Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
264 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1531Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Réflexions sur l'Esprit-2


février 25, 2014 par GoDieu

 


Chapitre 2


Le Saint Nébuleux

D'après une secte reconnue qui se nomme «l'Église de Dieu mondiale», recevoir le Saint Esprit implique les choses suivantes:

«Avant de nous communiquer Son Esprit-Saint, Dieu nous demande:

  1. de nous repentir;

  2. d'avoir la foi;

  3. de nous faire baptiser; et

  4. de nous faire imposer les mains.

Si une personne ne suit pas ces quatre étapes, elle ne peut pas recevoir Saint-Esprit.»

Pour les papistes de l'église Mithriaque universelle du dieu Soleil (église catholique romaine): «L'Esprit saint est donné lors du baptême et de la confirmation»; de nos jours cette fausse église proclame que le Saint Esprit est un Esprit d'amour et que «toutes les âmes, seront finalement unies dans l'amour avec Dieu», aucun ne sera donc perdu car tous seront sauvés sans exception. D'autres sectes comme le groupe pentecôtiste «Christian Assemblies International» ajoutent: «Vous devez recevoir le Saint-Esprit avec le signe du parler en langues — si vous désirez avoir la vie éternelle.» Pour certains pentecôtistes mentalement déséquilibrés, recevoir le Saint Esprit c'est recevoir une boule de feu invisible qui descend dans l'estomac puis remonte et sort par la bouche dans des sons et paroles absurdes et incohérentes qu'ils nomment le parler en langues. En ce qui concerne la secte des Mormons dans laquelle le Saint Esprit est reçu par l'imposition des mains, ces pseudos chrétiens reçoivent aussi le don des langues, de prophétie, de révélation, de vision, de guérison, d'interprétation des langues, etc.. Un Mormon déclare:

«Dans le cadre du baptême, j'ai reçu le don du Saint-Esprit, ce qui signifie que le Saint-Esprit est mon compagnon constant, tant que je reste digne».

En d'autres mots s'il est indigne ou répréhensible à cause de quelques désobéissances, l'Esprit le délaisse comme un tas de fumier. Dans une secte charismatique au Brésil, le signe de la réception du Saint Esprit est d'uriner et de déféquer dans ses culottes tout en sautant dans une extase frénétique. On ne serait même pas surpris de voir que la chasse aux démons par défécation soit pratiquée dans ces milieux d'insanités extrêmes. Tout est possible avec des dérèglements de conscience et la perte de la raison, lorsque le délire devient la vérité et que la vérité devient de la démence. Pourquoi ne pas, comme dans la secte satyrique des Saints Soûlons, recevoir le Saint Esprit en buvant une bouteille d'alcool car celle-ci est reconnue aussi comme un esprit, ils obtiendraient donc le signe évident de marcher croche en se pétant la tête sur les murs; ou encore en fumant de la sainte herbe avec le signe évident de planer au-dessus des nuages; ou en mangeant les saints champignons magiques avec le signe évident de déformation de la réalité. On pourrait ajouter de telles absurdités à l'infini. Il faut même s'étonner que les vermines charismatiques, si fiers de dire qu'ils font de plus grandes choses que Jésus, n'ont jamais été capables de marcher sur les eaux ou de s'élever dans les airs parmi les nuages, comme l'a fait Jésus. Si l'Esprit qu'ils ont reçu leur donnerait de telles capacités miraculeuses, des milliers périraient sous les eaux de leurs abominations et le reste tomberait du ciel en s'écrasant sur le pavé comme des tomates éclatées. Avec toutes les prétentions qu'ils se donnent de ressusciter des morts, ils ne peuvent même ressusciter le moindre microbe, ni encore moins guérir un mal de dents ni un mal de tête sans prendre les médicaments nécessaire. Il devient de plus en plus évident que l'Esprit qui agit dans toutes ces sectes mentionnées ici est plutôt le Saint Nébuleux d'un mysticisme enténébré, une contrefaçon occulte de l'Esprit de Dieu qui en séduit un grand nombre qui se retrouvent sur la voie de la perdition.

Dans la théologie putride des évangéliques, ce qui inclut toutes les sectes du christianisme contrefait moderne, la repentance est une condition essentielle pour recevoir le don du Saint Esprit. D'après eux sans repentance le salut est impossible. Comprenons que dans cette théologie fétide, la repentance est une faculté de la volonté humaine à changer d'avis pour choisir une nouvelle direction. Aucun évangélique ne dénierait ce point sauf de désavouer que leur théologie est fétide. Mais on rencontre de sérieux problèmes avec cette notion qu'on ne peut considérer autrement qu'abominable pour les raisons suivantes:

  1. Le cœur de l'homme est tortueux par dessus toutes choses, c'est-à-dire que sa nature humaine est entièrement corrompue et n'est aucunement digne de confiance, sa volonté est esclave de la chair et du péché et elle ne peut choisir par elle-même de faire le bien et de se tourner vers Dieu, elle est spirituellement morte et un mort ne peut choisir de se repentir. Tout ce qu'il peut faire est de demeurer immobile et de dégager une odeur déplaisante, car telle est l'odeur du péché.

  2. La Bible enseigne clairement que nous sommes sauvé par la grâce et non par la repentance, autrement on mettrait le chariot avant les bœufs et on renverserait la signification du salut, ce qu'ils ne se gênent pas de faire à leur propre perte. La grâce du salut est inconditionnelle envers les élus, autrement elle ne serait plus une grâce mais un salaire mérité et le salut serait par les œuvres.

  3. La vraie repentance, selon les Écritures, n'est pas de l'homme mais de Dieu, ce qui veut dire que les évangéliques sont des menteurs et des imposteurs qui déforment la révélation de la vérité: «Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous avez fait mourir, en le pendant au bois. Dieu l'a élevé à sa droite, comme le Prince et Sauveur, afin de donner à Israël la repentance et la rémission des péchés.» (Actes 5:30-31)

    • La Parole de Dieu est claire sur ce sujet, c'est Jésus qui donne la repentance, elle ne vient pas de l'homme ni d'aucune capacité de sa volonté, elle est uniquement de Dieu. «Alors, ayant entendu ces choses, ils s'apaisèrent et glorifièrent Dieu, en disant: Dieu a donc aussi donné aux Gentils la repentance, afin qu'ils aient la vie.» (Actes 11:18)

    • Le témoignage de la vérité est attesté par un deuxième témoin, c'est Dieu qui donne aux Gentils, les non Juifs, la repentance, elle ne vient pas de l'homme car son cœur est corrompu. Si «la repentance est envers Dieu» comme le déclare Actes 20:21 c'est qu'elle vient de Dieu et se dirige toujours vers lui, il ne peux en être autrement car elle est un don de Dieu qu'il accorde à ses élus pour la rémission de leurs péchés. En aucune façon est-elle le don de l'homme à Dieu pour justifier son prétendu «choix de croire» avec lequel il dérobe Dieu de sa gloire. «Car la tristesse qui est selon Dieu, produit une repentance à salut, et dont on ne se repent jamais; au lieu que la tristesse du monde produit la mort.» (2 Corinthiens 7:10)

    • Un troisième témoin s'ajoute pour déclarer que Dieu est celui qui donne une tristesse d'esprit par laquelle il produit la repentance dans le cœur d'une personne pour le salut de son âme. Une telle efficacité merveilleuse ne provient pas du cœur tortueux de l'homme ni de sa volonté dépravée, car tout ce qui vient de l'homme produit la mort. En d'autres mots, la repentance chez les évangéliques et toutes les sectes dites chrétiennes comme chez les pentecôtistes et les charismatiques est une fausse repentance qui produit la mort et assure leur perdition. Ajoutons que 2 Timothée 2:25 dit clairement que c'est «Dieu qui donne la repentance et qui fait connaître la vérité», cela ne viens pas de la volonté de l'homme pour qui la repentance ne serait qu'une faculté intellectuelle et émotionnelle par laquelle il peut parvenir à la connaissance de la vérité. Puisque la repentance est un don de Dieu, il est évident que son Saint Esprit doit être présent dans la personne pour la produire ou l'engendrer, c'est-à-dire que la repentance vient après la réception du Saint Esprit et non avant comme l'enseigne le christianisme contrefait moderne. La repentance fait partie des mérites du sacrifice de la croix qui nous sont attribués gratuitement par la puissance du Saint Esprit avec la foi, l'espérance, et l'amour de Dieu qui est un renoncement. La vérité des évangéliques est donc exposée comme une duplicité subtile et raffinée qui pourrait séduire les élus si cela serait possible, mais ceux qui tombent sous son charme sont plutôt les réprouvés destinés à la perdition éternelle. Leur Saint Nébuleux n'a aucune puissance sur les vrais enfants de Dieu car ils sont gardés et protégés par la Sainte Présence de Christ qui est Dieu au-dessus de toutes choses, et aucun des siens ne sera perdu.

Nous arrivons donc aux passages préférés des évangéliques pour soutenir leur fausse doctrine sur la repentance. Il s'agit de Actes 2:38-39, passages grandement abusés par les sectes chrétiennes qui en tordent constamment le sens: «Et Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour la rémission de ses péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse a été faite à vous et à vos enfants, et à tous ceux qui sont éloignés, autant que le Seigneur notre Dieu en appellera.» À première vue, une lecture superficielle semble dire que la repentance est nécessaire pour recevoir le don du Saint Esprit, mais une lecture attentive et consciencieuse nous dit le contraire. Il n'est pas question dans ces passages de recevoir le Saint Esprit par la repentance comme un don, mais de recevoir le don qui vient du Saint Esprit à savoir «la repentance» puis «la rémission des péchés», tout comme l'indique clairement le contexte immédiat. La repentance et la rémission des péchés impliquent par nécessité la présence du Saint Esprit en la personne pardonnée qui est portée par sa puissance régénératrice à regarder à la croix d'où elle reçoit tous les mérites de Christ pour le salut de son âme. Tel est le don que nous recevons du Saint Esprit. Ce don gracieux du salut est le seul signe évident de la plénitude ou baptême du Saint Esprit, en fait ce même enseignement est donné dans Actes 10:43-47 et Actes 11:13-17 d'où le sujet du don mentionné est précisément «la rémission des péchés» (10:43) et «le salut» (11:14). L'apôtre Paul reprend le même enseignement sur le don du salut en déclarant: «Car vous êtes sauvés par la grâce, par le moyen de la foi; et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.» (Éphésiens 2:8) Tous comprennent clairement que le sujet principal du don dans ce passage n'est pas Dieu mais le salut par la grâce. La structure de la phrase dans ce passage d'Éphésiens est la même que celle dans les Actes, les deux se terminent de la même façon, une par «le don du Saint Esprit» et l'autre par «le don de Dieu». Mais la théologie moderne du christianisme contrefait renverse la signification de ces passages pour donner la fausse impression que «le Don» est le Saint Esprit lui-même, ce qui n'est pas le cas. Donner une autre interprétation à ces passages est de se retrancher du pardon des péchés offert par le Saint Esprit dans une reconsidération et certitude que Jésus est le Seigneur et le Messie qui a été crucifié pour l'abolition de nos transgressions (verset 36), et de rejeter le fait que cette promesse est pour tous ceux que Dieu appellera à sa grâce (verset 39). Une telle interprétation profane le sang de l'Alliance, elle est une attaque directe au sacrifice de la croix, un reniement de Christ, une trahison hautaine et blasphématoire contre son Saint Esprit. Cela devrait être assez pour faire frémir tous les démons évangéliques, pentecôtistes, charismatiques, et autres bestioles infernales qui disent croire en Dieu, comme l'atteste l'apôtre Jacques: «Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils en tremblent.» Tout le contexte du chapitre 2 du livre des Actes est une révélation du Seigneur Jésus-Christ mort sur la croix pour nos péchés et ressuscité pour notre justification, et cette nouvelle glorieuse fut annoncée miraculeusement dans les langues de tous les peuples étrangers qui étaient présent, tel était le but unique du parler en langues authentique dans cette période transitoire entre la loi et la grâce pour la fondation de l'Église. Néanmoins nous savons qu'ils continueront à se moquer de la vérité et à tordre le sens des paroles de la grâce, car ils ne peuvent faire autrement. Le Saint Nébuleux qui les anime ne permet pas à la lumière de pénétrer ses ténèbres, il garde ses disciples jalousement en les maintenant dans une fausse espérance avec des promesses de puissances surnaturelles qui flattent leur ego et aveuglent leur conscience. Il ne faut surtout pas les déranger avec des faits, car ils se plaisent dans leurs opinions et malheur à celui qui oserait s'opposer à leurs présomptions suprêmes et divines. Les apparences sont plus importantes pour eux que la vérité, ils vivent dans un monde d'illusions créé par leurs imaginations qui témoigne de leur subjectivité. Ils sont les chrétiens de l'imaginaire avec une théologie synthétique, mystique et mythique, mais la réalité finira par les rattraper et ils ne pourront plus s'esquiver dans les fabulations de leur psychose, ils en payeront le prix. On ne se moque pas de Dieu et cela ils le réaliseront pleinement au temps désigné.


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés