t-il une chose dont on puisse dire: Vois ceci, c'est nouveau? Elle a déjà été dans les siècles qui furent avant nous. On ne se souvient plus des choses d'autrefois; de même on ne se souviendra point des choses à venir, parmi ceux qui viendront plus tard.» (Ecclésiaste 1:9-11).

Les connaissances et les technologies ont également augmenté rapidement au cours des 1656 années de la Création au Déluge. L'humanité a construit des villes (Genèse 4:17), avait des ranchs de bétails (Genèse 4:20), composait et jouait de la musique (Genèse 4:21), et avait découvert la métallurgie, y compris comment faire des alliages comme le laiton, et avait des connaissances avancées dans la géométrie, l'astronomie, la physique quantique, la médecine, le voyage interplanétaire, et beaucoup plus encore. Nous sommes loin de l'image moderne du premier homme comme étant un simple cultivateur qui labourait sa terre avec des outils rudimentaires. Imaginez-vous une race de géants super intelligents répandue parmi les sphères de l'immensité spatiale, et vous ne ferez qu'égratigner la surface du début de comprendre cette ancienne civilisation. Bien que chaque homme avait environ 900 ans pour perfectionner divers métiers, il avait également la même quantité de temps pour développer de mauvaises attitudes et de mauvaises habitudes. Ce que quelqu'un pense et fait devient une partie de son caractère. Tout comme une personne aurait pu devenir très habile à la métallurgie pendant cette époque, elle aurait également pu perfectionner l'art de mentir, de tricher et de voler. Même après seulement quelques centaines d'années, l'homme serait devenu incroyablement méchant et cruel. Et, encore une fois, il devait y avoir des milliards de personnes comme ça!

Rendements fantaisistes de quelques-unes des nombreuses cités pré-diluviennes
sur le Continent de Pangée.

Ceux qui vivaient à cette époque savaient comment travailler les métaux, à des fins à la fois bonnes et mauvaises. Cela comprenait le développement d'armes sophistiquées et d'engins et de mécanismes de toutes sortes qui surpassent de loin notre entendement; non seulement des épées et des lances primitives que les gens modernes s'imaginent qu'ils fabriquaient. Couplé avec une surpopulation qui abusait de ses connaissances et des bénédictions de Dieu, c'est ce qui est arrivé: «La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence.» (Genèse 6:11). Pourtant, il y avait une personne qui se démarquait: «Mais Noé trouva grâce aux yeux de L'ADMIRABLE.» (Genèse 6:8). Noé avait vécu d'une manière complètement différente de ceux qui vivaient autour de lui, sa vie était centrée sur la promesse du Messie à venir qui avait été donnée à l'homme au début de la Création (Genèse 3:15), promesse que les usurpateurs de la génération de Caïn avaient tentés de s'accaparer et de modifier, crime impardonnable pour lequel ils ont été carbonisés dans leur apparence et exilés de ce monde pour habiter celui de Nod, étant interdit de revenir sur la terre, établissant ainsi une distinction officielle entre «les générations des cieux et celles de la terre.» (Genèse 2:4). Le sujet de Caïn et Nod est un des plus intrigants dans le récit du Jardin d'Éden, comme nous allons voir plus loin.


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés