Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
243 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Orgueil et défiance-07


mai 13, 2015 par GoDieu

 

Une fausse voie de salut

Le cœur de l'homme est incurable dans le sens où il est tortueux dans ses relations charnelles et spirituelles, et capable des pires atrocités et faussetés pour arriver à ses fins. Et il n'est pas nécessaire d'aller bien loin pour s'en rendre compte, nous n'avons qu'à regarder dans nos propres cœurs et d'être honnête envers soi pour réaliser que tout est là et que nous sommes tous des adversaires de l'Esprit de Dieu. L'homme peut faire aussi de bonnes choses, considérées comme telles aux yeux des autres, car n'oublions pas, il a mangé le fruit de la connaissance du bien et du mal. Mais ce qui est bien aux yeux de l'homme n'est pas nécessairement bien aux yeux de Dieu. En fait, tout ce que l'homme peut produire de son imagination, de ses désires, de ses choix, de ses œuvres, ne valent absolument rien, il ne peut racheter le prix de sa chute qui le retient dans la mort: «Ils se confient en leurs biens, ils se glorifient de l'abondance de leurs richesses. Mais l'homme ne saurait racheter son frère, ni payer à Dieu sa rançon. Car le rachat de leur âme est trop cher, et il ne se fera jamais, pour qu'ils continuent de vivre à perpétuité, et qu'ils ne voient point le tombeau.» (Psaumes 49:6-9). De toute façon, qu'on le veuille ou non, les faits sont là: nous sommes, au sens biblique du terme, tous des pécheurs perdus pour l'éternité, sauf que de toute éternité Dieu en a choisi quelques-uns pour le salut éternel et délaissé le reste pour la perdition éternelle. En d'autres mots, Dieu est celui qui détermine qui va être sauvé et qui va être perdu, certains sont inclus dans la grâce souveraine et d'autres en sont exclus, ce qui veut dire que Dieu est le Souverain absolu sur toutes choses. Est-ce donc une chose si terrible que de l'admettre? mais le cœur est tellement endurci que nous ne pouvons le voir. Or il n'y a pas de salut possible sans la reconnaissance de ce fait, il nous faut donc absolument une intervention divine: «Et ceux qui l'entendaient dirent: Et qui peut être sauvé? Et Jésus leur dit: Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.» (Luc 18:26-27).

Le problème de nos jours est que les prétendus chrétiens ont tous été séduits dans une fausse voie de salut et s'imaginent que la nature humaine n'est pas si corrompue que cela, et qu'elle détient encore des bonnes qualités et capacités pour plaire à Dieu, qu'elle peut même contribuer à son salut et sa sanctification par ses choix, ses efforts, ou ses œuvres, et renaître par une décision personnelle de sa volonté qui est esclave de la chair et du péché. En fait, selon ces déformateurs, dire autrement serait un affront à la dignité humaine. Une telle notion est une déviation sérieuse par rapport à la vérité des Saintes-Écritures, c'est le même vieux jeu qui se produisit dans le Jardin d'Éden.

La définition que nous venons de voir ne vous convient peut-être pas, vous préférez dire qu'il n'y a personne de parfait. Mais à quoi bon masquer la réalité des faits? Plusieurs sont passés maîtres dans l'art de redéfinir les concepts dans le but de soulager notre sens de responsabilité. Par exemple, une sexologue bien connue, a déclaré dernièrement à la télévision, que la notion d'adultère était dépassée. Pour elle, la fidélité dans le couple ne consiste pas à ne jamais tromper l'autre, mais plutôt à être assez transparent pour le lui dire. Ainsi, selon elle, l'amour et le mariage n'exigent pas nécessairement l'exclusivité sexuelle, mais que la fidélité s'exprime par la transparence des conjoints qui permet d'admettre à l'autre ses activités secrètes. Très séduisant n'est-ce pas? Mais il y a un problème avec un tel raisonnement en ce qu'il ne tient pas compte des blessures occasionnées aux victimes. Il sert plutôt à justifier le libertinage de ceux qui ont perdu le contrôle de leur sexualité. Ainsi, voulant ignorer le vrai problème, on renvoie la balle dans le camp des victimes en tentant de leur faire croire que c'est leur attachement au concept de l'exclusivité sexuelle qui est au centre du litige. Donc, l'adultère est normal, il n'a rien à voir avec l'amour, et ce sont les victimes qui se font eux-mêmes du mal en refusant d'évoluer en ce sens. C'est ainsi que l'on parvient à maquer habilement les faits.

