Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
359 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Recevoir et donner gratuitement-1


octobre 26, 2015 par GoDieu

 

Les ravages du temps

Quel beau principe d'abnégation, de générosité, et de solidarité, n'est-ce pas? Principe soutenu par un monde de rêveurs désenchantés par des crises mondiales de plus en plus tragiques dans lequel le repli sur soi se mue très souvent en chacun pour soi. Le réflexe humain se caractérise alors par la défense de son pied-carré, de ses intérêts vitaux, et des besoins essentiels de sa famille. L'abnégation, la générosité, la solidarité, sont alors affaiblies et menacées puisque restreintes dans un corps social qui subit les ravages du temps dans lequel nous vivons, et surtout que la nature humaine déchue se plaît dans un tel contexte qui cherche à préserver son indépendance à tout prix. Face à ce constat, il est bon pour le chrétien authentique de se souvenir des paroles du Seigneur, uniquement rapportées par l'apôtre Paul: « Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir» (Actes 20:35). Ces paroles de l'apôtre, dans son message d'adieu aux anciens d'Éphèse étaient désignées pour servir de motivation dans les relations entre les disciples primitifs par le lien de la solidarité. Malheureusement l'histoire du christianisme nous témoigne que ça n'a pas toujours été le cas et plus que souvent ce fut le contraire qui primait. Ce phénomène honorable se cantonnait plutôt à l'intérieur de certaines communautés qui, malgré leurs efforts pour le préserver, se dégénéra rapidement pour devenir méprisable au plus haut point. On en voit l'embryon dans 1 Corinthiens 11:17-34. Les paroles de l'apôtre Paul au verset 17 reflètent surtout l'attitude détestable et honteuse du christianisme contrefait moderne: «Or, en ce que je vais vous dire, je ne vous loue point: c'est que vous vous assemblez, non pour devenir meilleurs, mais pour empirer».

Nous entrons dans une période où le contexte socio-économique rendra de plus en plus difficile ce bonheur de donner et cette joie de recevoir. Donner est un privilège, car pour être dans cette position, il faut au préalable avoir reçu de l'Esprit de Christ et être disposé par sa puissance à transmettre cette grâce. Certes, on ne peut donner que ce que l'on a reçu, mais il est vrai aussi qu'on a tous reçu de Christ la grâce souveraine du salut et la vie éternelle, contrairement à ce que l'on pense couramment dans les milieux qui louent les efforts de la nature humaine pour en préserver la dignité. Ne serait-ce que tous ont reçu la vie, la santé, et un esprit sain! Est-ce un hasard? Évidemment que non car le hasard n'existe pas puisque Dieu est le Souverain absolu sur toutes choses. Dans le silence profond de l'âme Dieu impose sa présence souverainement à qui il a choisi d'avance de toute éternité. De toutes façons, il n'est pas nécessaire d'être chrétien pour sourire, tendre une main, écouter, dire une parole à propos, serrer quelqu'un dans ses bras, dire un mot simple de tendresse, ou consoler un cœur blessé. Même que souvent les gens du monde agissent mieux dans leurs conduites que ceux qui se disent chrétiens, les païens ont plus de respect et de compassion pour autrui que ceux qui se disent enfants de Dieu. Quelle honte pour le Corps de Christ, il ne devrait pas en être ainsi, mais il est vrai aussi que tous ceux qui se disent chrétiens ne sont pas nécessairement de vrais chrétiens. Toutefois même parmi les chrétiens authentiques on trouve de l'indifférence car l'amour se refroidi à cause de l'iniquité qui se répand autour d'eux (Matthieu 24:12; 2 Timothée 3:1-5). Personne ne vit seul sur une île déserte, nous sommes tous en relation avec d'autres individus, nous vivons tous au sein d'une société corrompue en état de décadence morale et spirituelle qui influence notre vie, il est donc très normal pour des chrétiens authentiques d'en subir des conséquences malgré eux. Nous sommes tous encore dans un corps de chair qui demeure sous la contagion mortelle du péché, et nous devons le combattre toute notre vie par la foi ou assurance que nous en sommes délivré une fois pour toutes dans le sacrifice de Christ. En d'autres mots, nous sommes sauvés en l'Esprit qui nous habite et non en la chair en laquelle nous habitons (Romains 8:10-11). Contrairement aux gens du monde, nous avons recours à Christ pour nous délivrer de situations fâcheuses qui peuvent nous occasionner de nombreux problèmes, et pour être redresser dans la bonne voie par la puissance de la Sainte Présence qui réside en nous.

Donner est donc une disposition de cœur plus qu'une transmission de biens, mais d'un cœur nouveau issu d'une différente origine dès avant la fondation du monde, car n'importe qui peut donner mais pas n'importe qui peut donner ce qu'il a reçu de Christ qui le motive dans le don de soi. Dès lors, nous pouvons tous donner et accepter de recevoir ce qui provient de la grâce divine et souveraine. Mais comment se nourrit le désir de transmettre si ce n'est de Christ, car la chair est impuissante dans ce domaine? Nous venons de dire que nous ne pouvons donner que ce que nous avons reçu, mais si nous n'avons pas conscience d'avoir vraiment reçu, nous risquons d'être des exclus du don de soi puisque Christ s'est donné lui-même pour nous racheter (Jean 3:16). Si nous n'avons rien reçu, il est évident que nous ne pouvons prendre à un autre ce qu'il a reçu pour lui-même de Christ, ça serait de s'attribuer ce qui ne nous appartient pas et de voler un élu de ses bénédictions. Seul un imposteur malicieux et dépravé agirait ainsi, et Dieu sait qu'ils sont nombreux au sein de la mouvance évangélique moderne, surtout parmi ceux de la troisième vague charismatique avec ses délires, ses prétentions, ses visions, ses délivrances de démons chimériques, et ses fabulations de tous genres.

Assurément, pour bien recevoir il faut être dans de bonnes dispositions d'esprit et d'humilité. Il faut devenir conscient que nous avons tous reçu gratuitement de la grâce du salut et de l'abondance de ses merveilles, même si les différences peuvent paraître et sont considérables. Le Seigneur Jésus a dit: «Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement» (Matthieu 10:8), et l'apôtre Jean de préciser: «Nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce» (Jean 1:16). Que signifie donc le sens réel de ces paroles? Il est clair que ces passages ne nous parlent aucunement de possessions mondaines communes à tous les hommes. Au-delà de biens matériels périssables et éphémères, il existe d'autres valeurs plus importantes. Ce sont elles qui nourrissent et construisent un être équilibré, dynamique, bien dans sa tête et son corps. Alors permettez-nous de vous apprendre à recevoir de Dieu, notre Admirable Esprit des vivants, car de Lui vient le plus essentiel: la révélation de sa Sainte Présence et la compréhension de la vie.

Dans une civilisation de consommation, comment comprendre le sens profond de notre vie en Christ en ce monde de ténèbres? Jésus a déclaré: «Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite» (Jean 16:24). Le terme grec utilisé pour «parfaite» provient du verbe «pleroo» qui met l'accent sur la notion d'être «complété» c'est-à-dire d'être «rendu parfait», non dans un temps à venir comme se l'imagine faussement les imposteurs qui déforment la vérité en appliquant ce principe au retour de Jésus, mais «rendu parfait» dans le moment même et ce moment précis de recevoir «une joie parfaite» se rapporte directement au sacrifice de la croix où nous recevons la grâce du salut. Le mot «pleroo» signifie que plus rien n'est nécessaire et le Seigneur Jésus déclare sur la croix: «tout est accompli» (Jean 19:30). Voilà la perfection même, rien ne peut être ajouté à la grâce du salut que nous recevons dans le sacrifice de Christ, voilà l'amour de Dieu dans son essence même de renoncement en notre faveur. Tel est le sens réel des paroles du Seigneur Jésus: «Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite» (Jean 16:24). Il s'agit en effet de demander en toute humilité le pardon de nos péchés et de le recevoir gratuitement dans le sacrifice de la croix où nous recevons «grâce sur grâce» comme l'affirme l'apôtre Jean (Jean 1:16). Ainsi nous comprenons mieux le sens profond des paroles de Jésus qui dit: «Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement» (Matthieu 10:8) car nous sommes tous appelés à transmettre cette grâce merveilleuse librement, c'est-à-dire «ouvertement et de bon gré» car tel est le sens littéral du mot «gratuit» ou «dorean» dans le grec «un don, une offrande qui n'est pas en vain» et c'est cela qui rend notre joie complète. En aucune façon ces paroles du Seigneur Jésus se rapportent à recevoir et à donner gratuitement des biens de ce monde que nous pouvons posséder, le mot «gratuit» n'a pas ce sens dans le grec, comme nous venons de voir. Nous ne sommes pas contre le principe de partager et donner gratuitement comme l'Esprit nous dirige, plusieurs frères et sœurs en Christ sont nécessiteux et ont besoin d'être aidés, mais en ces derniers jours nombreux sont les imposteurs qui voudraient s'accaparer de nos biens en tordant le sens de cet enseignement des paroles de Jésus. Ce principe tordu est devenu récemment l'exclusivité de plusieurs dans la mouvance charismatique de la troisième vague, surtout parmi ceux de race noire qui se prennent pour le nombril du monde et qui veulent avoir tout gratuitement, et s'ils sont refusés ils vont simplement s'accaparer de vos biens pour en tirer gloire. Dans leur logique débile de malade mental ces escrocs malfaiteurs et malhonnêtes s'imaginent qu'ils ont le droit de prendre gratuitement ce qui ne leur appartient pas, et justifient leurs actions méprisables avec la Parole de Dieu. C'est la nouvelle mode dans ces groupes de réprouvés, surtout en France et en Afrique, et nous tenons à vous en avertir pour vous éviter de tomber dans leur piège. Nous adressons ce sujet dans le prochain chapitre.


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés