Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
364 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1479Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

L'onction de Jésus-1


septembre 25, 2018 par GoDieu

 

Qu'est-ce que l'onction?

L'Onction est un sujet très populaire de nos jours, surtout parmi les églises charismatiques dites du réveil où il est grandement abusé avec toutes sortes d'exagérations, la cause étant que très peu de ceux qui se disent chrétiens connaissent vraiment ce qu'est l'onction du fait qu'ils proclament un Faux Oint (Christ). Il est temps de mettre le pendule à l'heure, laissant de côté toutes les dérives et absurdités afin de pouvoir avancer plus loin d'un esprit sain dans la foi chrétienne réelle.

La Bible emploie souvent l'hébreu «soukh» et le grec «aléïphô» pour désigner le geste ordinaire d'enduire d'huile ou de frotter avec de l'huile (Daniel 10:3; Ruth 3:3; Jean 11:2). Mais pour une onction spéciale avec de l'huile, elle emploie généralement le mot hébreu «mashach», d'où vient le mot «mashiah» (Messie), et le mot grec «khriô», dont vient «khristos» (Christ) (Exode 30:30; Lévitique 4:5; Luc 4:18; Actes 4:26). Cette distinction est respectée presque systématiquement tant dans l'hébreu que dans le grec.

 

Frotter ou enduire avec de l'huile

Dans les pays du Proche-Orient, il était de pratique courante de s'appliquer de l'huile d'olives sur le corps, et entre autres choses, cela contribuait à protéger les parties exposées à l'intense rayonnement solaire. L'huile était excellente également pour la souplesse de la peau. On utilisait généralement de l'huile d'olive, souvent additionnée de parfum. L'habitude était de s'huiler la peau après la toilette (Ruth 3:3; 2 Samuel 12:20). Esther fut soumise à une série de traitements par massage, six mois avec de l'huile de myrrhe et six mois avec de l'huile de baumier, avant d'être présentée au roi Assuérus (Esther 2:12). On frottait également avec de l'huile le corps mort d'une personne qui allait être enterrée. — Marc 14:8; Luc 23:56.

Lorsque Jésus envoya les 12 apôtres deux par deux, ils enduisirent d'huile nombre de ceux qu'ils guérirent. La guérison de la maladie n'était pas due à l'huile elle-même, mais à l'opération miraculeuse du Saint-Esprit de Christ, le seul vrai Dieu dont le Nom est JÉSUS. L'huile, qui avait, il est vrai, certaines vertus curatives ou réconfortantes, symbolisait la guérison et le réconfort éprouvé. — Marc 6:13; Luc 9:1; comparer avec Luc 10:34.

Enduire la tête d'huile était un signe de faveur (Psaumes 23:5). Les chefs d'Éphraïm traitèrent avec considération les soldats judéens qu'ils avaient capturés en les enduisant d'huile et en les ramenant à Jéricho, selon la recommandation du prophète Oded (2 Chroniques 28:15). L'Admirable Esprit des vivants (YaHWeH Elohim) menaça de causer une pénurie d'huile corporelle en signe de condamnation (Deutéronome 28:40). S'abstenir de se frotter le corps avec de l'huile était considéré comme un signe de deuil (2 Samuel 14:2; Daniel 10:2-3). Enduire d'huile la tête d'un invité était tenu pour un geste d'hospitalité et de politesse, ce qu'indiquent les paroles de Jésus à propos d'une certaine femme qui lui enduisit les pieds d'huile parfumée. — Luc 7:38,46.

Jésus recommanda à ses disciples de s'enduire la tête d'huile et de se laver le visage quand ils jeûnaient, afin d'avoir une apparence normale et de ne pas faire étalage de dévotion ou de mortification comme le faisaient les chefs religieux juifs hypocrites qui cherchaient à faire impression. — Matthieu 6:16-17.

Jacques parle d'une «friction d'huile» (au sens spirituel) au nom de l'Admirable Esprit des vivants (YaHWeH Elohim), en faveur de ceux qui sont spirituellement malades, et dit que c'est la procédure qui s'impose lorsque quelqu'un a besoin d'une aide spirituelle. Jacques parle bien de maladie spirituelle, ce qu'indiquent les expressions suivantes: «Qu'il appelle à lui les anciens de la congrégation», et non des médecins, et: «S'il a commis des péchés, il lui sera pardonné.» (Jacques 5:13-16). Jésus fait de ce geste une application au plan spirituel quand il conseille à la congrégation de Laodicée de «lui acheter un collyre pour se frotter les yeux, afin qu'elle puisse voir» (Apocalypse 3:18), mais l'original grec de ce passage est beaucoup plus clair: «Je te conseille d'examiner devant moi mes épreuves, pour fructifier et être vêtu de ma justice, afin que l'évidence de ta disgrâce ne se manifeste point, et d'éclaircir ta perception.» (Bible de Machaira 2016).