Voilà le drame de l'homme: son cœur est tortueux par-dessus tout. Nous arrivons trop facilement à justifier nos errances et trouvons aisément des paroles pour expliquer nos comportements les plus fous. Bien qu'il soit facile de se perdre dans ce genre de raisonnement, il arrivera tôt ou tard un moment où la réalité de notre condition nous rebondira en pleine figure. Notre travail nous permet d'être continuellement en contact avec des gens qui, après avoir volontairement adopté ce type de raisonnement, se réveillent tout à coup et constatent les dommages parfois irréparables que leurs choix ont produits. Nous avons vu des torrents de larmes couler sur le visage de gens qui ont maintenant le mal de l'âme. Il est terrible le jour où l'on prend conscience de l'effroyable douleur que nous avons causée aux gens qui pourtant nous aiment. Encore plus terrible est le jour où l'on réalise que l'unique héritage qu'on en tire est la solitude et le désespoir.

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi, après s'être repenti des péchés que nous avons commis, c'est-à-dire les péchés dus à nos actions et à nos paroles, que nous avons cependant encore des problèmes spirituels avec le péché. En fait, nous cherchons toujours du coté de ce que nous avons fait ou pas, mais nous pensons peu à ce que nous sommes, c'est-à-dire à notre être intérieur, celui que Dieu regarde avec attention.

Nous n'avons pas besoin de commettre un seul péché pour que Dieu nous considère comme pécheur, car le péché est l'état normal de notre nature humaine déchue, nous sommes le péché vivant, il est notre héritage et nous le dorlotons avec soins. En effet, l'apôtre Jacques considère que ce qui sortira de notre bouche (notre langue en Jacques 3:5-12) va révéler l'état de notre cœur: il est souillé par ce qui s'y trouve. Par exemple, l'absence de réjouissance quand de bonnes choses arrivent aux autres révèle qu'une iniquité nous ferme la bouche (Psaumes 107:42). Jésus dit que ce sont surtout nos dialogues intérieurs qui nous souillent. Bien qu'ils soient la conséquence de ce que les autres nous ont fait ou dit, cela reste bien le mauvais fruit de notre cœur. Car ce ne sont pas les autres qui rendent notre cœur mauvais, mais nos propres choix issus de nos raisonnements intérieurs. Cela ne signifie pas que nous ne devons condamner et exposer les fausses doctrines, le mal et les malfaisants évangéliques, au contraire, tous les vrais chrétiens, peu qu'ils soient, sont appelés à cela.

Nous en venons à un fait irréductible, à savoir que la mouvance évangélique avec toutes ses nombreuses sectes de vipères infernales: baptistes, darbystes, adventistes, pentecôtistes, messianiques, charismatiques, etc., proclame un faux évangile. Il est indéniable que les évangéliques proclament «l'évangile du pharisien orgueilleux» et non celui de l'humble péager ou publicain: «Il (Jésus) dit aussi cette parabole, au sujet des gens persuadés en eux-mêmes qu'ils étaient justes, et qui méprisaient les autres: Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre péager. Le pharisien se tenant debout, priait ainsi en lui-même: Ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ni aussi comme ce péager; Je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que je possède. Mais le péager, se tenant éloigné, n'osait pas même lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: Ô Dieu, sois apaisé envers moi qui suis pécheur! Je vous le dis, celui-ci redescendit justifié dans sa maison préférablement à l'autre; car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé.» (Luc 18:9-14). La fausse notion du «choix de croire» nommée aussi «justification par le choix» est l'élément principal qui fait basculer les gens dans un évangile qui glorifie l'orgueil en les poussant à prendre une décision personnelle de croire en Christ pour être sauvé. Toute décision ou choix est une œuvre de la volonté dans l'expression de ses désirs, et la volonté, nous le savons d'après les Saintes-Écritures, est complètement corrompue au niveau spirituel, elle est esclave de la chair et du péché. En d'autres mots, un évangile basé sur ces principes est un faux évangile, un message de disgrâce qui mène à la ruine de l'âme pour l'éternité. L'évangile de l'orgueil évangélique qui exalte les efforts ou œuvres du croyant dans l'application de sa foi, de sa repentance, et de sa persévérance est l'évangile du salut par les œuvres déguisé sous la couverture du salut par la grâce. Cet évangile de l'orgueil qui aveugle les ignorants et les crédules, et qui maintient sournoisement la dignité humaine intacte, n'est pas une bonne nouvelle mais une méchante nouvelle pour tous et doit être exposée et condamnée ouvertement et fortement sans douceur et sans aucune pitié par tous les vrais chrétiens. Ne pas agir est d'être en sa faveur et d'être coupable pour la perte de millions d'âmes.

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés