Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
337 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Orgueil et défiance-08


mai 13, 2015 par GoDieu

 

Une transplantation de cœur

L'homme acceptera d'accomplir les rites d'une religion, de se soumettre à toutes sortes de cérémonies, mais il n'aime pas qu'on lui dévoile l'état de son cœur. À plus forte raison ne peut-il accepter de reconnaître que son cœur est mauvais et «incurable»! S'il veut bien convenir, généralement, que tout n'est pas parfait en lui, il est convaincu cependant qu'il y a de bonnes choses dans son cœur et il déploie souvent des efforts méritoires pour essayer de les mettre en valeur, pour améliorer sa vie ou celle des autres.

Dieu s'adresse à celui qui est ainsi aveuglé quant à son état, mais désire pourtant bien se conduire. Il parle à la conscience de ceux qui ne connaissent pas encore les merveilles de la grâce du salut: «Rejetez loin de vous toutes les transgressions dont vous vous êtes rendus coupables, et faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau; car pourquoi mourriez-vous, ô maison d'Israël?» (Ézéchiel 18:31). Ce n'est pas encore l'appel de la grâce réservée au Nouveau Israël, c'est-à-dire à l'Église dont le sens particulier du terme est «l'appel à renaître», indiquant clairement que l'Église n'est pas une assemblée mais une convocation à répondre à l'appel de la grâce. Dieu déclare, en quelque sorte, à celui qui espère devenir meilleur, que son cœur étant mauvais et incurable, il ne pourra faire le bien qu'avec un cœur nouveau et le Seigneur le met à l'épreuve en lui disant «fais-toi un cœur nouveau», sachant que cela est impossible à l'homme. Celui qui serait assez stupide pour prendre la décision de tenter une telle chose par sa volonté, son obéissance, ses choix, ses efforts, ses œuvres, indiquerait son ignorance et sa défiance, et récolterait la malédiction de Dieu. Même que la chose est impossible à l'homme le plus honnête et le plus décidé à plaire à Dieu. Il faut une œuvre divine, il faut la transplantation d'un nouveau cœur, et seul Dieu peut occasionner un tel miracle. Cette œuvre majestueuse de la grâce souveraine est ainsi accomplie par la Parole et l'Esprit de Dieu: «et je répandrai sur vous des eaux pures... Et je vous donnerai un cœur nouveau... et je mettrai mon Esprit au dedans de vous» (Ézéchiel 36:25 à 27; cf. Jean 3:5: «Si quelqu'un n'est né de l'eau de l'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu», voir aussi Ézéchiel 11:19). Signalons que l'expression «nouvelle naissance» signifie proprement «être d'une différente origine» et que cela est un fait accomplit en Christ depuis avant la fondation du monde (1 Pierre 1:18-21; Éphésiens 1:4-9) (voir: Nouvelle Naissance ou Différente Origine?). Avec ce cœur nouveau, Dieu est véritablement connu: «Et je leur donnerai un cœur pour me connaître...» — et craint: «et je leur donnerai un seul cœur, et une seule voie, pour me craindre tous les jours...» (Jérémie 24:7; 32:39); et ce cœur nouveau est Christ lui-même qui vient habiter en ses élus par l'Esprit de sa Sainte Présence. Comme nous savons, le cœur est le centre de notre vie, l'essence ou nature même de notre existence. Lors de notre conversion par la puissance de Dieu, Christ devient le nouveau centre de notre vie et nous recevons une nouvelle nature, celle de Christ. Par Christ l'image de Dieu est restaurée en nous pour sa gloire éternelle.