 

L'onction sacrée

Lorsqu'une personne était ointe d'huile, l'huile était versée sur sa tête (de la même façon que l'eau est versée sur la tête lors du baptême) et on la laissait couler sur sa barbe et jusqu'au col de ses vêtements (Psaumes 133:2). Dans les époques de l'histoire biblique, tant les Hébreux que certains non-Hébreux oignaient cérémoniellement leurs chefs d'État. Cela constituait la confirmation de leur nomination officielle à la fonction (Juges 9:8,15; 1 Samuel 9:16; 2 Samuel 19:10). Samuel donna l'onction royale à Saül après que Dieu eut signifié qu'il avait choisi Saül (1 Samuel 10:1). Il semblerait que David fut oint comme roi en trois occasions différentes: une fois par Samuel, plus tard par les hommes de Juda, et finalement par toutes les tribus (1 Samuel 16:13; 2 Samuel 2:4; 5:3). Aaron fut oint après sa nomination à la fonction de grand prêtre (Lévitique 8:12), un type de Christ qui fut oint comme notre Souverain Sacrificateur. Ensuite, il fut fait aspersion d'une partie de l'huile d'onction et du sang des sacrifices sur les vêtements d'Aaron et de ses fils, mais Aaron fut le seul à avoir de l'huile versée sur la tête. — Lévitique 8:30.

On oignait aussi des choses vouées pour être sacrées. Jacob prit la pierre sur laquelle sa tête avait reposé quand il avait eu un rêve inspiré, la dressa en colonne et l'oignit, ce qui signalait le caractère sacré de l'endroit; en outre, il appela ce lieu Béthel, ce qui signifie «Maison de Dieu» (Genèse 28:18-19), nous indiquant que l'onction est la présence même de l'Esprit des vivants. Peu de temps après, l'Admirable (YaHWeH) parla du fait que la pierre avait été ointe (Genèse 31:13). Dans le désert du Sinaï, sur l'ordre de l'Admirable (YaHWeH), Moïse oignit le tabernacle et son mobilier, indiquant que c'étaient des choses saintes, vouées au service de la divinité. — Exode 30:26-28.

Il y avait des cas où une personne était considérée comme ointe parce qu'elle avait été établie par Dieu, même si aucune huile n'avait été mise sur sa tête. Ce principe fut démontré lorsque l'Admirable (YaHWeH) demanda à Éliya d'oindre Hazaël comme roi sur la Syrie, Yéhou comme roi sur Israël, et Élisha comme prophète à la place de lui-même (1 Rois 19:15-16). Le récit des Écritures montre ensuite qu'un des fils des prophètes associés à Élisha oignit Yéhou de manière bien réelle avec de l'huile, pour qu'il soit roi sur Israël (2 Rois 9:1-6). Mais nulle part il n'est dit que quelqu'un ait oint d'huile Hazaël ou Élisha. Moïse fut appelé un Christ, ou Oint, alors qu'il ne fut pas oint d'huile, parce qu'il fut établi par l'Admirable (YaHWeH) pour être son prophète et son représentant, le conducteur et le libérateur d'Israël (Hébreux 11:24-26). Un autre cas marquant est celui du roi de Perse Cyrus, à propos de qui Ésaïe avait prédit que l'Admirable (YaHWeH) se servirait de lui comme de son oint (Ésaïe 45:1). Cyrus ne fut pas réellement oint d'huile par un représentant de l'Admirable (YaHWeH), mais parce qu'il fut établi par l'Admirable (YaHWeH) pour effectuer une certaine tâche, il pouvait être qualifié d'oint.

Dans la Loi qu'il donna à Moïse, l'Admirable (YaHWeH) prescrivit la formule de l'huile d'onction. Elle était d'une composition spéciale, comprenant les meilleurs ingrédients: myrrhe, cinnamome odorant, roseau odorant, casse et huile d'olive (Exode 30:22-25). Préparer ce mélange et l'utiliser pour un quelconque usage ordinaire ou interdit était un crime capital (Exode 30:31-33). Symboliquement, cela démontrait l'importance et le caractère sacré d'une nomination à une fonction qui avait été confirmée par l'onction avec l'huile sacrée.

Réalisant de nombreuses prophéties des Écritures hébraïques, Jésus de Nazareth se révéla être l'Oint, l'Admirable (YaHWeH) Lui-même sous une forme corporelle et put à bon droit être appelé Messie, ou Christ, c'est-à-dire l'Élu, celui qui est choisi pour le rachat de ses élus, deux titres qui renferment cette idée (Matthieu 1:16; Hébreux 1:8-9). Au lieu d'être oint littéralement avec de l'huile, il fut oint de l'Esprit de l'Admirable (YaHWeH) (Matthieu 3:16): «Et quand Jésus eut été consacré, il se retira aussitôt se distançant de l'eau; et à l'instant le caractère de la divinité suprême se manifesta en lui, et Jean vit la Sainte Présence de L'ESPRIT DES VIVANTS s'humilier comme une colombe qui s'incline et apparaissant sur lui.» (Bible de Machaira 2016). C'est ainsi que l'Admirable (YaHWeH) l'établit Roi, Prophète et Grand Prêtre, et c'est pourquoi il fut appelé l'Oint de l'Admirable (YaHWeH) (Psaume 2:2; Actes 3:20-26; 4:26-27; Hébreux 5:5-6). À Nazareth, la ville où il avait été élevé, Jésus fit état de cette onction quand il s'appliqua la prophétie d'Ésaïe 61:1, où figure cette phrase: «l'Admirable (YaHWeH) m'a oint.» (Luc 4:18). Dans les Écritures, Jésus Christ est le seul à posséder une onction conférant les trois fonctions: Prophète, Souverain Sacrificateur et Roi. Jésus fut oint avec «l'huile d'allégresse plus que [ses] associés». (Les autres rois de la lignée de David.) C'est parce qu'il reçut l'onction directement de l'Admirable (YaHWeH), non avec de l'huile, mais avec l'eau du baptême versé sur Lui comme l'huile et confirmé par l'Esprit Saint, non pour une royauté terrestre, mais pour une Royauté Céleste couplée à la fonction de Grand Prêtre qui s'offrit Lui-même comme sacrifice pour les péchés de ses élus seuls. — Hébreux 1:9; Psaumes 45:7.

Comme Jésus, ses disciples qui ont été engendrés de l'Esprit et oints par l'Esprit Saint peuvent être qualifiés d'oints (2 Corinthiens 1:21): «Or, celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c'est L'ESPRIT DES VIVANTS. Qui nous a aussi marqués de son sceau, et nous a donné dans nos cœurs les sommes de sa Sainte Présence.» De même qu'Aaron fut personnellement oint comme chef de la prêtrise, mais qu'il ne fut pas versé d'huile sur la tête de ses fils de manière individuelle, de même Jésus fut oint personnellement par l'Admirable (YaHWeH) qui réside en Lui comme sa nature divine, et tous les membres de son Corps reçurent l'onction de manière collective (Actes 2:1-4,32-33). En d'autres mots, chaque chrétien authentique reçoit l'onction de Christ à sa conversion puisqu'il est instantanément assimilé à son Corps (1 Corinthiens 12:12-13), c'est ce qui fait que nous sommes des Christ-tiens, des oints de Christ. Ils reçurent de cette façon, tout comme nous, une nomination divine pour être rois et prêtres avec Jésus Christ dans les cieux (2 Corinthiens 5:5; Éphésiens 1:13-14; 1 Pierre 1:3-4; Apocalypse 20:6). L'apôtre Jean indiqua que l'onction par l'Esprit Saint que les chrétiens reçoivent lors de leur conversion, les enseigne dans la Vérité (1 Jean 2:27) que JÉSUS est la seule Personne en Dieu puisqu'il est Dieu manifesté dans la chair comme l'enveloppe visible du Père invisible qui demeure en Lui. Celui qui n'est pas dans la Vérité n'est pas de Christ (l'Oint, le Messie) mais de l'Antichrist (1 Jean 4:1-3). Elle les mandate et les qualifie en vue du ministère chrétien de la nouvelle alliance. — 2 Corinthiens 3:5-6.

L'Admirable (YaHWeH), le Seigneur Jésus, porte beaucoup d'amour et d'attention à ses oints et veille attentivement sur eux (1 Chroniques 16:22; Psaumes 2:2,5; 20:6; 105:15; Luc 18:7). David reconnut que c'était Dieu qui choisissait et qui établissait ses oints et que c'était Dieu qui les jugerait en Christ. Lever la main pour faire du tort aux oints de l'Admirable (YaHWeH) ou à quelqu'un qu'il établit provoque le courroux de l'Admirable (YaHWeH). — 1 Samuel 24:6; 26:11,23.


Marque de commerce © 1999-2018 GoDieu.com - Tous droits réservés