Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
261 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1572Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Livre du juste-20


août 14, 2011 par GoDieu



LIVRE DE JOSUÉ.



Reconnaissance de Jéricho. — Passage du Jourdain. — Agneau pascal.

Après la mort de Moïse, Jéhova dit à Josué, fils de Nun: Lève-toi, passe le Jourdain, afin de mettre les enfants d'Israël en possession du pays que je leur ai destiné. Tout lieu où vous mettrez le pied sera à vous. Vos limites s'étendront depuis ce désert du Liban jusqu'au grand fleuve de l'Euphrate. Nul ne pourra te résister tant que tu vivras. Je serai avec toi, de même que j'ai été avec Moïse. Seulement, sois ferme et constant dans l'accomplissement de toute la loi que Moïse t'a prescrite. Ne te détourne de cette voie ni à droite ni à gauche, afin que tu sois heureux en tout ce que tu entreprendras.

Et Josué donna cet ordre aux préposés d'Israël: Passez dans les rangs du camp, et commandez au peuple, savoir: Approvisionnez-vous de vivres, car dans trois jours vous franchirez le Jourdain pour aller vous mettre en possession du pays qui vous est destiné. Et tout fut exécuté conformément à l'ordre de Josué.

Et Josué envoya deux espions à Jéricho, pour reconnaître la ville et le pays. Au bout de sept jours, ces hommes revinrent au camp d'Israël, et ils dirent à Josué: Jéhova nous a livré le pays; et ses habitants sont atterrés à cause de l'appréhension que nous leur causons. Le lendemain, Josué et tout Israël se levèrent de bon matin, et après être partis de Settim ils franchirent le Jourdain. Josué était alors âgé de quatre-vingt-deux ans. Et le peuple monta sur le rivage opposé du Jourdain le dixième jour du premier mois, et il posa son camp à Galgal, à l'angle oriental de Jéricho. Et les enfants d'Israël immolèrent la victime pascale à Galgal, dans les plaines de Jéricho, le jour quatorzième du mois, conformément à ce qui est prescrit dans la loi de Moïse. Le lendemain de la pâque la manne cessa de tomber, et les enfants d'Israël commencèrent à se nourrir des fruits de la terre de Chanaan.


Prise de Jéricho.

Or, Jéricho avait une enceinte et des fortifications. La ville était soigneusement fermée à cause des enfants d'Israël, de telle sorte que nul ne pouvait y entrer ni en sortir. Mais Jéhova dit à Josué: Lève-toi, voici que je livre entre tes mains Jéricho et toute sa population. Que les combattants fassent le tour de la ville une fois par jour pendant six jours. Les prêtres sonneront de la trompe, et en même temps le peuple poussera un cri, et aussitôt les murailles de la ville s'écrouleront, et chacun y entrera en marchant devant soi (1495). Et Josué se conforma exactement à tout ce que Jéhova lui avait commandé. Le septième jour les enfants d'Israël tirent sept fois le tour de la place, et les sacerdotes faisaient résonner les trompes. Au septième tour Josué dit au peuple: Criez; car Jéhova nous livre la ville. Mais la ville sera anathème, ainsi que tout ce qu'elle renferme. Gardez-vous de toucher à quoi que ce soit, de peur d'attirer l'anathème et la confusion sur le camp lui-même. Cependant tout ce qui est argent, or, cuivre et fer, sera réservé et consacré à Jéhova, et devra être déposé dans son trésor.

Et au moment où s'entendirent le son des trompes et les grandes clameurs du peuple, les murs de Jéricho s'affaissèrent sur eux-mêmes. Et les guerriers entrèrent dans la ville, chacun droit devant soi, et ils détruisirent avec le tranchant du glaive tout ce qu'elle renfermait, hommes, femmes, jeunes, vieux, bœufs, ânes, menu bétail. Mais tout ce qui était argent, or, cuivre ou fer fut déposé au trésor de Jéhova. Et la ville elle-même fut livrée aux flammes. Alors Josué prononça cette imprécation: Maudit soit l'homme qui rebâtira Jéricho. Que son premier-né meure lorsqu'il en jettera les fondements, et que le dernier de ses enfants expire lorsqu'il en posera les portes.

Cependant Achan, fils de Charmi, fils de Zabdi, fils de Zaré, fils de Juda, viola l'anathème. Il en déroba divers objets et les cacha dans sa tente. Et cette chose excita le courroux de Jéhova contre Israël.


Suite de la violation de l'anathème.

Après l'incendie de Jéricho, Josué envoya des espions à la ville de Haï, qu'il avait dessein d'attaquer. À leur retour, ces hommes lui dirent: Ne mène contre la ville que trois mille combattants. Ils suffiront pour la réduire, car ses habitants sont peu nombreux. Mais le combat devint funeste aux enfants d'Israël car les gens de Haï leur tuèrent trente-six hommes, et les mirent en fuite. Josué en voyant ce désastre déchira ses vêtements, et se prosterna la face contre terre devant Jéhova, lui et les anciens d'Israël, ayant tous la tête couverte de poussière. Et Josué dit: Hélas! pourquoi, ô Jéhova, as-tu fait passer le Jourdain à ce peuple? Maintenant qu'Israël a tourné le dos à ses ennemis, que pourrai-je dire? Tous les Chananéens qui habitent le pays apprendront notre défaite, et ils nous cerneront, et ils extermineront jusqu'à notre souvenir. Jéhova dit à Josué: Pourquoi demeures-tu prosterné? Lève-toi. Israël a péché en prenant certains objets de l'anathème. Je ne serai plus avec lui s'il ne fait disparaître jusqu'à la trace de ce crime. Josué se leva et convoqua le peuple, et, par l'ordre de Jéhova, fit approcher le rational. Et le sort désigna la tribu de Juda, et dans celle-ci fut ensuite désigné Achan, fils de Charmi. Josué dit alors à Achan: Avoue-moi, je te prie, mon fils, ce que tu as fait de répréhensible. Achan répondit: J'ai vu dans le butin un magnifique manteau de Sennaar, deux cents sicles d'argent et un lingot d'or de cinquante sicles. J'ai convoité ces objets, et je les ai dérobés. Et voici qu'ils sont enfouis sous la terre dans ma tente. Josué fit enlever ces choses de la tente d'Achan. Il mena celui-ci à la vallée d'Achor, et il y fut brûllé avec l'anathème qu'il avait soustrait, avec ses fils et ses filles, et en général avec tout ce qui lui appartenait. Et tout Israël lapida le corps d'Achan, et amassa sur lui les pierres en un monceau. C'est pourquoi ce lieu fut nommé vallée d'Achor, ce qui veut dire, vallée de félonie. Et la colère de Jéhova fut apaisée.


Prise de la ville de Haï.

Après ces choses, Josué revint sur Haï. Et Jéhova lui dit: N'aie aucune crainte. Voici que je livre en ta main la ville et son roi et ses habitants. Tu leur feras subir le traitement de Jéricho, à la différence que vous prendrez pour vous leurs dépouilles. Dresse à l'ennemi une embuscade derrière la ville. Et Josué choisit parmi les guerriers trente mille des plus vaillants, et les envoya s'embusquer (1496). Et il leur dit: Nous simulerons la fuite devant les gens de Haï. Quand vous verrez que nous les aurons attirés à notre poursuite loin de leur ville, vous sortirez de votre embuscade, et vous irez l'occuper. Et ainsi il arriva. Les enfants d'Israël lâchèrent pied par ruse, et s'enfuirent du côté du désert. Aussitôt tous les gens de Haï se mirent à leur poursuite. Et il ne resta pas un seul homme dans la ville, qu'ils laissèrent abandonnée et ouverte. Alors les hommes de l'embuscade y entrèrent, et y mirent le feu. Lorsque les habitants de Haï, jetant un regard en arrière, virent que la fumée de leur ville montait jusqu'au ciel, ils perdirent courage, et ne savaient plus de quel côté fuir. Et, en effet, ils se trouvèrent resserrés entre deux armées, qui les massacrèrent jusqu'au dernier. Et Mélus (1497), roi de Haï, fut pris vif et amené à Josué, qui le suspendit à un arbre; et il mourut. Les enfants d'Israël revinrent ensuite dans la ville, et firent main basse sur tous les individus qu'ils y trouvèrent. Les morts de Haï, tant en hommes qu'en femmes, furent au nombre de douze mille.

Et les enfants d'Israël s'emparèrent de tout le bétail des habitants, ainsi que de leurs autres dépouilles.


Les Gabaonites.

Or, les rois chananéens d'au-delà du Jourdain ayant appris ce qui était arrivé à Jéricho et à Haï, se liguèrent ensemble pour combattre Israël. Mais les habitants de Gabaon, craignant de succomber dans cette guerre, usèrent d'artifice. Ils vinrent trouver Josué et tout Israël, et ils leur dirent: Nous arrivons d'un pays fort distant de ces contrées, poussés par le désir de faire alliance avec vous. Les enfants d'Israël firent alliance avec eux, et les princes de l'assemblée d'Israël ratifièrent la paix par la religion du serment. Les enfants d'Israël ne tardèrent pas à savoir que les Gabaonites étaient chananéens et leurs voisins. On ne les mit point à mort, à cause du serment par le nom de Jéhova, qui leur avait été fait, mais Josué les condamna à couper du bois et à porter de l'eau. Et il les distribua pour ce service entre les tribus d'Israël.


Josué arrête le soleil.

Adonisédec, roi de Jérusalem, apprit comment les enfants d'Israël avaient traité Jéricho et Haï, et il envoya vers Oham, roi d'Hébron, vers Pharam, roi de Jérimoth, vers Japhia, roi de Lachis, vers Dabir, roi d'Églon; et ils leur fit dire: Venez joindre vos forces aux miennes, afin que nous puissions battre les enfants d'Israël, et les habitants de Gabaon, qui ont fait la paix avec eux. Ces cinq rois, après avoir réuni leurs troupes, qui étaient nombreuses comme le sable du rivage de la mer, mirent le siège devant la ville de Gabaon, et commencèrent a l'attaquer. Les Gabaonites envoyèrent dire à Josué: Arrive promptement à notre secours, car tous les rois amorrhéens se sont ligués contre nous: et ils ont déjà commencé les hostilités. Et Josué arrivé de Galgal avec la totalité de ses hommes de guerre, tomba inopinément sur les cinq rois, et il leur tua près de Gabaon un monde infini. De son côté, Jéhova mit la confusion et la terreur dans leur camp; et ils se mirent à fuir. Josué les poursuivit l'épée dans les reins, par le chemin qui monte vers Béthoron, jusqu'à Macéda. Et pendant la fuite des rois, Jéhova lançait du ciel sur eux une grêle de pierres, qui leur tuait plus de monde que le fer des Hébreux.

Or, pendant que Josué achevait de défaire l'ennemi, le jour commençait à incliner vers le soir. Alors Josué s'écria en présence de tout le peuple: Soleil, arrête-toi sur Gabaon, et toi, lune, sur la vallée d'Aïalon, jusqu'à ce que ma nation se soit vengée de ses ennemis! Et Jéhova obéit au commandement de Josué (1498*), de telle sorte que le soleil s'arrêta court au milieu du ciel pendant trente-six temps (1498). La lune également s'arrêta et retarda son arrivée l'espace d'un jour complet. Il n'y a jamais eu, ni avant ni après, un jour pareil à celui-là, Jéhova obéissant à la voix d'un homme pour le prolonger d'autant.

Alors Josué prononça ce cantique au jour où Jéhova abattit les Amorrhéens devant Josué et devant les enfants d'Israël, et il dit en l'assistance de tout Israël (1499): (...).

Or, pendant le combat, les cinq rois s'échappèrent à pied, et se cachèrent dans une caverne. Josué les chercha dans la mêlée, et ne les rencontra point; mais on vint lui annoncer qu'ils se tenaient cachés dans une caverne. Il fit aussitôt poster des hommes à l'entrée de la caverne, afin d'empêcher la fuite des rois. Après l'entière défaite des Amorrhéens, Josué fit retirer les rois du lieu où ils étaient. Quand ils eurent été amenés en sa présence, il appela les principaux chefs de l'armée, et il leur dit: «Mettez chacun le pied sur le cou d'un roi, car c'est ainsi que Jéhova traitera tous ses ennemis.» Il les fit ensuite mettre à mort et jeter dans la caverne, à l'entrée de laquelle on roula de grosses pierres (1500).

Josué marcha le même jour contre Macéda, et il traita comme Jéricho cette ville, son roi et sa population. De là il passa à Lebna, la prit et lui fit aussi éprouver le sort de Jéricho. Il passa ensuite à Lachis pour l'attaquer, et Horam, roi de Gazer, accourut à la défense de la ville; mais Josué le défit avec tout son peuple, sans qu'il en demeurât un seul. Il prit ensuite Lachis, et il lui fit ce qu'il avait fait à Lebna. De là il se tourna vers Églon. Il prit cette ville, et il fit passer au fil de l'épée toute sa population. De là il passa à Hébron, l'attaqua, la prit et la détruisit. De cette ville, il revint vers Dabir, et tout Israël avec lui. Il attaqua Dabir, la vainquit, et y fit main basse sur le roi et sur toutes les âmes, sans laisser subsister un seul individu, ainsi qu'il avait fait à Jéricho. Il défit de la même manière tous les rois amorrhéens, depuis Cadesbarné jusqu'à Gaza, et il s'empara de leurs pays d'un seul coup, car Jéhova combattait pour Israël.

Et Josué revint avec tout Israël à Galgala, où était son camp (1501).


Défaite des autres rois de Chanaan, et conquête de leurs pays.

Lorsque Jabin, roi d'Asor, eut appris ce que Josué avait fait à tous ces rois amorrhéens, il envoya vers Jobab, roi de Madon; vers Laban, roi de Séméron; vers Jéphol, roi d'Achsaph, et vers les autres rois amorrhéens, leur faisant dire: «Hâtez-vous de venir vous joindre, à nous, afin que nous puissions exterminer les enfants d'Israël avant qu'ils arrivent sur nous, et nous traitent comme ils ont traité les autres rois du pays.» Tous ces rois, ils étaient dix-sept, arrivèrent avec autant d'hommes qu'il y a de grains de sable sur le rivage de la mer, et avec des cavaliers et des chariots de guerre en si grande quantité qu'il n'était pas possible de les nombrer. Et ils se réunirent en un seul camp sur les eaux de Mérom, pour livrer bataille à Israël. Mais Jéhova dit à Josué: «N'aie point peur d'eux; car, demain à la même heure, ce seront autant de cadavres couchés par terre devant vous. Tu couperas les nerfs de leurs chevaux, et tu brûleras leurs chariots.»

Josué et tous les guerriers d'Israël, étant tombés à l'improviste sur les rois, firent un grand carnage de leur armée; car Jéhova les livra en leur puissance. Les enfants d'Israël se mirent à la poursuite des fuyards, et ils les tuèrent tous jusqu'au dernier. Et pour tout le reste, Josué se conforma à ce que Jéhova lui avait ordonné.

Josué revint ensuite sur Asor, la vainquit et y mit le feu, après y avoir exterminé tout être vivant. Il en fit autant à Séméron, à Achsaph, à Adulam, ainsi qu'à toutes les autres villes des rois dont il venait de triompher. Les enfants d'Israël s'emparèrent, dans ces villes, de tout le bétail et de l'autre butin; quant aux hommes, ils n'en laissèrent pas en vie une seule âme, conformément à ce que Jéhova avait commandé à Moïse (1502).

Ainsi, Josué et les enfants d'Israël se rendirent maîtres de tout le pays de Chanaan, après en avoir vaincu et tué les trente et un rois; sans compter Séhon et 0g, de l'autre côté du Jourdain. Ceux-ci avaient été vaincus par Moïse, qui donna leurs villes aux tribus de Ruben et de Gad, et à une moitié de la tribu de Manassé.

Et Josué, après avoir mis cinq ans a conquérir tous les royaumes de ce côté-ci du Jourdain, les distribua en possession de propriété aux neuf et demie autres tribus. Et le bruit des armes cessa dans tout le pays, et dans toutes les villes qui avaient appartenu aux Amorrhéens et aux Chananéens.


Les Romains étendent leurs conquêtes.

Dans cette cinquième année du passage du Jourdain par les enfants d'Israël, se livrèrent de grandes et terribles batailles entre Édom et les enfants de Céthim. Car Avianus, roi de Céthim, dans cette année, qui était la trente-unième de son règne, se mit en campagne avec une forte armée de ses meilleurs soldats, pour aller à Séir et attaquer les enfants d'Ésaü. Adad, roi d'Édom, en ayant été informé, marcha contre lui avec des troupes nombreuses et vaillantes, et il lui livra bataille dans la campagne d'Édom. Mais les enfants de Céthim l'emportèrent sur les enfants d'Ésaü, en leur tuant vingt-deux mille hommes, et les autres prirent la fuite. Les enfants de Céthim, s'étant mis à leur poursuite, atteignirent Adad, roi d'Édom, et le prirent vif, et l'amenèrent à Avianus, roi de Céthim, qui le fit mettre à mort. Adad était alors dans la quarante-huitième année de son règne. Les enfants de Céthim continuèrent à poursuivre l'armée d'Édom, et lui tuèrent encore une quantité de monde.

Les enfants de Céthim soumirent ainsi à leur domination Édom, qui n'osait plus lever la tête; ils le rendirent tributaire, et unirent son pays au leur, de manière à n'en former qu'un seul royaume.

Après avoir établi des gouverneurs dans les provinces d'Édom, Avianus s'en revint à Céthim, son pays, où il se fit bâtir un grand palais pour sa résidence royale. Et il régna sans trouble sur les enfants de Céthim et sur Édom.


Partage au sort de la Terre-Sainte.

En ces jours-là, lorsque les enfants d'Israël eurent été mis en possession de tout le pays des Chananéens et des Amorrhéens, Jéhova dit à Josué: «Te voilà vieux, avancé en âge, et il reste encore beaucoup de pays à conquérir. Partage la totalité du territoire entre les neuf tribus et la demi-tribu de Manassé à titre de propriété.» Et Josué fit le partage par la voie du sort; mais il n'assigna point de possession territoriale à la tribu de Levi, car il ne doit avoir d'autre héritage de cette nature que les offrandes qui se font à Dieu: ainsi l'a ordonné Jéhova par l'organe de Moïse. De même aussi, conformément à l'ordre que Jéhova avait transmis par l'organe de Moïse, Josué accorda à Caleb, fils Jéphoné, la montagne d'Hébron, comme une part de plus qu'à ses frères. C'est pourquoi Hébron est devenu la propriété de Caleb et de sa postérité jusqu à ce Jour.

Et les enfants d'Israël donnèrent aux lévites, de leurs propres possessions, certaines villes avec leurs dépendances, pour leur servir d'habitation et pour l'entretien de leur bétail, selon l'ordre de Jéhova manifesté à Moïse. Ils donnèrent aussi à Josué, fils de Nun, par ordre de Jéhova, une possession de terre au milieu des leurs; c'est-à-dire la ville qu'il avait lui-même demandée, Thamnathsaré, située sur la montagne d'Éphraïm, et Josué la bâtit et l'habita.

Et Josué convoqua tous les enfants d'Israël, les bénit et leur recommanda de servir fidèlement Jéhova. Il les renvoya ensuite chacun dans sa ville et dans sa possession. Les enfants d'Israël servirent Jéhova pendant tous les jours de Josué. Jéhova leur donna la tranquillité sur toutes leurs frontières, et ils demeuraient en sécurité dans leurs villes.


Mort d'Avianus. — Expédition de son successeur contre les Bretons et contre les Germains.

En ce temps-là vint à mourir Avianus, roi de Céthim, dans la trente-huitième année de son règne, laquelle était la septième depuis qu'il régnait sur Édom. Il fut enterré dans le palais qu'il s'était bâti. Il eut pour successeur Latinus, dont le règne fut de cinquante ans. Celui-ci conduisit une armée pour aller combattre les habitants de la Bretagne et ceux de la Germanie (1503), descendants d'Élisa, fils de Javan. Il les vainquit et les rendit tributaires. Il apprit alors que les enfants d'Édom s'étaient soulevés contre Céthim. Il revint sur eux, les défit et les réduisit de nouveau sous la puissance des enfants de Céthim, avec lesquels ils ne formaient plus qu'un même État. Et pendant le long espace de temps que dura cette réunion, Édom n'eut pas de roi propre.


Dernières exhortations de Josué. — Enterrement des douze patriarches. — Mort de Josué. — Mort du grand prêtre Éléazar.

Dans la vingt-sixième année du passage du Jourdain, laquelle était la soixante-sixième de la sortie d'Égypte, Josué, accablé de vieillesse, car il était âgé de cent huit ans, convoqua tout Israël, ses juges et ses préposés, et il leur dit: «Vous avez vu comment Jéhova a combattu pour vous. Arrivé à la dernière période de ma vie, je vous exhorte encore une fois à vous affermir dans la fidèle observance et exécution de toute la loi de Moïse, afin de ne pas vous en écarter ni à droite ni à gauche, et afin de ne pas vous mêler aux gentils qui restent encore dans ce pays. Que les noms de leurs idoles ne soient jamais sur vos lèvres. Demeurer invariablement attachés à Jéhova, votre Dieu, et servez-le, ainsi que vous avez fait jusqu'à présent.» Israël répondit d'une voix unanime: «Nous servirons Jéhova, notre Dieu, pendant tous nos jours, nous, nos enfants et les enfants de nos enfants, et toute notre postérité éternellement.»

Quand les enfants d'Israël furent établis avec sécurité dans leurs villes, ils s'occupèrent à enterrer les cercueils de leurs patriarches, fils de Jacob, qu'ils avaient apportés d'Égypte. Chaque père de tribu fut enterré dans la possession échue à ses enfants. Et voici les noms des villes où ils furent enterrés: Ruben et Gad, à Rumia, dans le pays que Moïse avait donné à leurs enfants de l'autre côté du Jourdain; Siméon et Lévi, à Menda, ville échue aux enfants de Siméon, mais assignée, pour y habiter, à des enfants de Lévi; Benjamin, dans la ville de Benjamin, vis-à-vis de Bethléem; Issachar et Zabulon, à Sidon; Dan, à Esthaol; Nephthali et Aser, à Cadès-Nephthali; Joseph, à Sichem, dans la portion du champ que Jacob avait achetée des enfants d'Hémor; Benjamin, à Jérusalem, en regard des Jébuséens.

Et après la révolution de deux ans Josué mourut, âgé de cent dix ans. Il avait été juge d'Israël pendant vingt-huit ans.

Et les autres actions de Josué, ses guerres contre les Chananéens, ses réprimandes adressées à Israël et ce qu'il lui a prescrit, comme aussi les noms des villes dont les enfants d'Israël ont pris possession de son vivant, voici que tout cela est écrit dans le livre de Josué à l'usage d'Israël, et dans le livre des guerres de Jéhova, rédigé par Moïse, par Josué et par les enfants d'Israël.

Et les enfants d'Israël enterrèrent Josué dans le territoire de la possession qui lui avait été donnée, à Thamnathsaré.

Éléazar, fils d'Aaron, mourut aussi en ces jours-là. Et il fut enterré sur la colline qui avait été donnée à Phinéès, son fils, sur la montage d'Éphraïm.

Fin du livre de Josué.



Notes sur le Livre de Josué

1495 Il y a ici dans notre texte une lacune que le lecteur comblera facilement en relisant le chapitre 5 de Josué.
1496 D'après le texte de la Bible, Josué 8:3-4 et 12, il y a eu deux corps d'embusqués, l'un de 30,000 hommes, l'autre de 5,000 hommes. Il est bon de lire le commentaire de Masius sur ce chapitre. On y trouvera une nouvelle preuve que le livre de Josué a été rédigé d'après des mémoires anciennes.
1497 La Bible ne donne pas ce nom.
1498 Texte עתים, tempora. Le Talmud, traité Abada-Zara, fol. 25 recto, rapporte plusieurs opinions relativement à la durée de l'arrestation du soleil. Rabbi Éliézer la fixe à 36 heures. Il est d'accord avec le livre Yaschar; car, ces 36 temps sont 36 heures.
1498* Note de GoDieu.com: Il serait difficile de concevoir ici que se soit Josué qui ait par lui-même immobilisé le soleil tel que le stipule le titre de cette portion du texte «Josué arrête le soleil». Un tel prodige ne peut s'accomplir que par l'unique intervention de YEHOVAH. Il ne serait pas plus convenable de croire que Dieu aurait obéi au commandement de Josué, car Dieu n'a d'ordre à recevoir de personne faisant ce qu'il lui plaît selon le bon plaisir de sa volonté (Psaumes 115:3; Daniel 4:35). Toutefois, nous reconnaissons que Dieu a exaucé Josué afin qu'il puisse vaincre ses ennemis, car tel était la volonté YEHOVAH qui combattait pour Israël. Josué l'aurait-il invoqué auparavant comme il en avait l'habitude?
1499 La tradition de la Synagogue attribue à Josué un cantique. — (Voyez: notre Avant-propos, colonne 1085.) — Le livre de Josué ne le donne pas. Il est perdu avec le mémoire qui le contenait, ou, peut-être, avec les mémoires qui le contenaient. L'auteur des suppléments du Yaschar l'a remplacé par un centon composé presque en entier de versets et de demi-versets, pris comme au hasard dans le Livre des Psaumes. Le choix en a été fait sans goût, sans le moindre tact. Un seul vers de ce soi-disant cantique de Josué mentionne le soleil et la lune arrêtés dans leur course; mais c'est le prophète Habacuc 3:11, qui en fournit les paroles. Un autre seul vers chante la grêle de pierres. Il est copié du verset où le Psalmiste (105:32) dépeint une des plaies de l'Égypte: Au lieu de pluie, il leur envoya de la grêle Voyez: notre Avant-propos, colonne 1086.

Cette pièce ne mérite sous aucun rapport d'être traduite.
1500 Conférez ce passage avec Josué 10:26-27.
1501 En style moderne on dirait quartier général.
1502 Deutéronome 20:16-17 d'après le texte hébreu: Verum de urbibus populorum horum, quos Jehova, Deus tuus, daturus est tibi in hœreditatem, non vivificabis ullam animam. Sed devovendo devovebis oes: Hethœum, et Amorrhœum, etc. Quemadmodum prœcepit tibi Jehova, Deus tuus.
1503 Texte, ברטניא ונמניא. Expéditions de Jules César.



Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés