0 Shares

 

La manifestation de la gloire de l'Esprit des vivants

Qui ne connaît pas l'histoire de Samson, qui avait été donné de Dieu, une force prodigieuse surnaturelle. Ce récit n'est pas un mythe, mais un fait historique véritable. Aucune armée des Philistins, race de géants de l'époque, ne pouvait lui résister. À lui seul, il en tua des milles et des milles, et cela à plusieurs reprises. Lorsque l'Esprit de Dieu tomba sur lui, il était invincible. Il arracha même les portes d'une ville des Philistins de leurs gonds, qu'il fallait vingt hommes, tous des géants, pour fermer, puis les mit sur ses épaules et les déposa sur une montagne. Samson était le seul vrai surhomme connu dans toute l'histoire de la race humaine.

Mais vint, au cours des temps, un autre homme encore plus puissant que lui, à savoir, JÉSUS, car c'est Lui qui avait donné à Samson sa force prodigieuse. Mais, contrairement à Samson, le Seigneur Jésus ne se manifesta pas dans la gloire de la force physique, mais dans l'humilité d'une puissance divine et spirituelle. Son ministère terrestre témoigne abondamment de miracles et de guérisons prodigieuses, et cela de sa naissance miraculeuse jusqu'à sa mort sur la croix, sa résurrection corporelle d'entre les morts, et son exaltation comme Sainte Présence. Ce qu'aucun homme mortel ne put jamais faire. La force de Samson n'est rien à comparer avec cette Toute-puissance de l'Esprit des vivants, le Roi de l'univers et notre Créateur.

Rien, absolument rien n'est impossible à notre Dieu Tout-puissant, le Seigneur JÉSUS, qui s'incarna dans la chair parmi nous pour le rachat de ses élus seuls. Lorsque le Seigneur Jésus parle de la gloire de Dieu, comme nous voyons à maintes reprises dans les quatre Évangiles, il parle de la Toute-puissance majestueuse, sublime et suprême de l'Esprit des vivants qui réside en Lui comme nature divine, et dont il est la forme visible et corporelle. La gloire de Dieu ne pouvait être vue d'aucun homme sans qu'il meure, à cause de cela Dieu prit un corps de chair parmi nous, dans lequel résidait toute la puissance de sa gloire éternelle.

0 Shares