Toute la vie du croyant montrera si les affections du cœur sont dirigées vers Christ ou vers d'autres objets. Combien donc est essentielle l'exhortation si souvent rappelée: «Garde ton cœur plus que tout ce que l'on garde, car de lui sont les issues de la vie» (Proverbes 4:23). Puisque Christ lui-même est notre nouveau cœur, il est évident que «garder son cœur» signifie lui faire confiance pour nous garder dans ses voies et nous instruire dans la vérité. Notre nouveau cœur est ainsi gardé par Christ puisqu'il s'agit de sa présence en nous, nos affections seront donc concentrées sur sa Personne et les «issues» ou les «résultats» de notre vie seront à sa gloire. Une vie ruinée, des «résultats» désastreux, ne sont-ils pas la conséquence du fait que le cœur n'a pas été gardé par Christ mais par l'esprit de la chair qui est en opposition à sa gloire, ce qui fait qu'une telle personne n'est réellement pas chrétienne? Les versets qui suivent celui que nous venons de citer, dans le chapitre 4 du Livre des Proverbes, se rapportent à la marche. Certes, pour marcher fidèlement, le croyant a besoin d'être attentif à ces exhortations: «que tes yeux regardent droit en avant, et que tes paupières se dirigent droit devant toi. Pèse le chemin de tes pieds, et que toutes tes voies soient bien réglées. N'incline ni à droite ni à gauche; éloigne ton pied du mal» (Proverbes 4:25-27). Mais n'est-il pas remarquable qu'en premier lieu la Sagesse dise au fils qu'elle a engendré: «Garde ton cœur...»? Avant de regarder à nos pieds, il est nécessaire de regarder à notre cœur, et si du moins notre cœur est réellement Christ, nous serons sans inquiétudes. Toutefois il faut se garder de l'idole du Christ évangélique conçu dans l'imagination des membres de ces sectes, car le faux Jésus des évangéliques est une disgrâce qui mène à la ruine.

Ne nous fions donc pas aux apparences! Nous nous en contentons trop souvent. Elles en trompent un grand nombre qui s'imaginent être chrétiens mais ne tromperont jamais Celui qui regarde au cœur. Le vrai christianisme n'est pas fait d'apparences et ne s'en satisfait pas: «L'homme regarde à l'apparence extérieure, et l'Éternel regarde au cœur» (1 Samuel 16:7). C'est à Dieu que nous avons affaire et, avant tout, c'est devant Lui qu'il faut marcher avec un cœur droit, et cela se fait par la puissance et la direction de l'Esprit de Dieu qui habite en ses élus. Un chrétien fidèle hait ce que Dieu hait et aime ce qu'Il aime. Pour le réaliser pratiquement, il rencontre deux obstacles, l'un extérieur, l'autre intérieur: le monde et son propre cœur. Le monde n'est pas toujours hostile, il présente ce que le cœur convoite et désire; il offre parfois un caractère attirant; mais celui dont le cœur est attaché à Jésus le considérera — quel que soit l'aspect qu'il revête — comme le monde qui a rejeté Christ et l'a crucifié. Notre cœur naturel est toujours le même, car la chair est toujours en nous et son caractère n'a jamais changé et ne changera jamais. Aussi avons-nous besoin de demander sans cesse: «Sonde-moi, Ô Dieu, et connais mon cœur...» (Psaumes 139:23-24). Dieu seul connaît notre cœur, nos pensées les plus secrètes, les mobiles de nos actes, et peut nous arrêter s'il y a en nous «quelque voie de chagrin» et nous conduire «dans la voie éternelle».

Pour le faire, Il nous discipline. Alors qu'Israël allait atteindre le pays de la promesse. Moïse lui déclara: «Et tu te souviendras de tout le chemin par lequel l'Éternel, ton Dieu, t'a fait marcher ces quarante ans, dans le désert, afin de t'humilier et de t'éprouver, pour connaître ce qui était dans ton cœur, si tu garderais ses commandements ou non.» (Deutéronome 8:2). Non pas que nous devons nous soumettre à la loi et obéir aux commandements, car nous ne sommes plus sous la loi mais sous la grâce, mais que nous devons apprendre à faire confiance à Christ pour toutes choses dans notre vie. Dans un désert, il n'y a ni chemin ni ressources. Ce monde est tel pour le croyant. Mais sa conscience est éveillée par l'Esprit de Christ et il réalise que Dieu y a pour lui un chemin et des ressources mises à sa disposition. Ce sont les soins variés de sa grâce! — La discipline en fait partie. Elle est dispensée pour manifester l'état de notre cœur! La discipline que Dieu nous envoie a donc un autre résultat: elle nous conduit à nous confier à Christ, elle nous le fait désirer de tout notre cœur et nous donne l'amour de la vérité.


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés