Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
380 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1531Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Parabole de la pomme-1


mai 21, 2019 par GoDieu

 

Parabole de la pomme

L'enfant, la pomme et le pochard

Lors d'une belle journée ensoleillée, j'étais avec un ami sur la place du grand marché où des fermiers, des cultivateurs, des agriculteurs et des artisans de toutes sortes vendaient leurs produits. Dans le va-et-vient achalandé des passants, je remarquais une femme avec son fils de cinq ans, qui s'approchaient de la table d'un vendeur en admirant les fruits qui s'y trouvaient. D'un regard particulièrement diligent, la mère prit un petit panier de pommes et paya le vendeur sans argumenter sur le prix, puis le donna à son fils en lui disant:

«Prend et mange.»

Je réalisai rapidement qu'il s'agissait d'une mère consciencieuse qui cherchait à instruire son fils dans les choses simples de la vie. Le jeune garçon prit le panier et regardant les pommes attentivement, en choisi une d'entre toutes celles qui s'y trouvaient. Au même moment, un passant, un vieux pochard d'une puanteur à faire vomir, intrigué par l'action du jeune homme et se croyant intelligent, se pencha vers lui et dit:

«Si tu choisis une seule pomme, toutes les autres vont pourrir car c'est la nature du fruit de pourrir.»

Le jeune garçon, craignant cet étranger répugnant, se réfugia à côté de sa mère en lui disant:

«C'est ma pomme, elle est à moi, je l'ai choisi d'entre toutes les autres qui sont aussi à moi, si le reste pourrissent ce ne sera pas naturellement mais à cause que je le veux car je les ai rejetés, mais toi tu sens la pourriture!»

La mère, touchée par la simplicité et la sagesse de son enfant, dit au vieux pochard:

«Laissez mon fils tranquille avec vos idioties mensongères»,

et elle le chassa puis le rapporta aux autorités qui l'arrêtèrent et le jetèrent en prison. Alors se tournant vers son fils et d'un grand sourire elle lui dit:

«Tu as bien répondu à cet étranger et tu as appris une leçon très importante que tu n'oublieras jamais, à savoir que faire un choix implique nécessairement de faire aussi une élimination, il n'y a pas de sélection sans exclusion car les deux sont inséparables comme les deux côtés d'une pièce de monnaie.»

Puis elle sortit une pièce de monnaie et la donna à son fils afin qu'il puisse se souvenir de cette expérience.

Or mon ami était un peu perplexe devant cette situation et me demanda:

«Que signifient ces choses?».

Alors je lui dis:

«J'ai plusieurs pommiers sur mes terres qui produisent des fruits exquis. Au temps de la récolte, un de mes ouvriers m'apporte un panier plein de pommes. J'en choisis quelques-unes et je jette le reste dans le bac à composte.»

Or il me dit:

«Mais pourquoi jeter le reste de ces pommes, ne sont-elles pas pareilles aux autres que tu as gardé?»

Alors je répondis:

«Ne m'est-il pas permis de faire ce que je veux avec ce qui m'appartient? Si j'en ai gardé quelques-unes pour faire une bonne tarte aux pommes et que je rejette le reste, cela est mon droit et me regarde.»

Alors l'employé me répondit:

«Tu as raison patron, elles sont à toi et tu peux en faire ce que tu veux, et tu connais plus que tous ce qui va arriver aux pommes choisies et aux pommes rejetées. Le choix t'appartient à toi seul.»

La signification de cette petite histoire est que la sagesse d'un jeune enfant surpasse souvent celle d'une personne éduquée et ivre de connaissances insensées, qui se révèlent généralement comme étant de l'ignorance crasse et de la stupidité abjecte digne des plus grands imbéciles sur la face de la terre. Pour un grand nombre la simplicité est trop complexe à leur entendement. Ayant le crâne bourré de toutes sortes de principes, ils sont devenus constipés intellectuellement et n'en comprennent rien. Se croyant intelligent ils sont devenus fous, et leur raisonnement traîne dans la boue excrémentielle de leurs préceptes. Mais dans sa simplicité l'enfant dépend de sa mère, comme le disciple véritable dépend de Christ. Ainsi il est écrit: «En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi...» (Matthieu 11:25-26); ou comme nous voyons dans une traduction basée strictement sur les originaux: «En ce temps-là Jésus, prenant la parole, dit: Je te loue, ô Père, Souverain du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux obstinés et aux rusés, et que tu les as révélé à ceux qui sont discrets. Oui, mon Père! Cela est ainsi, parce que tu l'as trouvé bon.».

Voici la preuve de ce que je parle. Longtemps passé, il y a environs une vingtaine d'années de cela, j'avais à cœur d'instruire mon cousin nouvellement converti à Christ dans les dangers de fréquenter des églises dites locales et sur les nombreuses fausses doctrines qui s'y trouvent. À ce temps il y avait plusieurs différentes églises dans la région de Hull et Gatineau où nous habitons: Baptiste, Darbyste, Pentecôtiste, Luthériennes, Réformée, ainsi que plusieurs différents groupes de maison. La meilleure manière d'instruire quelqu'un est de lui faire voir de ces propres yeux et d'entendre de ces propres oreilles, ce qui se produit dans une situation active qui lui donne une aperçue de l'expérience afin qu'il puisse l'évaluer équitablement. Puisque je connaissais très bien depuis de nombreuses années toutes ces églises et groupes, et presque tous les gens qui s'y réunissaient, j'amenai mon cousin visiter tous ces endroits une fois par semaine aux moments qu'ils tenaient des réunions de prières, ce qui me servit en même temps d'avoir un témoin fidèle des faits. Avant d'entrer dans une église je lui disais exactement ce qui était pour se produire et de l'attitude des gens face à notre présence parmi eux, et cela ne manquait jamais d'arriver tel que je lui avais déclaré. J'ai gardé l'église Baptiste de la secte Alexanianne du Québec pour en dernier, pour des raisons que vous allez connaître. Dans les pauses café ou après les réunions, les gens discutaient avec nous soit de doctrines ou de prophéties dans l'Apocalypse et j'étais sévèrement attaqué par des personnes obstinées qui proclamaient la liberté de conscience et l'amour de Dieu, tel que je l'avais exactement prédit en détails à mon cousin. Je me suis moi-même exposé à ces agressions virulentes sans même dire aucun mot sur mes convictions, sauf de mentionner parfois que je n'étais pas d'accord, afin que mon cousin puisse apprendre et comprendre la réalité des dangers dans ces milieux malsains à prétentions chrétiennes. Nous avons été témoins de l'hypocrisie et du légalisme chez les Darbystes; de l'arrogance et de la prétention chez les Pentecôtistes; de l'idolâtrie intellectuelle chez les Réformés; de la tiédeur œcuménique chez les Luthériens; mais les Baptistes ont été les pires de tous où nous avons trouvé une telle absurdité et une telle duplicité insidieuse qui ne se voit ailleurs sous le soleil.

Avant d'aller plus loin, je dois mentionner, pour mieux vous positionnez dans cette histoire, que ma conversion à Christ eut lieu au début de l'automne de l'an 1974 et que ce fut littéralement un miracle. Sans entrer dans les détails de mon ancienne vie pour ne pas glorifier le péché, il suffit de dire que l'Esprit de la Sainte Présence de Christ est entré en moi comme un fleuve d'eau vive au moment même que je commençais à lire la Bible, la version anglaise de la King James. Disons figurativement, pour demeurer dans le contexte de ce document, que j'ai mangé la pomme qui m'a été donnée par le Seigneur Jésus. Je n'avais jamais vu une Bible de ma vie quoique j'avais entendu parler de l'existence d'un tel livre. Lorsqu'un ancien ami de Toronto vint me visiter pour une fin de semaine, il m'en laissa une en cadeau avant de partir. Immédiatement après son départ, je me mis à feuilleter ce livre étrange et mystérieux, mais je ne pouvais m'y trouver car je n'en connaissais rien. Une idée me vint à la tête que j'avais finalement la vie de Jésus entre mes mains et je voulais la connaître. J'en avais entendu parler comme tous bons catholiques, mais j'avais ici de l'information de première main pour vérifier par moi-même ce que j'avais entendu parler de Lui. Donc j'ouvrit Le Livre au hasard ou plutôt par «Dieucidence» et j'ai tombé sur les passages de 1 Jean 1:1-5 qui me disaient: «CE qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie; (Car la vie a été manifestée, et nous l'avons vue, et nous en rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père, et qui s'est manifestée à nous;) Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, afin que vous ayez communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec Jésus-Christ son Fils. Et nous vous écrivons ces choses, afin que votre joie soit parfaite. Or, le message que nous avons reçu de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'en lui il n'y a point de ténèbres.» Or je fus complètement stupéfait, entièrement époustouflé de voir que la Parole de Dieu s'adressait à moi directement. J'étais comme frappé par une massue en plein front par une main invisible qui mettait sa marque sur moi. Je ne peux en expliquer la merveille tellement elle était grande. Je fus comme enveloppé de toute part par une lumière glorieuse qui éclairait mon cœur et mon esprit. À ce moment ce fut comme si le dessus de ma tête s'ouvrait comme un livre et que des fleuves d'eau vive me remplissaient à déborder. Vous ne pourriez-vous imaginer la joie que j'avais à cet instant, je fus comme transporté au ciel dans la présence même du Seigneur Jésus. Je me suis donc mis à lire ce livre extraordinaire et je ne pouvais plus cesser de lire, je lisais jour et nuit sans arrêter, sauf pour mes besoins naturels et je continuais même à lire dans mes rêves de la nuit jusqu'à mon réveil le matin pour continuer à lire toute la journée jusqu'à la nuit suivante lorsque tout recommençait à nouveau. Je fus complètement saturé de la Parole de Dieu, imprégné complètement de son contenu prodigieux. Je me rappelle qu'à un certain point, j'ai pris la chambre d'un de mes fils et que je m'y enfermai pour jeûner et prier pendant trois jours et trois nuits. Je donnai ainsi ma vie au Seigneur pour qu'il fasse de moi ce qu'il veut. Lorsque je suis sorti de la chambre, je n'étais littéralement plus le même, et je brillais d'une lumière divine inexplicable. Ma femme ayant vu cela fut convertie le soir même. Quelle joie et quelle merveille de se trouver les deux ensembles dans une nouvelle vie.

Les premiers six mois de ma vie chrétienne était comme la fête d'une noce céleste, d'une alliance divine et suprême inimaginable. Je mangeai littéralement le pain du ciel et j'en voulais plus tellement ma faim était grande. Je contacta mon ami à Toronto pour lui partager ces choses, et il me fit parvenir deux livres dans un but de satisfaire ma faim de tout ce qui a rapport avec la Parole de Dieu: la Systematic Theology (Théologie Systématique) de Augustus Strong et la Systematic Theology (Théologie Systématique) de Louis Berkof. Je me suis mis à étudier la théologie comme un homme affamé qui n'aurait pas mangé depuis plusieurs années. Depuis ce temps je poursuis encore mes études sur tous les sujets de la Bible et de la foi chrétienne, et j'ai écrit de nombreux livres sur les enseignements de la Parole de Dieu qui exposent le christianisme contrefait moderne pour ce qu'il est. Ce fut le début de ma nouvelle vie en Christ et tout changeait en moi d'une façon progressive pour me former en un nouvel homme. Mais comme tous chrétiens sincères le savent, on demeure sur la montagne de la gloire que pour peu de temps afin de recevoir la révélation de la Sainte Présence de Christ, par après il nous faut descendre dans la vallée de l'humiliation où il y a des troubles et des conflits de tous genres, car il est nécessaire que la foi soit purifiée par des épreuves, ce qui contribue à notre formation, et cela dure toute une vie. J'ai eu de grandes difficultés et j'ai fait quelques rechutes dans les années qui suivirent, mais le Seigneur est fidèle et me releva de nouveau à la gloire de son Nom. Tous les conflits et les épreuves que j'ai subies ont contribué à ma formation de soldat de Christ, car j'avais été désigné de depuis avant la fondation du monde au combat pour la vérité. Je ressentais en moi un besoin incompréhensible pour de la communion fraternelle et de là les conflits et les épreuves ne tardèrent point à se manifester. Ayant encore très peu de discernement, je regardais dans le bottin téléphonique pour trouver une église, ou du moins ce que je pensai être une église à ce temps, et je contactai un pasteur Baptiste du nom de Jacques Alexanian pour demander un rendez-vous afin d'avoir de l'information sur son groupe de rencontre. Loin de moi de savoir à ce moment qu'il s'agissait d'une secte et que cet homme était un manipulateur professionnel dangereux. Au début tout allait bien, après quelques questions rudimentaires et que je lui ai donné des réponses qui satisfaisaient à sa théologie subversive, il demanda de rencontrer ma femme et mes enfants et m'invita à assister à une de ses réunions. Je m'y suis rendu la semaine d'ensuite et il me présenta aux gens qui s'y trouvaient. Ce fut ce qui est nommé dans les sectes «le Love Bombing» («bombardement d'amour»), une intense démonstration d'amour ou d'affection de la part d'un groupe envers un individu qui sert à désamorcer sa méfiance afin de pouvoir en faire un pantin. Mais les choses ne se passaient point exactement comme il voulait. J'étais habitué à vivre sur la rue dans le crime et la violence et je ne tolérais pas qu'une personne me pile sur les pieds et encore moins d'essayer de me manipuler. J'ai été aussi pour longtemps un instructeur et un combattant dans les arts martiaux, et j'ai été aussi dans la réserve militaire du pays où j'ai appris à survivre dans des situations extrêmement dangereuses. Mais ce que j'ai appris en Christ surpassait de loin tout cela. Dans ma nouvelle vie en Christ, le Seigneur a souvent utilisé mon ancien caractère à son avantage pour me sortir d'embarras fâcheux et pour proclamer la vérité sans la crainte d'aucun homme. Toutefois je n'agissais pas exactement de la même façon que j'agissais auparavant, car j'étais plus pondéré et consciencieux mais j'avais encore beaucoup à apprendre.

Dans les sept années que j'ai passé avec la secte Baptiste, ce fut que conflits sur conflits au niveau des doctrines, et du fait que je ne pouvais plus tolérer que ce pasteur et ses assistants manipulent les gens avec la Parole de Dieu. Je m'y opposai donc ouvertement devant toute l'assemblée et cela à plusieurs reprises. Le pasteur avait tenu une réunion close avec ses assistants afin de prier pour ma mort, ce qui est du jamais vu dans une église supposément chrétienne qui proclame hypocritement l'amour de Dieu. Puis sournoisement il a été voir ma femme pour l'inciter à la séparation, ce qui aurait détruit ma famille. Mais ma femme est beaucoup plus sage qu'il le pensait et refusa sa proposition odieuse et malicieuse. Il se mit donc à salir mon caractère à cause que je l'avais affronté face à face devant tous les membres de son église lors d'une réunion spéciale dans laquelle des invités d'autres églises de son association étaient présentes. Je l'ai accusé devant tous d'être le plus grand manipulateur que j'ai jamais connu de toute ma vie. La tension était extrême, l'air devint glacial, on aurait pu la couper avec un couteau si cela était possible. À la sortie de l'église après le culte, il se tenait à la porte comme d'habitude pour saluer les gens d'un regard hypocrite. Lorsque vint mon tour et qu'il s'approcha de moi, mon système d'auto-défense entra en jeu automatiquement et je le poussai violemment dans un mur, combattant en moi-même pour garder le contrôle sur ma colère afin ne pas laisser la rage s'emparer de moi. Quelques temps par après un ancien Baptiste de cette même église, terrorisa ma femme et mes jeunes enfants et tenta de m'assassiner avec un fusil haut-calibre dans un guet-apens sur l'autoroute. Le Seigneur a intervenu miraculeusement pour me protéger, car autrement je ne serai pas ici pour en parler et je n'entrerai pas dans les détails de ce qui est arrivé pour protéger les innocents dans cette histoire déplorable. Celui-ci est mort par après d'une façon affreuse causée par la maladie du SIDA. Ce fut le début d'une guerre spirituelle qui se terminera seulement à l'apparition finale de Christ en ce monde de ténèbres. Les Baptistes se croyaient en sécurité car personne n'avait jamais osé parler contre ce nid de vermines insalubres, mais cela a changé dans le cours des années qui suivirent. Même que récemment plusieurs pasteurs Baptistes au Québec ont été arrêtés par la police pour viols d'enfants, pour intimidation, et pour escroqueries, desquels le porc Baptiste, Mario Monette, qui publia la Bible Ostervald 2014-2018, a été condamné avec sa femme pour avoir battu des enfants dans une période de plus de quarante ans, en plus d'avoir intimidé les parents sa porcherie Baptiste d'agir de la même façon. Les autorités lui ont finalement mis la main au collet après plusieurs plaintes des membres de son église, dont quelques-uns étaient en contact avec moi me demandant quoi faire. La justice de Dieu fini toujours par atteindre les réprouvés en ce monde ou en l'autre, aucun ne peut y échapper.

Maintenant vous comprenez pourquoi j'ai gardé l'église Baptiste en dernier pour instruire mon cousin dans le danger des sectes dites chrétiennes. Arrivé à la porte de cette église maudite et après avoir avisé mon cousin de ce qui était pour se produire avec exactitude, nous descendirent au sous-sol où leur réunion de prière avait lieu. Sans dire un mot on s'est assis dans leur cercle, les regards effarés se portant sur nous. Mais personne ne disait rien, aucun n'osait parler et tous regardaient le pasteur, craignant ce qui était pour arriver, car j'avais déjà mis ce nouveau pasteur à sa place longtemps passé avant qu'il s'engage dans son ministère d'imposteur. Immédiatement cet énergumène, rempli de crainte, se leva et alla appeler son frère qui est aussi pasteur pour avoir de l'aide avec cette situation potentiellement explosive. Ces deux pasteur, Pierre Constant et André Constant, sont deux clones de l'ancien pasteur Jacques Alexanian, surnommé aussi le pape Baptiste par ceux qui le connaissent vraiment. Il va presque sans dire que la réunion de prière fut très brève et que les gens quittèrent les lieux le plus rapidement que possible. Je n'avais même pas dit un seul mot, je faisais que regarder les gens agir. Nous avons aussi décider de partir, mais avant d'arriver à la porte de sortie je fus accosté par le pasteur André Constant qui avait reçu l'appel à l'aide de son frère. Un vrai petit baveux arrogant qui s'imaginait être le nombril du monde, mais derrière sa façade il n'était qu'un peureux et un lâche, je voyais clairement la crainte dans ses yeux et dans sa façon de s'exprimer. Néanmoins, habitué au combat, je surveillais attentivement les moindres mouvements de ses yeux et prévoyant les moindres petits gestes de son corps. Il faut être très prudent avec un hypocrite et un lâche. Je ne lui permis pas de s'approcher plus que nécessaire pour me parler, me tenant sur mes gardes et paré à l'action s'il le fallait. Alors il me dit: «Si tu veux revenir parmi nous il va te falloir passer à mon bureau», ce qui était un méchant stratagème de sa part car cela n'était pas à son avantage et le plaçait dans une position très vulnérable puisque je n'ai aucune tolérance pour de telles vipères. Seul à seul les choses auraient pu se détériorées rapidement, heureusement que mon cousin était là comme témoin et pour apaiser mon caractère de motard pour lequel je suis reconnu et respecté dans ces milieux. J'ai répondu à cet imbécile qu'il n'avait pas à craindre que je revienne parmi eux et que j'en avais aucun intérêt. Ce fut à ce point qu'il sortit la plus grande absurdité illogique en me disant: «Nous croyons ici que Dieu a prédestiné les élus au salut, mais non qu'il a prédestiné les réprouvés à la perdition.» En d'autres mots, Dieu a choisi les élus au salut mais ne veut pas exclure les réprouvés qui peuvent supposément encore être sauvés, si seulement s'ils le veulent. Le choix du salut appartiendrait donc à l'homme, selon ce réprouvé et imposteur, et non à Dieu qui en a déterminé la voie de toute éternité. Chose étrange car je n'avais jamais parlé avec ces gens de ce sujet, en plus ça faisait un grand nombre d'années que je me tenais à l'écart de ces réprouvés, j'avais quitté la ville pour la campagne depuis longtemps. Il semblerait qu'ils se tenaient au courant de mes agissements par quelques espions, ou que Satan avait soufflé cela à l'oreille de son disciple sur le moment même. De retour à notre panier de pommes et à l'enfant qui savait très bien que dans la simplicité de faire un choix, que cela implique nécessairement aussi de faire aussi une exclusion. Ainsi la sagesse est justifiée par un enfant, mais bafouée par un pasteur imbécile qui se pense intelligent.

Dire que des pasteurs imbéciles comme les frères Constant qui sont loin d'être constant dans la vérité, on fait de grandes études universitaires puis ont étudiés la théologie, la psychologie, l'herméneutique, la philosophie, les langues anciennes comme l'hébreu et le grec, et surtout la mamonlogie ou l'art de dérober les crédules et les ignorants, puisse arriver avec une telle éducation à la conclusion que faire une sélection n'implique pas en même temps de faire une exclusion, est vraiment une abomination intellectuelle et spirituelle qui est complètement absurde et illogique. Ces pasteurs de ma fesse gauche ont besoin de s'asseoir aux pieds d'un enfant pour être éduqués dans le droit chemin. Le pochard dans la Parabole de la pomme est une représentation figurative de ces pasteurs répugnants assoiffés de duplicités et dont la puanteur de leurs fausses doctrines nous porte à vomir. Les autorités sont une figure de la justice de Dieu qui va s'abattre sur eux au temps désigné. La mère consciencieuse représente l'Esprit Saint qui nous instruit dans toute la vérité, et qui nous donne le discernement nécessaire pour en reconnaître le fait. L'enfant c'est vous qui apprenez la leçon.

Ce pasteur Baptiste ne m'a pas déçu, il a agi exactement comme je l'avais prévu. Malgré ma faiblesse et mon caractère, le Seigneur avait apaisé ma colère dans la tempête, puisque je m'étais exposé à la foudre de ses ennemis pour l'instruction d'une brebis. À Lui seul appartient la vengeance. En sortant de cette pseudo-église, je demandais à mon cousin comment il avait trouvé sa dernière session de préparation pour le combat de la foi. Un seul mot sortit de sa bouche: «Intense.» Il ne l'oubliera jamais pour le restant de sa vie. Si vous pensez qu'un homme de Dieu n'agit pas de la sorte, il serait bien que vous preniez connaissance du caractère de l'apôtre Paul dans le document suivant: La révélation de l'apôtre Paul. Je combattrai la rapace Baptiste mondialement jusqu'à mon dernier souffle, et lorsque les jours de mes combats seront à leur terme, soyez assuré que le Seigneur suscitera un autre christophilien pour me remplacer, un autre soldat de Christ prendra ma place pour la gloire de son Nom. Cela, sous-entendu, que son apparition finale ne tarde pas. Les ennemis de la vérité sont extrêmement nombreux, mais n'oubliez pas que le petit David a tranché la tête du géant.

 

À Christ seul soit la Gloire

 

Source: LeVigilant.com — Jean leDuc


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés